La banque sud-coréenne Shinhan sévit durement contre les utilisateurs de cryptos anonymes

korea-bank-fight-anonymous-crypto-trade

La Shinhan Bank, deuxième groupe financier de Corée du Sud en termes d’actifs redouble d’efforts pour contrôler les comptes liés aux échanges de devises numériques, selon la presse locale. Le but ? Supprimer complètement les transactions de cryptos anonymes dans le pays.


La décision prise le 1er juillet par l’institution n’est guère plus que la dernière étape dans l’amélioration pertinente des procédures d’échange, une évolution qui se poursuit depuis plus d’un an.

Les cryptos ne sont pas exclues du système bancaire coréen, mais le paysage évolue avec l’évolution des activités et de la conformité.

Les liens entre les banques commerciales et les échanges de crypto-monnaies ont été considérablement modifiés début 2018 lorsque la Financial Services Commission (FSC), un organisme de réglementation, a publié une série de règles. La directive LAB exige que les négociateurs de cryptos en bourses ouvrent des comptes bancaires à leur nom et auprès de la même banque qui effectue les tradings.

En bref, les marchands de crypto ne pouvaient plus être anonymes en Corée du Sud.

Le document énonce également un certain nombre de principes généraux de lutte contre le blanchiment d’argent dans le pays. Les transactions suspectes sont définies. Une liste de contrôle bancaire est obligatoire, avec une partie pour déterminer la source de financement. Il est également interdit aux étrangers d’ouvrir des comptes bancaires pour le commerce de devises numériques.

Il s’en est suivi une série d’avancées et de reculs au fur et à mesure que le secteur se sentait à l’aise avec les règlements et que les organismes de réglementation peaufinaient leurs exigences.

Les règles ont été actualisées en juin 2018, la FSC indiquant que les banques devaient commencer à surveiller en permanence les comptes concernés. Elle s’était préoccupée de la fusion des fonds et voulait s’assurer que les institutions gardaient l’argent des clients et les dépôts pour les opérations de l’entreprise séparés.

Pub

Cryptoassets are highly volatile unregulated investment products. No EU investor protection. Your capital is at risk.

Fin 2018, le responsable du FSC a fait savoir au secteur que les régulateurs acceptent les cryptos. Il a déclaré que les banques sont autorisées à accepter des dépôts liés à cette activité, à condition que les principes de connaissance du client (KYC) décrits plus tôt dans l’année soient respectés.

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin et des crypto-monnaies
Golden Bitcoins

Bitcoin (BTC) le 23 novembre 2020 – Quand le dollar couvre Bitcoin !

Bitcoin (BTC) prend du temps pour faire les miles restants avant les 20 000 USD. Les actifs de couverture subissent la possibilité d’une vaccination de masse le mois prochain. Bitcoin peut tout de même compter sur le dollar pour tenter une…
virtual money - Bitcoins

Combien de milliardaires Bitcoin (BTC) existent dans le monde ?

Il ne fait aucun doute que les cryptomonnaies et surtout le bitcoin ont permis l’éclosion de nouveaux millionnaires et milliardaires. Le nombre de ces derniers étant forcément restreint, leur identité n’est cependant pas connue de tous. Outre la forte volatilité…
Build bank

Ce sont les Banques qui devront s’adapter aux Cryptos selon la Banque d’Angleterre

Après avoir longtemps observé le développement des cryptomonnaies avec impuissance ces dernières années, les Banques Centrales s’apprêtent à lancer leur CBDC. D’ici là, les cryptomonnaies auront déjà bouleversé l’ensemble du système financier au point d'arracher les attributs des banques commerciales.…
The Indian tricolour flag waving in the wind at the Wagah border near Amritsar in Punjab, India.

Zebpay lance une plateforme NFT en Inde

En dehors des cryptomonnaies et de la DeFi, un autre produit de l’écosystème a réussi à animer l’actualité en cette année 2020. Les Token non-fongibles ou NFT ont en effet pris de l’envergure à mesure qu’ils ont été associés à…
Goal goal goal

La Blockchain pour gérer les transferts en football ?

Devenu une véritable industrie, le football génère aujourd’hui des milliards de dollars de revenus qui sont inégalement répartis. Pour essayer de combler les fossés entre différents clubs, la FIFA a donc initié le mécanisme de solidarité. Celui-ci permet notamment aux…