Hong Kong: de nouvelles règles concernant l’investissement de fonds dans les crypto

La Securities and Futures Commission (SFC) de Hong Kong a publié une réglementation pour les gestionnaires de fonds investissant dans des “actifs virtuels”.

Pub

Dans une annonce faite le 4 octobre dernier, l’organisme de surveillance des marchés financiers a formalisé une structure mise en place en novembre de l’année dernière pour régir les fonds qui allouent plus de 10 % de leur portefeuille à des actifs virtuels.

La loi de 37 pages, qui entre en vigueur immédiatement, décrit les actifs virtuels comme des “représentations numériques de la valeur qui peuvent prendre la forme de jetons numériques”, comme les monnaies numériques, les jetons utilitaires ou les jetons garantis par des actifs ou des titres.

Elle couvre également toutes les autres marchandises virtuelles, les actifs de crypto ou autres actifs de même nature pour l’essentiel, qu’ils relèvent de la définition des “valeurs mobilières” ou des “contrats à terme” au sens de l’ordonnance en vigueur de l’agence.

Proche de la législation actuelle

En dehors de cela, le rapport est assez large, dans la mesure où il suit en grande partie la réglementation actuelle des gestionnaires de fonds agréés par la SFC en général.

Par exemple, les gestionnaires de fonds investissant dans des actifs cryptés doivent détenir au moins 3 millions de dollars de Hong Kong (382 000 $) de capitaux propres, ce qui équivaut au minimum requis pour les titulaires de licence de catégorie 9 de la SFC (gestion des actifs). Un responsable de la conformité indépendant doit être nommé et des procédures de conformité détaillées doivent être élaborées.

Les gestionnaires de fonds de cryptos doivent choisir un tiers dépositaire, les actifs du fonds et ceux du gestionnaire du fonds doivent être séparé. Les devises Fiat doivent également être conservées séparément dans une institution financière agréée à Hong Kong ou dans une juridiction approuvée par la CFS.

Le gestionnaire de fonds doit s’assurer, lorsqu’il choisit un dépositaire, que l’institution est capable de gérer les actifs virtuels et qu’elle comprend les concepts de base comme les portefeuilles. Si certaines conditions sont remplies, le CPF peut également autoriser l’auto-détention.

En termes de trading, la SFC exige des gestionnaires de fonds qu’ils effectuent une vérification approfondie des plateformes d’échanges de cryptos avant de les utiliser.

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin et des crypto-monnaies

Maduro, Petro et Casino, le tiercé gagnant ?

Nicolas Maduro joue-t-il avec l’avenir de son pays ? Le Président du Venezuela a annoncé l’ouverture d’un casino international à l'hôtel Humboldt de Caracas, un crypto-casino où tous les paris devront être placés en Petro (PTR). Maduro est en effet prêt à tout pour faire adopter…

[XRP] Le secrétaire au Trésor US apporte un soutien indirect à Ripple. Bonheur de la communauté, indifference du cours

Applaudissements de la communauté Ripple (XRP) sur Twitter, @ThinkingCrypto1 a même tweeté “HODL XRP!!!” pour fêter l’évènement. Le PDG de Ripple Brad Garlinghouse a partagé sur son compte Twitter les propos du secrétaire au Trésor US Steven Mnuchin, apportant son soutien aux systèmes de paiements…
Elon Musk avis Bitcoin (BTC)

Bitcoin : l’avis (bizarre) d’Elon Musk sur la reine des cryptomonnaies

On pardonne tout aux génies, y compris d'être excentriques. Surtout d'être excentriques en fait. Et si en dépit de ses goûts particuliers en matière de design automobile, son petit penchant pour la marijuana médicale et une capacité au hors-piste dont on espère que son Cybertruck…

Interdiction des exchanges crypto : La Banque Centrale Indienne se défend maladroitement

En 2018, la Banque Centrale Indienne (BCI) a récemment diffusé un avis demandant à toutes les banques du pays de cesser de fournir leurs services aux exchanges cryptographiques et aux entreprises du secteur. Cette décision avait alors entraîné la fermeture de tous les exchanges ou…

Les (mauvaises) raisons de ne pas acheter du Bitcoin : “BTC se fait pirater !”

3éme volet de notre tour d'horizon des arguments les plus éventés entendus autour de la table du réveillon, lorsque le sujet dérive dangereusement sur votre affection pour le Bitcoin. Après avoir ironisé sur le très relatif "Bitcoin, monnaie du crime" et exposé en quoi le…