La banque centrale d’Uganda soulève la question des risques liés aux cryptomonnaies décentralisées

Le gouverneur adjoint de la Banque de l’Ouganda a mis le public en garde à l’égard des protections limitées qui leur sont offertes lorsqu’ils investissent dans des cryptomonnaies non réglementées.

Pub

Le quotidien ougandais anglophone New Vision rapporte le 28 juin que le sous-gouverneur de la banque, le Dr Louis Kaskende, a fait part de ses inquiétudes lors d’une assemblée publique dans la ville de Masaka, consacrée à l’éducation du public sur les activités de l’institution et son rôle. 

Malgré le fait que le Bitcoin soit spécifiquement conçu pour être une monnaie politiquement neutre, Kaskende aurait mis en évidence les dangers de l’adoption et du trade de cryptos en indiquant que :

“[…] les entreprises de cryptomonnaie en ligne ne sont pas réglementées à l’heure actuelle et comportent donc un risque important de perte d’épargne, sans recours à la protection ou à l’assurance du gouvernement, comme c’est le cas des institutions financières réglementées comme les banques commerciales”

Le président ougandais, Yoweri Museveni Museveni, sera en charge de la “Africa Blockchain Conference” en juillet 2019. La conférence, consacrée à la préparation du continent à la “Quatrième Révolution industrielle”, couvrira des domaines tels que la fintech, les systèmes de paiement et l’avenir de l’éducation.

En mai dernier, la branche caritative de Binance a signé un protocole d’accord avec une organisation non gouvernementale basée en Ouganda, portant sur l’amélioration de l’éducation locale.

Cette semaine, trois hauts responsables de la Banque d’Ouganda – dont le directeur monétaire – ont été inculpés d’abus de pouvoir et de corruption dans le cadre d’un envoi de devises ougandaises en provenance de France.

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin et des crypto-monnaies

6 géants en test sur une cryptomonnaie de Banque Centrale, le début des choses sérieuses ?

Dans un article du 12 décembre 2019, Le FMI avait exprimé son soutien au développement des Cryptomonnaies Des Banques Centrales (CDBC). Dans un communiqué de presse du 21 janvier 2020, la Bank of England (BOE) a annoncé que 5 banques centrales et la Banque des…

Telegram (TON) vs SEC : La Chambre de Commerce Numérique plonge dans la mêlée

Finalement, rien n’est encore joué ! On pensait que les carottes étaient cuites pour les frères Dourov après que la SEC ait déposé des factures prouvant que Telegram a vendu des GRAM post-ICO, à la Cour de district des États-Unis pour le district sud de New…

L’Inde mise sur la blockchain pour améliorer l’école publique

Selon l’agence de presse Press Trust of India, Ravi Shankar Prasad, Ministre Indien des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) aurait demandé à la National Informatics Center (NIC) de concevoir des solutions basées sur la technologie de la blockchain pour améliorer la qualité…

Passe d’armes entre Binance et Chainalysis sur fonds de respect des normes anti-blanchiment

Il avait su garder son calme face à un Vitalik Buterin qui ne ratait pas une occasion d’attaquer Binance sur le fait que celui-ci n’est un DEX que de nom. Mais le rapport de Chainalysis mettant en cause Binance dans des transactions illégales de 2,8…

Maduro, Petro et Casino, le tiercé gagnant ?

Nicolas Maduro joue-t-il avec l’avenir de son pays ? Le Président du Venezuela a annoncé l’ouverture d’un casino international à l'hôtel Humboldt de Caracas, un crypto-casino où tous les paris devront être placés en Petro (PTR). Maduro est en effet prêt à tout pour faire adopter…