La Corée du Nord va lancer sa deuxième conférence crypto

crypto-korea

La Corée du Nord devrait tenir début 2020 sa deuxième conférence crypto après la première en avril 2019. L’association de ces deux termes n’est pas très positive puisque certains rapports proposent que la Corée serait en train d’utiliser des cryptomonnaies pour acheter des armes nucléaires.

Néanmoins, après avoir déclaré la première conférence ayant accueilli 100 personnes un grand succès, les coréens ont déclaré que la suivante arriverait dans les premiers mois de 2020. L’évènement est sponsorisé par l’Association Amicale Espagnole Coréenne et organisée par le Comité des relations culturelles avec les pays étrangers.

Le site internet de la conférence annonce déjà que des représentants des dix plus grandes cryptomonnaies aident déjà à l’assistance du coté technique. Les américains seront de nouveau invités à la conférence et les restrictions de la première conférence semblent avoir été diminuées.

Ainsi, chacun pourra amener ses produits électroniques, un accès à internet sera proposé aux membres de la conférence. L’évènement devrait prendre place du 24 au 25 février au Complexe pour la Science et la Technologie de Pyongyang. Le batiment dévoilé par Kim Jong Un en 2016 ) l’architecture un peu étrange est le nouveau épicentre de la révolution technologique et innovative que semble pourchasser la Corée du Nord avec quelques années de retard.

De plus, la Corée du Nord a été accusée d’avoir volé plus de deux milliards de dollars en cryptomonnaie pour financer son programme nucléaire. Les hackers nord-coréens auraient utilisé des simples techniques de phishing pour récupérer les informations d’utilisateurs d’échanges japonais et sud-coréens.

Au delà du vol, la nature volatile, internationale et décentralisée des cryptomonnaies pourrait permettre à la Corée du Nord d’échapper aux sanctions économiques imposées au reste du monde. En plus de cela, une telle conférence envoie une déclaration forte à l’Ouest qu’ils ne sont pas seuls à profiter de l’innovation dans le monde crypto.

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin est des crypto-monnaies

eToro enrichit son offre de stablecoins

Rand, Lire turque, Dollar de Singapour…5 nouveaux stablecoins sur eToroX

La célèbre plateforme de trading social eToro enrichit son panel de stablecoins. C'est ainsi 5 nouveaux jetons, adossés à leurs monnaies nationale respectives, qui débarquent sur la filiale crypto de l'exchange eToroX, parmi lesquels le Rand sud-africain (ZARX) ou la lire turque (TRYX). D'autre actifs sont également…

E-Dinar : la CBT dément, les russes rétro-pédalent, le doute demeure

Après un phénomène de buzz assez conséquent ce week-end à l'annonce du lancement par la Tunisie d'une première « vraie » cryptomonnaie nationale, la Banque Centrale de Tunis (CBT) a quelque peu refroidi les ardeurs. Aucun projet ne serait en réalité en cours de formalisation…

La cryptomonnaie de Manny Pacquiao est maintenant disponible !

Le fameux boxeur et politicien philippin Manny Pacquiao a annoncé que son token, le PAC, sera disponible à l'achat sur la plateforme d'échange crypto GCOX basé à Singapour grâce à une première offre d'échange le 12 novembre.

La Chine encense le Bitcoin dans ses médias

L'agence de presse officielle chinoise Xinhua News Agency a publié un rapport reconnaissant Bitcoin (BTC) comme "la première application réussie de la technologie blockchain".
Vers un E-Dinar en Tunisie

E-Dinar : la Tunisie, première nation à émettre une devise numérique nationale ? [démenti]

Maj du 12/11/19 : La banque centrale tunisienne a démenti œuvrer avec Universa Blockchain à un E-Dinar. De nombreuses zones d'ombres demeurent dans ce dossier. Affaire à suivre. Alors que tous les yeux sont braqués vers la Chine, la Tunisie serait-elle sur le point de…