Intelligence artificielle et blockchain : révolution en marche ?

artificial-intelligence-blockchain

L’intelligence artificielle et la blockchain sont des technologies sur lesquelles reposent de très grandes attentes depuis ces 10 dernières années. Aujourd’hui, ces deux technologies pourraient être utilisées conjointement et ainsi offrir de multiples opportunités de développement !

Pub

Les chiffres prévisionnels de l’adoption de l’IA (Intelligence artificielle) sont impressionnants.

Le cabinet d’étude Gartner prévoit que l’IA représentera un marché d’une valeur de près de 4 trillions de dollars d’ici 2022. Le marché de la blockchain est lui estimé à 23 milliards de dollars d’ici 2023. Les entreprises sont également de plus en plus nombreuses à considérer ces deux technologies comme des points d’investissement stratégiques. Selon le cabinet Mckinsey, 48% des entreprises ont déjà déployé des solutions intégrant de l’IA et 78% des entreprises souhaitent continuer d’investir dans cette technologie!

La blockchain n’est pas en reste.

Plus de 50% des entreprises placent la technologie comme étant d’ordre stratégique, selon une étude PWC 84% des entreprises observent les possibilités offertent par la technologie. 

La compatibilité des deux technologies tourne autour de la gestion de ce que l’on appelle communément la “Data”.

En effet, les algorithmes d’IA ne sont rien sans Data, elle est essentielle à l’activité d’apprentissage des algorithmes notamment. La blockchain, elle, est une technologie de stockage et de partage d’information décentralisée et sécurisée par des procédés cryptographiques. Combiner les deux technologies permettrait ainsi de démocratiser l’accès à la data pour créer des consortiums open-source qui permettront de décupler la croissance et la vitesse d’apprentissage des algorithmes ! 

Ainsi, la blockchain pourrait donner aux IA une donnée propre, sécurisée et immutable.

La blockchain s’appuie également sur une puissance de calcul décentralisée. Cette puissance de calcul est importante, elle pourrait en faire bénéficier l’IA. En effet, l’aspect décentralisé de la puissance de calcul offre plus de sécurité que les solutions clouds centralisées dans des datacenters privés. Enfin, une opportunité importante de la combinaison des technologies IA et Blockchain implique de faire entrer une 3ème et même une 4ème technologie dans la boucle : ces technologies sont tout d’abord l’IoT, l’Internet des objets et la 5G. Ces deux technologies vont se développer dans les années à venir. Le transfert des données vers et entre les IoTs sera rendu possible par la 5G. La collecte et transmission de données nécessaires dans le paysage IoT est un cas d’usage parfait pour la blockchain. Associée à ces technologies, l’IA pourra devenir un excellent manager de différents réseaux décentralisés reposant sur une infrastructure blockchain. 

Il existe encore de nombreux défis à relever afin de voir une utilisation combinée et optimale de ces technologies.

On parle notamment de problèmes de passage à l’échelle pour soutenir des transactions toujours plus nombreuses sur les blockchains. La question de la protection des données personnelles et la réglementation RGPD sont également des enjeux majeurs en terme d’adoption de blockchains publiques sur lesquelles pourront être basée l’IA. 

Des cas d’usage de ces technologies complémentaires sont déjà développés par des entreprises comme Cortex et Peculium qui ont respectivement annoncé le lancement d’un réseau d’applications IA décentralisées et l’utilisation d’IA pour optimiser le trading de cryptomonnaies. 

Le futur sera technologique, alors que les 10 dernières années ont vu les différentes technologies se développer de manière plus ou moins indépendantes, l’avenir semble plus que jamais nécessité interopérabilité et collaboration pour atteindre le Graal de l’innovation continue ! 

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin et des crypto-monnaies

6 géants en test sur une cryptomonnaie de Banque Centrale, le début des choses sérieuses ?

Dans un article du 12 décembre 2019, Le FMI avait exprimé son soutien au développement des Cryptomonnaies Des Banques Centrales (CDBC). Dans un communiqué de presse du 21 janvier 2020, la Bank of England (BOE) a annoncé que 5 banques centrales et la Banque des…

Telegram (TON) vs SEC : La Chambre de Commerce Numérique plonge dans la mêlée

Finalement, rien n’est encore joué ! On pensait que les carottes étaient cuites pour les frères Dourov après que la SEC ait déposé des factures prouvant que Telegram a vendu des GRAM post-ICO, à la Cour de district des États-Unis pour le district sud de New…

L’Inde mise sur la blockchain pour améliorer l’école publique

Selon l’agence de presse Press Trust of India, Ravi Shankar Prasad, Ministre Indien des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) aurait demandé à la National Informatics Center (NIC) de concevoir des solutions basées sur la technologie de la blockchain pour améliorer la qualité…

Passe d’armes entre Binance et Chainalysis sur fonds de respect des normes anti-blanchiment

Il avait su garder son calme face à un Vitalik Buterin qui ne ratait pas une occasion d’attaquer Binance sur le fait que celui-ci n’est un DEX que de nom. Mais le rapport de Chainalysis mettant en cause Binance dans des transactions illégales de 2,8…

Maduro, Petro et Casino, le tiercé gagnant ?

Nicolas Maduro joue-t-il avec l’avenir de son pays ? Le Président du Venezuela a annoncé l’ouverture d’un casino international à l'hôtel Humboldt de Caracas, un crypto-casino où tous les paris devront être placés en Petro (PTR). Maduro est en effet prêt à tout pour faire adopter…