HODL !! De l’origine du cri de guerre des détenteurs de Bitcoin

« HODLLL ! » Ce titre en forme d’éructation se doit d’être asséné d’une voix rauque, puissante, et ponctué d’une lueur de folie dans le regard.

Ce mot, inventé on va le voir dans des conditions à la fois troubles et parfaitement documentées, fait partie intégrante de la « pop-culture » du Bitcoin et de la crypto.

Hold, à la base, c’est un verbe transitif anglais plutôt anodin. Rien ne le prédestinait a être brusquement saisi et transformé en un cri barbare. Académiquement, il signifie  « tenir / garder, conserver…». Si les mots avaient un tempérament, Hold serait probablement plutôt placide. Mais ça c’était avant de croiser la route de « GameKyuubi », dans une ruelle sombre, une froide soirée du 18 décembre 2013 (c’était un mercredi).

Quasi-instantanément, de cette rencontre entre un humain à la dérive et un peu entamé et un mot qui ne demandait rien à personne, allait naître une légende déclinée en de multiples .gif et autres mèmes Internet, dont les échos continuent de résonner jusqu’à nos jours.

Revenons aujourd’hui en quelques lignes sur l’origine de ce terme, faisant désormais partie intégrante du vocabulaire de la communauté.

18 décembre 2013, sur le forum Bitcointalk

Ce soir là, ayant vraisemblablement entamé les hostilités beaucoup, mais alors beaucoup plus tôt dans la matinée, le codeur et guitariste Mike alias Gamekyuubi sur la toile, rentre d’une session plutôt arrosée et qui semble avoir tourné court : sa nana a préféré rester dans un bar fréquenté par des homosexuelles, plutôt que de rentrer avec lui.

Comme souvent lorsque la Force est avec nous (popopop, ne niez pas, sauf si vous êtes le Dalaï-lama ou deux ou trois de ces types du genre feu le riant calife de l’E.I Al Baghdadi, ça nous est TOUS arrivés), il convient donc de trouver un exutoire, digne si possible (spoiler : ça va rater).

Mike avise le clavier de son ordi et se dit que c’est le moment parfait pour expliquer au monde pourquoi il préfère garder ses Bitcoins. Voici ce qu’il commet alors, dans un état qu’on qualifiera poliment de second :

La traduction (relativement) sommaire de ce texte mythique pourrait être la suivante :

« JE GRADE »

« J’ai tapé deux fois ce titre parce que je savais c’était faux dés le début. Toujours faux. On s’en fout. Copine est de sortie dans un bar lesbien, Bitcoin qui se crashe POURQUOI JE LES GARDE. JE VAIS VOUS DIRE POURQUOI. C’est parce que je suis un mauvais trader et JE SAIS QUE JE SUIS UN MAUVAIS TRADER. Ouais, vous les bons traders vous pouvez repérer les hauts et les bas juste comme ça : pif, paf, pouf, bing, bang et faire un millino de dollars bien sur, t’inquiètes frère. De même les « weak hands »* sont du genre « OH NON CA NE VA PAS BAISSER JE VAIS VENDRE » ah ah ah et ensuite ils sont du genre « OH MON DIEU J’AI MAL AU TROU DU CUL » quand les bons TRADERS qui SAVENT CE QU’ILS SONT FOUTREMENT  EN TRAIN DE FAIRE rachètent mais vous savez quoi ? Je ne fais pas partie de ce groupe. Quand les traders rachètent je fais déjà partie du marché financier alors DEVINEZ QUI VOUS TROMPEZ les « day traders »* (spéculateurs) PAS MOI~ ! Ces posts moqueurs « OHH TU AURAIS DU VENDRE » NON ? SANS DECONNER . SANS DECONNER J’AURAI DU VENDRE. J’AURAI DU VENDRE UN TOUT PETIT PEU AVANT CHAQUE MISE EN VENTE ET ACHETER JUSTE AVANT CHAQUE OPERATION D’ACHAT MAIS VOUS SAVEZ QUOI TOUT LE MONDE N’EST PAS AUSSI COOL QUE VOUS. Vous vendez sur un marché baissier* seulement si vous êtes un bon « day trader » ou bien un jeune bleu illusionné. Les gens entre-deux gardent. Dans un jeu à somme nulle* comme celui ci les traders ne peuvent prendre votre argent que si vous vendez.

alors j’ai pris un peu de whiskey

en fait sur la bouteille c’était écrit whisky

w/e*

faites moi un procès

(mais seulement si c’est payable en bitcoins )

un bleu illusionné ».

La naissance de «HODL» (reconstitution)

NOTA : Le monde de la bourse et du trading à l’instar de la crypto comprend un certain nombre d’expressions spécifiques dont vous aurez peut être envie d’avoir l’explication.

  • weak hands : dans le jargon boursier ce sont des traders ou des investisseurs qui manquent de conviction dans leur stratégie ou de moyens pour les mener à bien
  • day trader : personne pratiquant le day trading (ouais,  c’est technique faut suivre). Le but du Day Trader et de faire des allers-retours dans la journée, les achats et les ventes sont toujours clôturés avant la fermeture du marché, de sorte à avoir un portefeuille complètement liquide durant les heures de fermeture du marché.
  • marché baissier ou « bear »  dans le jargon financier, est une chute accrue du prix des actions pendant une période indéterminée.
  • jeu à somme nulle : un jeu où la somme des gains et des pertes de tous les joueurs est égale à 0. Cela signifie donc que le gain de l’un constitue obligatoirement une perte pour l’autre.
  • w/e : abréviation texto pour whatever qui dans ce contexte signifie « on s’en fout, on s’en tape etc »
Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin et des crypto-monnaies

Le début d’une saga légendaire

Ce post, mais surtout sa coquille, marqua instantanément le début d’une longue série de réponses et de commentaires où HOLD fut repris jusqu’à devenir le mème que nous connaissons. Le post initial date de décembre 2013 la dernière réponse du 14 juillet 2016, soit 132 pages de discussions. C’est vous dire à quel point les crypto et la blockchain, ce sont des choses sérieuses, allez pas croire. Si vous voulez vous en faire une idée concrète c’est ici.

Ainsi s’achève la petite histoire de HODL la faute de frappe la plus célèbre du monde des cryptos. 

Toutes les fautes de diction ne finissent pas, hélas, par entrer au panthéon numérique et le « est ce que tu veux que je te n’aide ? » qu’un  bon ami (oui Laurent elle est pour toi celle-là) proposait en guise d’aide à sa femme à la fin d’un apéro musclé, n’est elle, pas passée à la postérité. C’est injuste, mais à défaut de résonner dans l’éternité, ça aura bien fait rire les copains. 

Le gouverneur de la Banque Centrale Indienne parle crypto, Bitcoin et stablecoin

Au cours d’une conférence de presse jeudi, Shaktikanta Das, le gouverneur de la Reserve Bank of India (RBI) n’a pas manqué d’émettre la position tranchée de la banque centrale sur les cryptomonnaies privées. Son propos s’est aussi concentré sur un éventuel projet d’émission de cryptomonnaie…

Pour cet analyste, l’explosion du Bitcoin vers les 100 000$ commencera à une date très précise

L'analyste PlanB multiplie ces temps-ci les projections concernant la valeur à venir de Bitcoin. Le BTC connaîtra t-il une explosion exponentielle et imminente l'emmenant vers de nouveaux sommets inédits ? Le halving à venir serait-il au contraire déjà absorbé par le marché ? Eléments de…

Tim Draper fait l’éloge d’un criminel du Bitcoin (BTC)

Dans une vidéo du 21 septembre, Tim Draper a fait la demonstration de toute la sympathie qu'il entretient pour un célèbre criminel du Bitcoin (BTC), Ulrich Ulbricht, et appelle à sa libération. Selon lui, le monde a besoin « d’entrepreneurs comme celui-là ». Un appel…

La photo de la semaine : Quand Bitcoin s’invite à la manifestation du 5 décembre à Paris

C'est une image qui a été beaucoup partagée sur les réseaux sociaux ces derniers jours. Celle d'un participant à la manifestation parisienne contre la réforme des retraites le 5 décembre dernier arborant un texte à la gloire de Bitcoin. Le courageux holder ne s'est ainsi…

Une nouvelle entreprise crypto décroche l’autorisation de trader du Bitcoin aux USA

Aux États-Unis, les organisations œuvrant dans l'écosystème des cryptomonnaies s'étoffent en accueillant SoFi, société financière basée en Californie. Le Département des Services Financiers de l’État de New York (NYDFS) a accordé récemment une BitLicense à cette enseigne, précise un communiqué publié au début du mois…