La banque centrale Rwandaise souhaite lancer sa propre cryptomonnaie

Selon un communiqué de Bloomberg datant du 22 août, la banque centrale Rwandaise souhaiterait émettre sa propre cryptomonnaie.

Ce n’est pas le premier Etat qui s’intéresse à la blockchain et au lancement de sa propre cryptomonnaie. De nombreux pays comme la Chine, la Turquie ou encore Cuba ont déjà des projets en cours sur le sujet.

Une alternative au Bitcoin

La population Rwandaise utiliserait déjà le Bitcoin (BTC) mais serait méfiante à cause de la volatilité de cet actif. La banque centrale Rwandaise serait donc en pleine étude de marché afin de comprendre ce qui pourrait satisfaire sa population.

Mais pour l’heure, un des dirigeants de la banque nationale Rwandaise s’est exprimé au micro de Bloomberg se montrant assez hésitant sur le sujet. Il précise ne pas savoir comment convertir la totalité de la monnaie en format numérique ou bien comment la distribuer.

Le Rwanda une économie en croissance qui souhaite innover

Le Rwanda affiche une belle croissance, 8,4% sur l’année 2019. Ce petit pays de 12 millions d’habitants souhaite montrer l’exemple sur le continent africain et innover.

Ce projet de Blockchain semble être donc une volonté de la part du pays de trouver de nouveaux leviers de croissance. Néanmoins, il semble que nous soyons encore aux prémices du projet au vu du témoignage du dirigeants de la banque national Rwandaise évoqué plus haut dans l’article.

Le gendarme financier allemand agit contre karatbar

Le gendarme financier allemand siffle la fin de partie pour KaratGoldCoin

L'étau se resserre autour de Karatbars. Quelques jours après son homologue Sud-Africain, c'est en effet le régulateur financier allemand qui vient d'ordonner à la société de cesser toutes activités en lien avec le token KaratGold, un jeton adossé à de l'or physique (et à ce…
UPS lance une solution de traçabilité blockchain

UPS déploie des solutions blockchain pour les livraisons USA-Japon

Fin 2018, Juan Perez, Ingénieur en Chef et Directeur des Systèmes d’Information au sein d’UPS, déclare qu’il est encore trop tôt pour que la blockchain puisse apporter des avantages significatifs en 2019. C'est pourtant, le 11 novembre 2019 que HerdX et UPS annoncent un partenariat…
L'armée chinoise, payée en cryptomonnaies ?

L’Armée Populaire de Libération va t-elle payer ses soldats en NEO ?

Le journal officiel de l’Armée Populaire de Libération du peuple chinois, le PLA Daily a suggéré, il y a quelques jours que les soldats chinois soient récompensés en cryptomonnaie. L’article de presse qui a mis en exergue ce système de récompense est rendu public alors…
NEO gagne 100% en 2 semaines

Le NEO prend 100% en 10 jours, l’effet «Xi Jinping » ?

Depuis le 25 octobre, le NEO a connu un rebond spectaculaire. Considérée comme l’Ethereum chinois, la cryptomonnaie a connu une hausse de 100% de sa valeur pendant les dernières semaines. Ce rebond intervient alors que le gouvernement chinois a fait de l’adoption de la technologie…

La crypto des BRICS serait utilisée par 3 milliards d’individus

le Brésil, la Russie, l'Inde, la Chine et l'Afrique du Sud - les cinq nations constituant les BRICS - viennent d'annoncer leur volonté de créer une cryptomonnaie commune pour leurs transactions réciproques. Poussé notamment par la Russie, un futur système de crypto-paiements aura vocation à…