Investissement Bitcoin ou Altcoin ? Potentiels et Dangers des cryptomonnaies Alternatives

Pub

La semaine dernière, l’occasion était bonne de formuler à voix haute une question obsédante pour l’investisseur crypto : Du point de vue du rendement et/ou de la construction d’un patrimoine pérenne, est-il préférable de se positionner sur l’inoxydable Bitcoin quitte à se résoudre au fait que l’essentiel de sa hausse est nécessairement derrière nous – ou d’explorer le vaste continent des Altcoins, dans toute sa diversité ? Retrouvez aujourd’hui le deuxième volet de ce petit dossier qui, s’il ne prétend pas à vous indiquer l’unique voie royale à suivre, vous apportera quelques clefs pour comprendre les enjeux sous-jacents et prendre des décisions d’investisseur éclairé.

Avertissement Cet article vous est proposé en partenariat avec la société Feel Mining. Les investissements crypto sont risqués par nature, faites vos propres recherches et n’investissez que dans les limites de vos capacités financières. Cet article ne constitue pas une incitation à l’investissement.

OFFRE SPÉCIALE : Et pour être rentable encore plus vite avec les offres déjà canons de Feel Mining, profitez de 5 % sur toutes vos commandes avec le code : TCT

Au fait, c’est quoi un Altcoin ?

Le terme Altcoins désigne toute devise cryptographique qui n’est pas Bitcoin.

Une définition des plus simples qui permet de voir que, quelles que soient les certitudes et actes de foi des acteurs de l’industrie, il n’existe au fond que 2 catégories de devises crypto : celles qui sont Bitcoin….et l’intégralité de toutes les autres. Maintenant que les Bitcoin-maximalistes les plus radicaux sont rentrés en transe et viennent de quitter l’article, rassurés sur le traitement qui sera réservé au Roi, nous pouvons rester entre-nous afin d’étudier un peu plus en détail les altcoins.

Il n’existe donc qu’un Bitcoin (n’en déplaise aux fâcheux qui s’épuisent à trouver “le nouveau” ou “le prochain”). Cependant, la foule bruyante et bigarrée des altcoins se compose de milliers de devises crypto dites « alternatives ». A l’heure actuelle, le site de référence CoinMarketCap en recense plus de 5600.

S’agissant de l’article du jour, je vais volontairement laisser les altcoins du top 20 de côté, dont la capitalisation et le passif les mettent selon moi un peu dans le sillon de Bitcoin : un potentiel futur indéniable, qui va de pair avec variations. Exit dont les Litecoin, Dash et autres Monero.

Tout, et parfois…n’importe quoi

Il est important de bien saisir que si certains de ces actifs prétendent – à l’image de Bitcoin dont – à être de véritable monnaies, une partie non négligeable de cette turbulente communauté se constitue de tokens dit « utilitaires », supposés proposer un service ou avoir une fonction dans un écosystème technologique donné.

On citera en guise d’illustration les tokens d’exchanges comme le BNB de Binance ou le HB de Huobi qui apportent divers bénéfices sur leurs plateformes respectives à leurs détenteurs, jusqu’à des cryptos aux usages très pointus comme celles qui permettent l’émergence de solutions IoT (Internet des objets), dont le projet IOTA est une bonne illustration.

On évoquera également en passant les devises cryptos associées à des plateformes supportant des smart contract dont Ethereum, NEO ou Tezos sont de parfaits représentants et, d’une manière générale, tous les projets qui proposent de servir de base aux développements prochains de la future Finance Décentralisée (DeFi) comme Synthetix ou Elrond….

Difficile de ne pas évoquer pour finir ce très rapide instantané, les devises crypto dont l’intérêt n’est pas des plus évidents, mais qui conservent de la valeur en raison d’un attachement particulier de leur communauté, un peu comme DogeCoin, le cousin déglingué de Bitcoin, qui incarne parfaitement la part d’irrationalité et de folie douce qui caractérise un peu l’industrie…

Au-delà de cette diversité, on retiendra que les altcoins incarnent de véritables assets financiers, qu’il ont un cours, et qu’ils peuvent être échangés, tradés, sur des plateformes dédiées. Et qui dit cours et échanges dit variation et possibilité de spéculation.

Et pour revenir à notre question du jour, investir dans un ou des Altcoins pourrait-il se révéler une décision d’investisseur avisée ?

Rentabilité potentielle

On l’a vu, si Bitcoin pourrait être promis à un avenir des plus brillants (poussant à considérer que la possession d’une unique unité pourrait être un jour suffisante pour prendre sa retraite), son potentiel de hausse est nécessairement limité.

En contrepartie de ce « défaut », le risque de voir Bitcoin disparaître est proche de 0. Ce risque s’amenuise d’ailleurs à mesure que le temps passe. En effet, chaque bloc ajouté, chaque TeraHash supplémentaire mis à disposition du réseau renforce un peu plus sa résilience et sa proposition de valeur. Autrement dit, Bitcoin est là pour durer, et s’il ne devait rester qu’une unique crypto-devise, ce serait très probablement lui.

Comme pour beaucoup d’autres aspects, les Altcoins fonctionnent de manière parfaitement antagonistes à Bitcoin : rien ne garantit qu’un des altcoins existant en 2020 soit toujours de ce monde en 2030, y compris parmi les stars actuelles du secteur. Entendons-nous : les tokens ou coin « existeront » toujours, au même titre que leurs blockchain respectives, mais rien n’interdit que, faute de cas d’usage, et donc d’utilisateurs, les projets les plus « à la mode » actuellement, soient complètement tombés en déshérence, et leurs cours respectifs avec eux.

Il existe pour l’investisseur une contrepartie à ce risque existentiel : la possibilité de hausses faramineuses, du type de celles qui peuvent vous rendre nettement plus riche que la semaine précédente (mais également vous envoyer par le fonds en un clin d’œil…).

Bref, vous l’avez compris, ce que Bitcoin ne permet plus vraiment, certaines altcoins en sont encore capables : voir leur cours augmenter, de manière parfois parfaitement irrationnelle. Encore faudra t-il savoir prendre des bénéfices et sortir au bon moment, tant les départs « To ze Moon » se soldent le plus souvent par des crashs mémorables.

Pour autant, si vous n’avez pas froid au yeux, et en vous entourant des précautions d’usages dont vous trouverez un rappel salutaire par ici, rien ne vous interdit d’investir dans des altcoins improbables, soit les actifs exotiques et turbulents qui pullulent et se chamaillent au-delà du top 200 de CoinMarketCap.

Certains altcoins connaissent (et connaîtront encore) des hausses colossales

Si vous avez connu la folie furieuse de 2017, vous gardez sûrement le souvenir des hausses faramineuses de cette année de Bull run mémorable, ayant vu un grand nombre de crypto voir leur valeur multipliées de plusieurs dizaines à plusieurs centaines de fois. La déconvenue et la gueule de bois mémorable des mois ayant suivi l’éclatement de la bulle crypto vous laisse probablement un souvenir tout aussi net, quoique probablement plus contrasté si, aveuglé par l’hystérie de cette période où les ghausses semblaient ne jamais vouloir finir, vous n’avez pas pris la décision de vendre au bon moment.

Depuis lors, quel ennui ! Entre “l’hiver crypto” de 2018, la mollassonne année 2019 et une année 2020 bien peu palpitante, l’écosystème pourrait sembler comme frappé d’un sort de stupefix des plus désagréables.

Les taureaux de 2017 courent encore en 2020

Chaque semaine, pour peu que vous regardiez dans la bonne direction, certains Altcoins continuent à faire vivre le grand frisson à leurs détenteurs. Un exemple, tiré des variations sur une semaine des actifs crypto les plus performants de juin 2020 :

Les 5 actifs crypto les plus performants de fin 2020

Mention spéciale au token CODEO, 2095ème valeur du marché et grand gagnant de la semaine qui nous fait un +500% au calme en 7 jours. Alors bien sûr, il faut avoir envie de s’aventurer sur un actif dont la courbe ressemble à ça :

Ne vous ruez pas sur CODEO : ce token ne se trade que sur des places de marchés plutôt obscures, son total supply est inconnu et d’une manière générale beaucoup de petites lumières oranges clignotent dès lors qu’on s’y intéresse d’un peu plus près.

Pub

Pour autant, son comportement illustre parfaitement mon propos : chaque semaines, des altcoins plus ou moins connus, plus ou moins crédibles présentent des hausses importantes. A ce titre – et même s’il conviendra d’être encore plus prudent que d’habitude -, ces actifs peuvent permettre de faire des “coups” potentiellement lucratifs.

Seules conditions pour chasser sur ses terres sauvages : être déjà expérimenté, connaître parfaitement le marché crypto et ses règles de sécurité et, tel Ulysse demandant à son équipage de le ligoter au mât de son navire pour ne pas succomber au chant des sirènes, s’entourer de solides garanties afin de ne pas se laisser au FOMO, la peur de manquer une occasion ou de ne pas aller jusqu’au bout d’une hausse. Tout ça, vous apprendrez à le faire en suivant avec assiduité la Tribune du Trading de Cryptodidacte.

Une question d’échelle

Une autre illustration pour la route, celle qui consiste à prendre en compte des échelles de grandeurs. Reprenons Bitcoin et rappelons qu’on lui demande une chose simple : multiplier sa valeur par 10 d’ici 2025. En d’autres termes, la capitalisation totale de l’or numérique devra passer de 150 milliard actuellement….à 1.5 trillions. Avec toute la confiance que l’on peut avoir dans son potentiel futur, convenons malgré tout que le challenge est relevé.

Meet AmonD

Je vous présente maintenant AmonD.

AmonD

AmondD se ballade autour de la 500ème place du marketcap, c’est un shitcoin random comme le marché en connaît tant. On retiendra surtout que AmonD signe un impressionnant +48% en 1 semaine. Remarquez son Market cap (sa capitalisation totale) : il s’élève à seulement 3.8 millions et il devait donc être autour de 2 millions il y a quelques jours.

Imaginez maintenant qu’Elon Musk révèle demain qu’il est en réalité derrière le projet, et qu’il ambitionne que le AmonD soit la future monnaie martienne des colonies SpaceX. Ruée sur la devise, FOMO de l’espace – c’est thématique – et augmentation stratosphérique de la demande pour le malheureux token qui voit une quantité phénoménale de liquidité l’ensevelir.

Or, là où Bitcoin se confronte à des résistance macro-économiques dans sa croissance, le token Amond pourrait sans rompre les lois de la physique monétaire voir sa valeur/capitalisation multipliée….par 100 en quelques semaines. Un augmentation de 10 000% qui le verrait atteindre 380 millions de market cap, l’équivalent d’un Maker 28ème au classement pour vous donner une idée.

Vous l’avez compris, ce cas de crypto-fiction doit vous faire prendre conscience d’une idée centrale : certains Altcoins présentent un potentiel de croissance important, précisément parce qu’ils sont actuellement de taille modeste, et qu’il reste de la place à occuper, là où les tenors du secteur sont déjà fort imposants.

Des tricheurs autour de la Table des Altcoins

La contrepartie de ces gros potentiels ? Un jeu aux règles probablement truquées (il est plus simple de manipuler Amond avec 100 000 dollars que Bitcoin avec 100 million), de l’aléatoire et une pratique de l’investissement qui se rapprocher dangereusement de la loterie.

En bref, et c’est une règle qui marche probablement de la même manière pour tout les sujets et à travers tout l’Univers : pour espérer de gros gains rapides, il faut être en capacité de s’exposer à un gros risque brutal.

Malgré ces aléas, vous aimeriez bénéficier du potentiel des Altcoins dans votre portefeuille d’investisseur, en limitant votre exposition au risque ? Les Altcoins fonctionnant sur une architecture masternode pourraient fort retenir votre attention !

Découvrir les Masternodes, ces Altcoins qui génèrent des dividendes

Etant peut-être habitué à la Tribune du Minage du samedi et connaissant déjà le panel de services de notre partenaire Feel Mining, vous connaissez probablement déjà le fonctionnement et les avantages des masternodes.

Rappel sur les masternodes

Pour une explication complète, allez dépenser utilement 10 mns de votre temps de cerveau d’investisseur sur cet article qui revient en détail sur ce qu’est un Masternode, pourquoi vous serez récompensé pour le simple fait d’en posséder un, et surtout à quel type de rentabilité vous pourrez prétendre.

Et si la version courte vous convient, voici la chose résumée en 4 points :

  • Vous devenez propriétaire d’un masternode en laissant en caution (le “collatéral”) une certaine quantité d’une cryptomonnaie X ou Y, en l’occurrence un Altcoin
  • Ce faisant, vous participez au bon fonctionnement de la blockchain
  • reconnaissante, celle-ci vous reverse des intérêts réguliers, calculés sur le montant de votre caution
  • Ce collatéral est provisoirement immobilisée mais il vous appartient et vous pouvez le débloquer à tout moment, à certaines conditions, selon la gouvernance du projet.

En route pour l’Alt’venture avec Feel Mining !

Feel mining s’est chargé de sélectionner avec soin une dizaine d’Altcoins fonctionnant sur une architecture Masternode, choisis pour la solidité du projet, leur potentiel de croissance et la crédibilité du dividende (trop c’est louche, trop peu l’intérêt est limité).

Investir sur un masternode, c’est miser sur deux potentiel distincts :

  • La prise de valeur potentielle de l’actif
  • Ses dividendes qui font augmenter automatiquement votre capital

Si la valeur de l’altcoin demeure stable, le propriétaire d’un Masternode se contente de récupérer plus d’unité de la crypto. Et si la valeur de la devise explose, et bien c’est carton plein.

Vous voulez un exemple concret ? On parlait fin mai du Masternode Divi sur TheCoinTribune. Le projet nouvellement accueilli dans l’écurie Feel Mining avait tout pour plaire : une équipe solide, un écosystème large, des projets plein les cartons….et 35% de dividendes !

Il n’a pas fallu longtemps pour que les évidences s’impose, en moins d’un mois, la valeur du Divi a augmenté de 400%. En résumé, non seulement les propriétaire de Masternode Divi souscrit sur le site de Feel Mining ont vu leur mise multipliée par 4, mais dans le même temps, ils touchaient des dividendes sous forme de nouveaux Divi, crédités sur leur wallet tous les jours !

Bien sûr, Divi est un cas à part et rien n’indique que d’autres masternodes se comporteront de manière aussi positive dans un futur proche. Pour autant, il s’agit là d’un bon exemple de comment bénéficier de grosses hausses dont le marché crypto est capable, le tout dans l’environnement sécurisé et ergonomique que met Feel Mining à disposition de sa communauté.

D’autres projets Masternodes disponible sur le site devraient retenir votre attention : NRG, Horizen (ZEN) et le célèbre Dash en font partie.

OFFRE SPÉCIALE : Et pour être rentable encore plus vite avec les offres déjà canons de Feel Mining, profitez de 5 % sur toutes vos commandes avec le code : TCT

Conclusion contrastée

Nous arrivons à la fin de ce second volet consacrée au “match” Bitcoin vs Altcoin dans le cadre de l’investissement crypto. Comme promis, pas de certitude ou de réponses claires et définitive à une question dont la réponse sera éminemment personnelle. Quel que soit votre choix, demeurez prudent, mesuré et prenez soin de ne mobiliser que des fonds dont vous pourriez vous passer.

Pub

Bitcoin le 6 août 2020 – BTC sera-t-il tué par le S&P 500 ?

Bitcoin (BTC) se négocie à 11 862 USD aujourd’hui, 6 août 2020, au moment où nous rédigeons cet article. On hésite toujours à se prononcer définitivement sur le début d’un bull run, on a eu droit à de nombreux faux départs…

Bitcoin (BTC) est-il responsable de l’insolente forme des Banques Suisses ?

Cela n’a jamais été l’amour fou entre le Bitcoin et les grandes institutions bancaires, ces dernières craignant l’intérêt de leurs investisseurs pour les performances de la première des cryptomonnaies. Si cette relation semble s’améliorer depuis un certain temps, la présente…

Feu vert de Mastercard aux cartes de paiement Bitcoin (BTC) Wirex

Les cartes de crédit : les cartes joker pour l’adoption de Bitcoin et des cryptomonnaies ? Mastercard noue un partenariat avec Wirex, une collaboration qui étend les réseaux de paiements cryptos. Mastercard : on connait ! Levons le voile sur Wirex, qui est passé…

Le Bull Run de Bitcoin (BTC) démarre-t-il sous nos yeux ?

En quelques heures à la fin du mois de Juillet, le Bitcoin est passé du statut de sujet ennuyeux à celui d'actif palpitant à nouveau. La forte augmentation de son prix de plus de 20% en est évidemment la cause.…

Bitcoin (BTC) le 5 août 2020 – L’Or est la Clef

C’est reparti pour une course, les taureaux remettent ça avec les 12 000 USD dans le viseur de Bitcoin (BTC). Les points pivots pour un Bitcoin proche des 20 000 USD commencent à se préciser – découvrez les raisons pour lesquelles les…