IBM brevète un browser web blockchain

ibm-blockchain

Le géant américain de l’informatique IBM a récemment fait breveter son nouveau projet, un browser web de type Chrome ou Safari, seulement celui-ci serait basé sur la technologie blockchain. D’après le brevet, sa particularité serait d’enregistrer les données des recherches sur la blockchain.

La description du brevet note que le browser collecterait les données des recherches des utilisateurs pendant qu’ils surfent sur le net et transmettrait ces données sur la blockchain à travers un système peer to peer (p2p). Ce style de stockage permettrait de conserver les sites visités, les favoris, les cookies et les données de géolocalisation des utilisateurs tout en préservant la vie privée des utilisateurs.

En effet dans un browser classique toutes ces informations sont à la disposition de l’entreprise qui propose le browser. La blockchain contribuerait à garder secret les données d’utilisations des utilisateurs tout en conservant les bons côtés de ces données (par exemple les temps de chargements plus rapides de sites déjà visités).

L’alliance entre browsers et blockchain n’est pas neuve puisque Brave et Opera ont déjà proposé des modèles semblables ou en tout cas fait des pas dans cette direction. La question reste cependant, dans un monde où les données d’utilisateurs valent leur pesant en or, est-ce qu’un modèle pareil est économiquement viable ?

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin et des crypto-monnaies

Le gendarme financier allemand agit contre karatbar

Le gendarme financier allemand siffle la fin de partie pour KaratGoldCoin

L'étau se resserre autour de Karatbars. Quelques jours après son homologue Sud-Africain, c'est en effet le régulateur financier allemand qui vient d'ordonner à la société de cesser toutes activités en lien avec le token KaratGold, un jeton adossé à de l'or physique (et à ce…
UPS lance une solution de traçabilité blockchain

UPS déploie des solutions blockchain pour les livraisons USA-Japon

Fin 2018, Juan Perez, Ingénieur en Chef et Directeur des Systèmes d’Information au sein d’UPS, déclare qu’il est encore trop tôt pour que la blockchain puisse apporter des avantages significatifs en 2019. C'est pourtant, le 11 novembre 2019 que HerdX et UPS annoncent un partenariat…
L'armée chinoise, payée en cryptomonnaies ?

L’Armée Populaire de Libération va t-elle payer ses soldats en NEO ?

Le journal officiel de l’Armée Populaire de Libération du peuple chinois, le PLA Daily a suggéré, il y a quelques jours que les soldats chinois soient récompensés en cryptomonnaie. L’article de presse qui a mis en exergue ce système de récompense est rendu public alors…
NEO gagne 100% en 2 semaines

Le NEO prend 100% en 10 jours, l’effet «Xi Jinping » ?

Depuis le 25 octobre, le NEO a connu un rebond spectaculaire. Considérée comme l’Ethereum chinois, la cryptomonnaie a connu une hausse de 100% de sa valeur pendant les dernières semaines. Ce rebond intervient alors que le gouvernement chinois a fait de l’adoption de la technologie…

La crypto des BRICS serait utilisée par 3 milliards d’individus

le Brésil, la Russie, l'Inde, la Chine et l'Afrique du Sud - les cinq nations constituant les BRICS - viennent d'annoncer leur volonté de créer une cryptomonnaie commune pour leurs transactions réciproques. Poussé notamment par la Russie, un futur système de crypto-paiements aura vocation à…