G20: les leaders réaffirment leur position vis-à-vis des cryptos dans une déclaration

Les dirigeants du G20 ont réaffirmé leur position concernant les cryptomonnaies dans une déclaration publiée à la suite du Sommet du G20 à Osaka le 29 juin. Dans cette déclaration, les dirigeants du G20 ont déclaré que les cryptomonnaies ne représentent actuellement pas une menace pour la stabilité financière et que l’innovation technologique est susceptible d’apporter des avantages économiques importants.

Les participants approuvent également le travail effectué par le Conseil de stabilité financière et autres organes normatifs sur les actifs et encouragent les réactions multilatérales si nécessaire.

Les auteurs de la déclaration réaffirment également leur détermination à se conformer aux normes révisées du Groupe d’action financière sur le blanchiment de capitaux et la lutte contre le financement du terrorisme pour les cryptomonnaies. Le document indique que les cosignataires continuent également de renforcer leurs engagements en matière de cybersécurité.

Le contenu de la déclaration réaffirme en grande partie celui d’une déclaration conjointe publiée sur le site Web du ministère des Finances du Japon le 9 juin, après la réunion du G20 à Fukuoka, au Japon.

En outre, la déclaration contenait des affirmations concernant plusieurs autres questions cruciales à l’échelle mondiale, telles que la lutte contre la corruption, la lutte contre les inégalités et l’offre de conditions de travail plus équitables.

Le G20 a également affirmé son engagement, par le biais de projets de financement gouvernementaux et privés, à lutter contre le changement climatique mondial.

Un groupe d’associations professionnelles nationales représentant les fournisseurs locaux de services d’actifs virtuels, tel que rapporté par Cointelegraph la semaine dernière, ont annoncé leur intention de créer une association pour fournir un représentant mondial aux entreprises du secteur.

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin est des crypto-monnaies

ibm-blockchain

IBM brevète un browser web blockchain

Le géant américain de l'informatique IBM a récemment fait breveter son nouveau projet, un browser web de type Chrome ou Safari, seulement celui-ci serait basé sur la technologie blockchain. D'après le brevet, sa particularité serait d'enregistrer les données des recherches sur la blockchain.
Blockchain-Auto

Siemens teste actuellement une blockchain pour une solution d’auto-partage

La société allemande Siemens qui fabrique notamment des produits électroniques est actuellement en train de tester de nombreux cas d’usages pour utiliser la technologie blockchain, dont l’un d’eux est de l’auto-partage.

Le Bitcoin (BTC) maintenant une forme légale de paiement en Nouvelle-Zélande

Le ministère des finances néo-zélandais a annoncé dans son rapport d'Aout que les cryptomonnaies étaient maintenant une forme légale et taxable de paiements. Ce même rapport donne aussi un cadre légal qui permet aux entreprises de payer leurs employés en cryptomonnaie.
india-crypto

La Cour Suprême indienne pourrait juger illégale l’interdiction des cryptomonnaies

Le 14 août, la Cour Suprême indienne entendait les arguments de l'Internet and Mobile Association of India (IMAI) contre la Reserve Bank of India (RBI). L'IMAI aurait plaidé que la RBI a dépassé son domaine de juridiction en proposant une interdiction générale des cryptomonnaies en…
Copyrights-Blockchain

Comment fonctionnent les copyrights sur la blockchain ?

La technologie blockchain ne fait pas actuellement partie d’une réglementation propre en terme de copyright, observons comment cela pourrait évoluer.