La Banque centrale du Japon travaille sur une devise numérique

Selon un responsable, la Banque centrale du Japon s’est engagée dans un projet de recherches sur la cryptomonnaie. Cette nouvelle a été annoncée par le gouverneur de la Banque du Japon (BoJ) lui-même, Haruhiko Kuroda, mardi dans un entretien avec Reuters. Selon lui, la BoJ n’a cependant pas l’intention d’émettre une cryptomonnaie pour l’instant, même si cette éventualité n’est pas exclue pour l’avenir.


Des recherches pour l’avenir

La nouvelle a été divulguée par un responsable de la Banque centrale du Japon, en la personne du gouverneur adjoint de la BoJ dans un entretien accordé mardi à Reuters. Haruhiko Kuroda, le gouverneur de la BoJ, a confirmé que l’institution qu’il dirige avait l’intention de lancer des recherches sur les devises cryptographiques.

Le dirigeant a tenu à préciser également que la Banque du Japon n’avait pas l’intention d’émettre une monnaie numérique, même si de nombreuses homologues sont déjà engagées sur ce chemin comme la Banque centrale rwandaise qui souhaite lancer sa propre cryptomonnaie. En attendant, il n’écarte pas l’éventualité d’un tel projet les années à venir.

Haruhiko Kuroda n’a pas manqué de soulever les défis de stabilité financière auxquels sont confrontées les cryptodevises. Selon lui, les billets de banque jouissent d’une meilleure stabilité. Même dans ce cas, il faut que leur émission se fasse dans un cadre permettant d’assurer une bonne gestion des risques ainsi qu’une meilleure gouvernance.

Les cryptomonnaies, trop instables ?

Selon, Masayoshi Amamiya, le gouverneur adjoint de la BoJ, émettre une devise numérique pourrait avoir un sérieux impact sur le système monétaire à deux niveaux du Japon, mais aussi sur l’intermédiation des banques privées.

Dans une déclaration faite en avril, il avait affirmé que l’impact sur la Banque commerciale serait beaucoup, trop important selon le responsable. Une érosion du système de crédit des institutions bancaires commerciales pourrait survenir si les dépôts privés étaient remplacés par les devises numériques. Cela aurait aussi un impact  important sur la stabilité de l’économie alors même que le Libra fait réfléchir les banques centrales qui se questionnent sur la création de leur propre cryptomonnaie.

Pub

La BoJ étudiera la question à l’issue de ses recherches.  

IOTA dévoile Chrysalis et renforce son Mainnet

En attendant la sortie d’IOTA 2.0, on se contentera d’un 1.5 : on aura déjà fait la moitié du chemin. IOTA 1.5 fera bientôt son premier pas : l’équipe n’a bien évidemment pas manqué de dévoiler en avant-première sur les réseaux sociaux,…

Vie Privée et Identité Décentralisée – Elrond s’associe à Ontology

Le 10 août, Elrond annonçait dans un article de blog sa collaboration avec Ontology (ONT) pour accéder aux fonctionnalités de gestion de l'identité et des données numériques de cette dernière. Blockchain open-source de hautes performances, Ontology offre une évolutivité de…

Cryptomonnaie et Smart City, l’avenir de l’Afrique sera-il forgé par Akon ? (“Binance Off the Charts”)

On dit souvent de la blockchain qu’il s’agit d’un secteur fermé, où se retrouvent quelques passionnés. Un secteur où chacun se demande, quand viendra la sacro sainte adoption à grande échelle. Si un chanteur mondialement connu commence à se servir…

Le prochain stablecoin sera Bancaire…Et Russe

Avec un total de plus de 14 000 agences réparties dans 83 régions du pays, la Sberbank représente la banque la plus importante de la Russie. Cette couverture lui a d’ailleurs permis de contrôler la liquidité de l’économie russe puisqu’elle prend…

En Israel, une Place Boursière Blockchain sur le point d’émerger

Face à la favorite Blockchain, la crypto demeure la mal-aimée : elles sont pourtant sœurs, on peut difficilement imaginer l’une sans l’autre. La Bourse de Tel Aviv a bien l’intention de tirer profit de la blockchain ; les institutions financières qui sont…