La plateforme Bakkt va commencer à tester ses contrats de futurs sur le Bitcoin

futures-CFTC-contrats

La plateforme de « bitcoin futures » à terme Bakkt commence à tester ses nouveaux contrats depuis lundi.

Pub

Bakkt a annoncé en mai qu’elle commencerait à tester ses contrats à terme bitcoin en juillet, confirmant par la suite la date de test du 22 juillet.

Elle teste apparemment deux types de contrats différents depuis lundi : un contrat journalier et un contrat mensuel. Bakkt vise à coter les contrats à terme, qui seraient négociés par l’intermédiaire d’ICE Futures U. S. et compensés par ICE Clear U. S., la chambre de compensation de la société mère.

On ne sait pas très bien ce qui est spécifiquement impliqué dans le processus de test. Bakkt n’a pas répondu à de multiples demandes de commentaires.

La société prévoit d’offrir aux négociateurs américains l’accès à des contrats à terme standardisés bitcoin réglés physiquement, qui diffèrent des contrats à terme standardisés réglés en espèces que les bourses de Chicago CME et Cboe offrent depuis fin 2017. Dans le cas des contrats réglés en espèces, les négociants reçoivent l’équivalent en espèces de la valeur du contrat à son échéance, tandis que dans le cas d’un contrat réglé physiquement, ils reçoivent la marchandise sous-jacente réelle – en l’occurrence, le bitcoin.

Bakkt espère attirer de nouveaux financements institutionnels vers l’écosystème du bitcoin avec son produit réglementé qui pourrait attirer des investisseurs méfiants à l’égard du marché en général.

Retards de lancement

Bakkt avait initialement annoncé une date de lancement en décembre 2018, avant de reporter le lancement à janvier 2019. La société a annoncé un autre délai indéfini plus tard, alors qu’elle continuait de travailler avec les organismes de réglementation pour obtenir les approbations nécessaires au lancement.

Initialement en contact avec la Commodity Futures Trading Commission (CFTC) pour approuver son nouveau produit, Bakkt a annoncé en mai qu’ils avaient plutôt déposé une demande d’autocertification des contrats.

Dans le cadre d’un processus d’autocertification, une entreprise vérifie essentiellement que ses contrats à terme respectent toutes les exigences légales. La CFTC peut examiner cette certification mais à moins qu’il n’y ait des infractions légales ou réglementaires, elle ne peut pas empêcher le produit d’aller de l’avant.

Bakkt n’est pas le seul à tenter de lancer les premiers contrats à terme bitcoin à règlement physique aux États-Unis : LedgerX et ErisX ont récemment reçu l’approbation de la CFTC pour offrir leur propre produit. Aucune des deux sociétés n’a encore annoncé d’échéance précise pour le lancement.

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin et des crypto-monnaies

Le meilleur mois de janvier depuis 2012 pour Bitcoin (BTC)

Il aura donc fallu 8 ans au Bitcoin (BTC) pour qu’il connaisse un meilleur mois de janvier que celui de 2012. Entre temps, Donald Trump fut élu Président des Etats-Unis, la France a gagné pour la deuxième fois la coupe du monde et Craig Wright…

L’intérêt pour les contrats à terme sur le Bitcoin est “étonnamment élevé” (JP Morgan)

Le 13 janvier 2020, le Chicago Mercantile Exchange Group (CME) a lancé ses options sur les contrats à terme sur le Bitcoin (BTC), un nouveau produit dérivé très attendu par le marché, selon une note rédigée par les stratèges de JP Morgan quelques jours auparavant.…

Entre son BNB et le Bitcoin, le cœur du patron de BINANCE balance

En réalité, il ne s’est pas contenté de les holder, CZ a donné un coup de pouce au Bitcoin (BTC). La main invisible de Smith ne l’est plus tellement aujourd’hui. Le PDG de Binance Changpeng Zhao a admis dans un tweet qu’il promouvait aussi bien…

Des transfuges du Bitcoin ont-ils pris possession de 70% du hashrate de Bitcoin Cash ?

Si la question laisse songeur, devra t-on s'en étonner dans un monde ou, contre toutes attentes, Donald Trump a réussi à rafler presque 57% des voix des grands électeurs lors de la dernière élection présidentielle aux Etats-Unis. Un crypto-mineur a fait encore mieux en se…
Pour la sortie d'Easy Wallet, Global POS organise un airdrop de 10 000 Bitcoins...en chocolat

Le leader des solutions de paiements Global POS organise un airdrop de 10 000 bitcoins… en chocolat !

Pour fêter la sortie de sa solution « Easy Wallet », Global P.O.S, la solution de paiements qui va permettre à 25 000 points de vente d'accepter les paiement crypto et Bitcoin en 2020, a décidé d'organiser le premier « Airdrop physique ». 10 000…