Guerre chinoise contre les bourses cryptos : BitHumb nie la fermeture de ses bureaux de Shanghai

Dans une déclaration faite à The Block, le porte-parole de BitHump a formellement démenti les rumeurs de fermeture de leurs bureaux de Shanghai.

Pub

Sur fonds de psychodrame concernant Binance, pas un jour ne se passe sans que les médias locaux ne rapportent les bouleversements du secteur crypto dans le cadre de la nouvelle politique du gouvernement chinois d’inspecter les structures d’échange cryptographique.

Aucune interruption à Shanghai selon BiHump

BitHump a formellement démenti les informations publiées dans les médias. La presse chinoise a rapporté que les opérations de la bourse auraient été bouleversées par la décision de l’inspection du gouvernement de Shanghai.

À l’issue de la divulgation de ces informations, le porte-parole de BitHump a déclaré que des équipes de recherches et de développement technologique de la Blockchain sont bel et bien présentes à Shanghai. Elles sont pleinement investies dans des projets qui se poursuivaient donc sans aucune interruption. Il fait référence au développement du réseau BitHump Chain dont le lancement est prévu pour le premier trimestre de 2020.

Ce projet servira à vulgariser son réseau de chaînes natives. Selon Javier Sim, directeur général et cofondateur de BitHump, BitHump souhaite « réunir toutes les communautés de cryptographie sur une plateforme décentralisée et simple ». Selon lui, la clé du développement et de la prospérité de la Blockchain est l’unité.

Un retour sur les faits

Ifeng.com, un journal d’information chinois a rapporté que certains employés de BitHump avaient été envoyés  en « longues vacances ». La date de leur reprise de fonction n’avait pas été notifiée. Cette information est divulguée alors que des médias ont rapporté qu’un raid policier dans les bureaux chinois de Binance a eu lieu quelques jours plus tôt.

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin et des crypto-monnaies

« Hasard de calendrier », il y a quelques jours, une enquête a été ordonnée par le Bureau de la réglementation financière des municipalités de Shanghai et le siège de la Banque populaire de Chine (PBoC) à Shanghai. Elle a été menée par les bureaux administratifs du district de Shanghai.  Elle portait sur les activités relatives aux cryptomonnaies à Shanghai et devait prendre fin avant le 22 novembre.

Conformément à l’ordre émis, toutes les sociétés actives dans la cryptomonnaie devraient alors être signalées au bureau de la réglementation et à la PBoC. À l’issue de l’inspection,  ces entreprises seraient obligées de stopper leurs activités.

Ifeng.com a aussi rapporté que l’accès IP du site officiel de BiHump a été interdit en Chine. Cette information a, elle aussi, été formellement démentie par le porte-parole de BitHump.

Pour l’heure, le dénouement de cette affaire demeure donc incertain. 

Un téléphone et un carte SIMn ça a suffi à cet ado canadient pour voler 50 millions en crypto

Canada : 18 ans, un téléphone et 50 millions de vol en cryptomonnaies par SIM-Swapping

Samy Bensaci, 18 ans, fait face à quatre chefs d’accusations criminelles relatives à une arnaque par échange de SIM visant, entre autres, deux experts de la blockchain au Canada. Les autorités canadiennes l’accusent de faire partie d’un réseau de cybercriminels ayant volé « 50 millions de…

Les IEO, nouvel Eldorado ? Selon cette étude de BitMEX, rien n’est moins sûr…

La plate-forme d'exchange crypto BitMEX dévoile de temps à autre les études réalisées par sa branche analytique BitMEX Research. Selon l'une des dernières annonces de cette entité, seule une parmi les 12 plus importantes offres d'IEO identifiées au cours de 2019 a connu une évolution…

Thaïlande : avec la plateforme régulée Zipmex, le “Pays du Sourire” ouvre les bras à la cryptomonnaie

Les traders et investisseurs crypto en Thaïlande accueillent un nouveau service d'exchange. Zipmex vient en effet de recevoir sa licence, lui permettant de lancer ses activités dans ce pays de près de 70 000 000 d'habitants. Un 6e exchange officiellement accrédité pour les utilisateurs de…

Quelles sont les 10 plus grosses adresses de holders de TRON (TRX) ?

L'un des principaux intérêts de retrouver le classement des adresses holders de TRON (TRX) est d'avoir une vue sur les destinataires des plus importants paiements effectués avec cette cryptomonnaie. Parfois, l'identité ou l'appellation des titulaires de ces adresses est connue, et dans d'autres cas, aucun…

TRON (TRX) promu par PewDiePie, coup marketing ou levier vers l’adoption ?

Vendre un service blockchain, c’est finalement pareil que prendre un produit sur Aliexpress et le revendre en dropshipping à un prix x10 ou x12, sur une belle boutique destinée aux clients français. Rien de plus simple ! Il suffit de faire appel à un influenceur qui…