KuCoin (KCS) a récupéré 84% des cryptos volées lors du hack à 280 millions $

Coin cryptocurrency KuCoin KCS on the background of a stack of coins.

Les hacks dans la cryptosphère ont diminué en 2020. Les voleurs ont peut-être des difficultés à identifier ou à créer des failles et, à les exploiter. Mais ils ont encore plus de mal à garder leurs cryptos mal acquises.


Kucoin remet la main sur ses Bitcoins (BTC) et ses autres cryptos volées ; on en sait plus sur le montant des fonds perdus.

Retour dans les wallets de KuCoin

Le CEO et co-fondateur de KuCoin, Johnny Lyu, a indiqué que l’exchange avait pu remettre la main sur la majorité des fonds perdus lors du hack survenu au mois de septembre 2020.

L’exchange avait perdu 280 millions de dollars en cryptomonnaies. Le 11 novembre 2020, Lyu indique que l’exchange a récupéré 84% des actifs volés.

Il a expliqué que le processus de récupération avait pu être effectué grâce à un système de tracking sur la blockchain, une mise à jour des smarts contracts, et le recouvrement judiciaire.

Lyu a également ajouté que KuCoin publierait plus de détails sur les procédures de remboursement une fois que l’affaire sera close.

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin et des crypto-monnaies

La chasse fut bonne

L’intégralité des services de KuCoin sont de nouveau disponibles pour le trading de 176 tokens, sur un total de 230 actifs.

Pour les 54 tokens restants, les services devraient être opérationnels avant le 22 novembre 2020.

Lors de l’annonce du hack, Lyu n’avait pas spécifié le montant exact des pertes : elles étaient initialement estimées à 150 millions de dollars.

Chainalysis a ensuite avancé le chiffre de 275 millions de dollars. Lyu avait déclaré à Cointelegraph que la brèche visait principalement les wallets BTC, Ether et ERC-20.

Un grand nombre de tokens ERC-20 ont été gelés grâce à un effort de coopération entre plusieurs projets cryptos et des exchanges pour empêcher leur retrait.

Début octobre 2020, Lyu avait annoncé l’identification de suspects avec des preuves substantielles à portée de main.

Pub

Cryptoassets are highly volatile unregulated investment products. No EU investor protection. Your capital is at risk.

Les exchanges furent solidaires pour geler les cryptos volées qui transitaient sur leur plateforme mais, cela s’est fait au détriment de la décentralisation. Quelques acteurs ont donc un pouvoir de saisie sur les cryptos de millions d’utilisateurs. On peut déjà imaginer la « qualité » du tracking pour les CBDC et, les autorités gouvernementales ne se priveront certainement pas de ce privilège d’aller fouiner dans la vie privée de la population, pour en connaître les moindres détails. De la chasse aux hackers de KuCoin aux CBDC : les cryptos sont-elles en train de créer le monde rêvé des autorités étatiques ?

Bitcoin (BTC) le 30 octobre 2020

Bitcoin (BTC) le 29 novembre 2020 – Piège haussier ou vraie prouesse ?

Bitcoin (BTC) peut-il clôturer le mois de novembre 2020 aux environs des 19 000 USD ? Le BTC n’a pas encore absorbé l’énorme chandelier rouge du 26 novembre 2020 mais, c’est en bonne voie. Un nouvel investisseur institutionnel pourrait bientôt pousser le…
selective focus of silver bitcoin and pile of bitcoins behind

La course pour posséder 1 Bitcoin (BTC) : Yes You Can!

Le rallye haussier dans lequel se trouve le Bitcoin (BTC) depuis plusieurs semaines commence à semer le doute dans l'esprit de certains. Beaucoup ont le sentiment qu'ils sont en train de laisser passer une occasion unique avec le Bitcoin. La…
Bitcoin close-up on keyboard background, the flag of France is shown on bitcoin.

Achat de Cryptos : Pourquoi Choisir une Plateforme Basée dans Votre Pays ?

Connaissez-vous le pays dans lequel votre plateforme d’achat et de vente de cryptomonnaies est basée ? Il n’est pas toujours simple de répondre à cette question, et pour cause, certaines plateformes entretiennent même le flou ! Si Bitcoin (BTC) n'a…
the sandbox

The Sandbox (SAND) : un metaverse aux multiples facettes

The Sandbox est un metaverse de création libre... mais quels en sont ses mécanismes ?

Le fondateur de Pinkcoin recherché au Nigeria pour crimes financiers

Son nom est Omotade-Sparks Amos Sewanu. Connu par sa communauté sous le nom Universal Daddy Ink (UDI), il est recherché par la Commission des Crimes Economiques et Financier du Nigéria (EFCC) pour le rôle qu’il a joué dans Pinkcoin, une escroquerie…