La FINRA prolonge la date limite de déclaration des activités cryptos pour les entreprises

impôts-regulations-délai

La semaine dernière, alors que le projet Libra de Facebook et sa réglementation potentielle ont été perturbés, la Financial Industry Regulatory Authority (FINRA) des États-Unis a tranquillement reporté la date limite pour que les entreprises déclarent leurs activités cryptos.

Pub

L’organisme d’autoréglementation des maisons de courtage et des bourses avait demandé l’an dernier que les sociétés membres informent leurs coordonnateurs si la société ou les personnes associées ou affiliées « exerçaient ou avaient l’intention de mener des activités liées aux actifs numériques ». La demande comprenait des « actifs numériques qui ne sont pas des titres” » c’est-à-dire des cryptos comme le bitcoin.

L’échéance de cet avis expirant le 31 juillet, la FINRA a posté une note à la fin de la semaine dernière, prolongeant l’échéance jusqu’à la même date en 2020.

Le nouvel avis explique cela :

« Alors que les organismes de réglementation des valeurs mobilières continuent de fournir des conseils aux membres au sujet des défis réglementaires particuliers que posent les actifs numériques – p. ex. la Déclaration conjointe sur la garde par les courtiers de titres d’actifs numériques – la FINRA croit qu’il est important de garder la communication ouverte avec les membres sur ce sujet important. »

Les activités que la FINRA suggère de signaler comprennent l’achat, la vente et la transaction d’actifs numériques, les ICO, les dérivés cryptographiques ou les fonds investissant dans des actifs numériques. Elle énumère également, entre autres, les services de conseil ou de fonds communs, les services de négociation ou de garde, l’extraction de cryptos et l’acceptation de cryptos comme moyen de paiement.

Toute utilisation de la technologie blockchain est également digne d’être signalée a déclaré l’autorité.

Plus tôt ce mois-ci, la FINRA et la Securities and Exchange Commission (SEC) ont déclaré conjointement qu’il y a un certain nombre de questions à régler avant qu’elles puissent approuver les demandes des sociétés de crypto pour devenir courtiers.

L’un des facteurs est de savoir si les actifs sont traités comme des titres en vertu de la Securities Investor Protection Act (SIPA) de 1970.

« La capacité d’un courtier à se conformer à certains aspects de la règle de protection du client est grandement facilitée par les lois et les pratiques établies concernant la perte ou le vol d’un titre, qui peuvent ne pas être disponibles ou efficaces dans le cas de certains biens numériques » a déclaré un communiqué.

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin et des crypto-monnaies
Pub

DOGECoin nous réserve-t-il une magnifique surprise ?

Le réalisateur et producteur américain James Cullen Bressack est très optimiste par rapport à l’avenir du Dogecoin (DOGE). Dans un récent tweet, il a signifié que la cryptomonnaie allait bientôt atteindre la barre des 1 $ et que beaucoup de personnes regretteraient de ne pas…

L’héritier du Bitcoin naîtra t-il dans un stade de Foot ? Lagardère Sport s’associe à Socios (Chiliz)

Le 17 février 2020, la branche Sport du puissant groupe de communication français Lagardère a annoncé avoir noué un partenariat stratégique avec Socios, l'entité derrière la success story crypto Chiliz. On rappellera que ce que propose Chiliz, ce n'est rien de moins que de tokeniser…

Binance Cloud : Votre propre exchange crypto en kit

Le 8 février dernier, le fondateur et PDG de Binance, Changpeng Zhao (CZ), faisait allusion à l'introduction de la plateforme Binance Cloud. Officiellement lancée le 17 février, ladite plateforme est une véritable innovation dans l'industrie de la cryptographie. Selon un article de blog de la…

Le crypto-dollar occupe la scène politique et parlementaire US comme jamais

Le secrétaire au Trésor, Steven Mnuchin, n'a pas été la seule voix à se faire entendre au Sénat américain cette semaine sur le sujet de l'avenir de la monnaie. Lors de son audition ce jeudi 13 février, Judy Shelton, la candidate de Donald Trump au…

L’Inde se rêve plus démocratique grâce à la blockchain

La Commission Électorale (CE) de l’Inde a donc voté pour le développement d’un système de vote utilisant la blockchain. Ce nouveau système devrait théoriquement permettre d’améliorer la pratique de la démocratie dans le pays. L’Inde devancera-t-elle les pays occidentaux, qui se voient en « champion de…