La 3ème plus grande banque du Japon a réussi son test du commerce financier sur la blockchain

commerce-financier-blockchain-test-banque-japon

La Sumitomo Mitsui Banking Corporation (SMBC) devrait commencer à utiliser la blockchain de financement Marco Polo sur une base commerciale à la fin de l’année.

La banque a déclaré vendredi dernier qu’une preuve de concept transfrontalière a été réalisé avec succès entre Mitsui & Co, Indorama Ventures et la Bangkok Bank, la troisième plus grande banque de Thaïlande.

Au cours du test, la Bangkok Bank a émis une garantie de paiement à Indorama Ventures de la part de Mitsui Co. Sur la base de cette garantie, la SMBC aurait été en mesure d’assurer le financement des créances dans un contexte réel.

Selon leur annonce, la plate-forme permet aux participants de mettre à jour les bons de commande, les factures, les informations logistiques, les calendriers d’expédition et les informations portuaires tandis que l’appariement automatique permet un rapprochement des données très efficace.

Actuellement, le processus de financement du commerce reste manuel et considéré comme très inefficace.

Marco Polo est un réseau soutenu par TradeIX de Dublin et R3 LLC à New York. Il utilise le logiciel open-source Corda. Parmi ses membres on retrouve un certain nombre de grandes institutions financières, dont la Bangkok Bank, Mitsui & Co, SMBC, Bank of America, BNP Paribas, Mastercard, Standard Chartered etc.

Le financement du commerce par le biais de la blockchain est un espace très fréquenté, avec une trentaine de consortiums qui cherchent à appliquer la technologie. Les concurrents comprennent Voltron, qui utilise également Corda et compte parmi ses partenaires la Bangkok Bank, HSBC et Standard Chartered, ainsi que CargoX et eTrade Connect qui utilisent Hyperledger Fabric.

Le test récent fait suite à un exercice de validation de principe similaire mené par la SMBC plus tôt dans l’année auquel a également participé Mitsui & Co. Très peu d’informations ont été fournies par la banque au sujet du test de février 2019, mais elle a déclaré à l’époque qu’elle prévoyait de commercialiser Marco Polo d’ici le troisième trimestre de cette année.

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin et des crypto-monnaies

Le gendarme financier allemand agit contre karatbar

Le gendarme financier allemand siffle la fin de partie pour KaratGoldCoin

L'étau se resserre autour de Karatbars. Quelques jours après son homologue Sud-Africain, c'est en effet le régulateur financier allemand qui vient d'ordonner à la société de cesser toutes activités en lien avec le token KaratGold, un jeton adossé à de l'or physique (et à ce…
UPS lance une solution de traçabilité blockchain

UPS déploie des solutions blockchain pour les livraisons USA-Japon

Fin 2018, Juan Perez, Ingénieur en Chef et Directeur des Systèmes d’Information au sein d’UPS, déclare qu’il est encore trop tôt pour que la blockchain puisse apporter des avantages significatifs en 2019. C'est pourtant, le 11 novembre 2019 que HerdX et UPS annoncent un partenariat…
L'armée chinoise, payée en cryptomonnaies ?

L’Armée Populaire de Libération va t-elle payer ses soldats en NEO ?

Le journal officiel de l’Armée Populaire de Libération du peuple chinois, le PLA Daily a suggéré, il y a quelques jours que les soldats chinois soient récompensés en cryptomonnaie. L’article de presse qui a mis en exergue ce système de récompense est rendu public alors…
NEO gagne 100% en 2 semaines

Le NEO prend 100% en 10 jours, l’effet «Xi Jinping » ?

Depuis le 25 octobre, le NEO a connu un rebond spectaculaire. Considérée comme l’Ethereum chinois, la cryptomonnaie a connu une hausse de 100% de sa valeur pendant les dernières semaines. Ce rebond intervient alors que le gouvernement chinois a fait de l’adoption de la technologie…

La crypto des BRICS serait utilisée par 3 milliards d’individus

le Brésil, la Russie, l'Inde, la Chine et l'Afrique du Sud - les cinq nations constituant les BRICS - viennent d'annoncer leur volonté de créer une cryptomonnaie commune pour leurs transactions réciproques. Poussé notamment par la Russie, un futur système de crypto-paiements aura vocation à…