Harvard se lance dans la cryptomonnaie !

Cryptomonnaies Harvard

Une des plus grandes universités si ce n’est la plus grande, la fameuse Harvard University a commencé à investir 50 millions de dollars dans la société Blockstack Inc. La société Blockstack développe un projet de blockchain permettant la création d’applications décentralisées.

Un des représentants de la Harvard University a annoncé il y a quelques jours que la prestigieuse université avait déjà acheté près de 100 millions d’unités de la future cryptomonnaie Blockstack pour une valeur estimée à 11,8 millions de dollars. L’investissement de Harvard s’élèvera à termes à 50 millions de dollars. Il s’agit donc d’un évènement fort pour le marché des cryptomonnaies souvent décrié à ses débuts par plusieurs articles universitaires et qui semble donc aujourd’hui devenir incontournable, y compris dans les plus hautes sphères scientifiques.

Harvard rejoint ainsi un petit groupe d’investisseurs institutionnels au sein duquel on retrouve déjà deux fonds de pension américains qui avaient investi dans un fond d’investissement en cryptomonnaies et Yale university, une autre université prestigieuse qui a réalisé un investissement similaire en investissant début 2019 dans un fond d’investissement en cryptomonnaies ayant pour but de gérer 400 millions de dollars de crypto actifs.

La blockchain de Blockstack a été créée par un scientifique de l’université de Princeton. Elle permet de développer un réseau décentralisé qui permettra de créer des programmes informatiques, des applications décentralisées ainsi que des applications qui utilisent des “smart contracts”. Plusieurs applications ont déjà été créées et sont en fonctionnement effectif.  Elle souhaite donc s’inscrire dans la lignée des Ethereum, EOS et Tron qui développent le même type de blockchain. Avec Harvard en tant qu’investisseur, cela à de quoi rassurer d’autres potentiels investisseurs.

Blockstack souhaite continuer à lever des fonds en passant par le marché boursier classique et non une ICO (Initial coin offering) basée sur d’autres cryptomonnaies. Ils ont donc pour cela déposé une demande à la SEC, la commission américaine en charge de la gestion des places boursières. La SEC dispose d’un accord permettant aux sociétés ayant un capital petit ou moyen de vendre des actions sans recourir à un processus trop long. Si la SEC accepte la demande de Blockstack ce sera le premier accord pour une vente d’actions destinées à devenir des cryptomonnaies.

La cryptomonnaie de Blockstack se nommera “Stacks token”(STX) et permettra de réaliser des transactions sur la blockchain. Si la demande effectuée auprès de la SEC est acceptée, le token sera disponible à l’achat sur stackstoken.com.

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin et des crypto-monnaies

Pour JP Morgan, le Yuan digital menace l’hégémonie du dollar

Alors que la Russie vient de se débarrasser de 96 % de ses réserves de change en dollar, les craintes de voir l'hégémonie du billet vert s'étioler s'épaississent du côté de Wall Street. Un rapport de la JP Morgan prévient que le CBDC chinois (Central…

La Blockchain Ontology permettra d’authentifier 250 millions de contenus

Les petits garçons adorent jouer aux pirates – pas tous mais, ils sont nombreux – rêvant de découvrir un trésor dans une malle, enterré quelque part sur une île déserte. Certains « grands » garçons adorent acheter des versions piratées de logiciels ou d’œuvres du 7ième art,…

Aujourd’hui, la Banque Goldman Sachs organise une réunion stratégique….sur Bitcoin

Réunion obligatoire, réunion obligatoire : les grands gamins comme moi qui regardent les Teen Titans pour se marrer, comprendront. La réunion organisée par Goldman Sachs autour du Bitcoin (BTC) n’est pas obligatoire mais, elle fait partie de ces événements à ne pas manquer dans la vie…

Saurez-vous deviner où la majorité des holders cachent leur Bitcoin ?

Not your keys, not your Bitcoin (BTC) : mieux vaut le rappeler encore et encore, avant qu’il ne soit trop tard ! Un récent sondage montre qu’une grande partie des utilisateurs cryptos, semblent avoir retenu la leçon, en préférant stocker leurs BTC, dans des wallets physiques, bien…

“Institut de la Monnaie Numérique”, le Think Tank de Banques Centrales qui en dit long

Je me suis toujours méfié d’un élitisme apparent, avec des idées tellement séduisantes et des théories complexes, ne jurant parfois que par des modèles mathématiques compréhensibles uniquement par des initiés ; sans aller jusqu’à critiquer le rationalisme et l’ambition d’une vérité fruit uniquement d’une raison entraînée…
Pub