La Blockchain Ontology permettra d’authentifier 250 millions de contenus

Les petits garçons adorent jouer aux pirates – pas tous mais, ils sont nombreux – rêvant de découvrir un trésor dans une malle, enterré quelque part sur une île déserte. Certains « grands » garçons adorent acheter des versions piratées de logiciels ou d’œuvres du 7ième art, pour réaliser des économies – à défaut d’avoir trouvé un trésor. La blockchain permet aujourd’hui de défendre les droits d’auteur, afin que chaque créateur puisse jouir des bénéfices moral et économique de ses œuvres.


Ontologie d’une collaboration

La plateforme blockchain Ontology s’est associée à la plateforme de création sociale OGQ, pour assurer la protection des droits d’auteur des contenus créés sur la plateforme.

OGQ permet aux utilisateurs de télécharger et de vendre des contenus numériques uniques, notamment des emojis, des mèmes, des polices de caractère, de la musique et des vidéos. 250 millions de contenu numérique pourront être téléchargés sur Ontology.

Depuis son lancement en 2011, OGQ a attiré 14 millions de créateurs, qui ont mis en ligne 54 millions de contenus numériques sur la plateforme. Les biens numériques téléchargés sur la blockchain, pourront également être achetés en échange de tokens OEP-4 d‘Ontology.

L’un des plus grands défis pour les créateurs de contenu numérique reste aujourd’hui, leur capacité à protéger les droits d’auteur sur leurs œuvres.

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin et des crypto-monnaies

La blockchain, un défenseur des droits d’auteur

Le co-fondateur d’Ontology, Andi Ji, a déclaré à Cointelegraph, que la blockchain a permis de reconnaître plus de 200 cas relatifs à des problématiques de droits d’auteur.

Ontology offre une plateforme rapide et conviviale, dotée d’une infrastructure unique qui favorise la collaboration cross-chain, en fournissant aux entreprises les outils nécessaires pour concevoir leurs propres solutions sécurisées blockchain.

Alibaba fait partie des entreprises utilisant la blockchain, voulant s’orienter vers le développement de solutions en matière de protection de droits d’auteur. Le 21 avril 2020, la société a déposé un brevet pour les techniques « d’analyse de l’originalité musicale basée sur blockchain ».

Pub

La blockchain résout aujourd’hui les problèmes d’authentification des œuvres. L’Afrique devrait se pencher sérieusement sur cette technologie qui devrait résoudre les problèmes d’authentification des titres fonciers, afin de rassurer les investisseurs étrangers et les locaux. Un clin d’œil au berceau de l’humanité, où la blockchain devrait révolutionner de nombreuses pratiques et, contribuer au développement du continent.

Le GhostCoin de McAfee va hanter Hong Kong

Après un lancement controversé, le Ghost Coin de l'inénarrable John Macafee vient de franchir un grand pas dans le processus de son adoption. En effet, il sera désormais possible de l’utiliser comme solution de payement dans certains distributeurs automatiques de Hong Kong. L’altcoin a notamment…

L’Union Européenne sort la carte de la Régulation pour les Stablecoins.

Le Vice-président de la commission européenne invite les Etats membres à une réglementation plus stricte pour encadrer l’industrie des cryptomonnaies. Vladis Dombrovskis recommande de conserver un regard pointilleux sur les stablecoins mondiaux. L’Union Européenne préconise une réglementation appropriée dans le secteur de la Finance Numérique…

Assistons-nous (enfin) à l’essor de la “Alt Season” ?

Avec la domination sans partage du bitcoin sur le marché des cryptomonnaies depuis quelques années, les altcoins font de leur mieux pour exister. Il semblerait désormais que l’Altcoin Season tant attendue au sein de l'écosystème soit enfin de retour selon certains analystes. Si la percée…
Stellar Lumens met à jour son protocole

La communauté Stellar Lumens (XLM) appelée à se prononcer sur le futur

Le 18 juin dernier, les validateurs du réseau Stellar (XLM) étaient appelés à se prononcer sur la dernière version de son protocole de base. Ce vote devrait notamment permettre d'exercer une plus grande surveillance réglementaire au sein de l’écosystème. Baptisé "Protocole 13", ce nouvel ensemble…
dons en crypto et en bitcoins

La Blockchain incarne l’avenir du Caritatif et du Don, Bitcoin en chef de file

Satoshi Nakamoto a fait un don important à l’humanité : un Bitcoin (BTC) et sa blockchain redonnant à tout un chacun le pouvoir de (re-)contrôler, de disposer de son argent. Bitcoin et ses cadets ont aujourd’hui les capacités de redessiner et d’améliorer le paysage du caritatif…