“La blockchain de l’Ethereum (ETH) est presque pleine”

La blockchain de l'Ethereum (ETH)

Vitalik Buterin, cofondateur de l’Ethereum (ETH), affirme que la blockchain Ethereum est presque pleine. Dans une interview à The Star publiée le 19 août, il a déclaré que l’obstacle auquel se heurtent les grandes organisations intéressées par l’écosystème Ethereum (ETH) est la question encore épineuse de l’extension de la blockchain.

“L’extension est un gros goulot d’étranglement”

Les commentaires sévères de Buterin ont été formulés dans le cadre d’une discussion sur ce qu’il considère comme les principaux obstacles à l’adoption généralisée des cryptomonnaies.

Il a admis :

“L’extension est un gros goulot d’étranglement parce que la cblockchain de l’Ethereum (ETH) est presque pleine. Si vous êtes une grosse organisation, le calcul est que si nous rejoignons l’organisation, non seulement elle sera plus pleine, mais nous serons en compétition avec tout le monde pour l’espace de transaction. C’est déjà cher et ce sera même cinq fois plus cher à cause de nous. Il y a une pression qui empêche les gens de se joindre à nous.”

Quant à la façon d’améliorer la situation, M. Buterin a déclaré que les réseaux doivent passer de l’idée que chaque ordinateur doit vérifier chaque transaction à un modèle selon lequel un ordinateur ne vérifie en moyenne qu’une petite partie des transactions de la blockchain.

Selon lui, l’amélioration de l’extensibilité ainsi obtenue permettrait de réduire les coûts d’un facteur de plus de 100. Et même si la sécurité est dans une certaine mesure sacrifiée par une telle mesure, le compromis serait, selon lui, assez modeste.

Au-delà des améliorations de l’extension et d’autres avancées techniques, Buterin a noté que le défi demeure en termes de transformation de la technologie de la blockchain en quelque chose que les gens vont réellement utiliser.

Le rival de Bitcoin (BTC) ou… ?

Dans des commentaires récents, Buterin a fait valoir que l’avenir des crypto est pluraliste et a révélé son ouverture aux solutions hybrides qui impliquent à la fois Ether (ETH) et Bitcoin (BTC).

Le co-fondateur a clarifié sa position en réponse à une proposition de mettre en place le Bitcoin Lightning Network comme interface pour les contrats Ethereum afin de permettre des paiements instantanés en Bitcoin (BTC), tout en déclenchant simultanément une série d’événements sur Ethereum (ETH), ou toute autre chaîne.

En juillet, Buterin avait proposé d’utiliser la blockchain Bitcoin Cash (BCH) comme solution temporaire d’évolution pour le réseau Ethereum.

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin et des crypto-monnaies

Le gendarme financier allemand agit contre karatbar

Le gendarme financier allemand siffle la fin de partie pour KaratGoldCoin

L'étau se resserre autour de Karatbars. Quelques jours après son homologue Sud-Africain, c'est en effet le régulateur financier allemand qui vient d'ordonner à la société de cesser toutes activités en lien avec le token KaratGold, un jeton adossé à de l'or physique (et à ce…
UPS lance une solution de traçabilité blockchain

UPS déploie des solutions blockchain pour les livraisons USA-Japon

Fin 2018, Juan Perez, Ingénieur en Chef et Directeur des Systèmes d’Information au sein d’UPS, déclare qu’il est encore trop tôt pour que la blockchain puisse apporter des avantages significatifs en 2019. C'est pourtant, le 11 novembre 2019 que HerdX et UPS annoncent un partenariat…
L'armée chinoise, payée en cryptomonnaies ?

L’Armée Populaire de Libération va t-elle payer ses soldats en NEO ?

Le journal officiel de l’Armée Populaire de Libération du peuple chinois, le PLA Daily a suggéré, il y a quelques jours que les soldats chinois soient récompensés en cryptomonnaie. L’article de presse qui a mis en exergue ce système de récompense est rendu public alors…
NEO gagne 100% en 2 semaines

Le NEO prend 100% en 10 jours, l’effet «Xi Jinping » ?

Depuis le 25 octobre, le NEO a connu un rebond spectaculaire. Considérée comme l’Ethereum chinois, la cryptomonnaie a connu une hausse de 100% de sa valeur pendant les dernières semaines. Ce rebond intervient alors que le gouvernement chinois a fait de l’adoption de la technologie…

La crypto des BRICS serait utilisée par 3 milliards d’individus

le Brésil, la Russie, l'Inde, la Chine et l'Afrique du Sud - les cinq nations constituant les BRICS - viennent d'annoncer leur volonté de créer une cryptomonnaie commune pour leurs transactions réciproques. Poussé notamment par la Russie, un futur système de crypto-paiements aura vocation à…