La réglementation des valeurs mobilières autour des cryptos avec les affaires Kik et Longfin

reglementation_tokens_cryptos

Ce mois-ci, deux mesures coercitives de la SEC ont fait la une des journaux de la communauté crypto. L’une concernait la plate-forme de messagerie Kik, l’autre la société holding Longfin.

Pour la première affaire, bien que les investisseurs aient perdu de l’argent, la responsabilité de Kik n’est toujours pas établie. On ne sait toujours pas si des allégations mensongères ont été faites autour du potentiel ou de la proposition de valeur de la monnaie.             

Ils ont émis un token sous la forme d’une valeur mobilière, mais lors de la vente, ils n’ont pas respecté les lois propres à cet instrument. En revanche, la plus grande partie de cette perte financière est liée à l’effondrement du marché des tokens en général plutôt qu’à des problèmes avec le Kin lui-même.

Dans le second cas, il semblerait que Longfin a commis une fraude manifeste en déformant ses activités de crypto. La direction aurait en effet répandu volontairement des déclarations frauduleuses. La SEC a mis en cause une perte d’argent des investisseurs parce qu’ils étaient mal informés sur les perspectives commerciales de l’entreprise.

La juxtaposition de ces deux affaires a clairement montré que le token soit considéré comme une security ou non, les régulateurs ont autant de mal à protéger les investisseurs de la fraude.

En réalité, lever des fonds par pure fabrication ou en manipulant les informations fournies par un business peut -et devrait- faire l’objet de poursuites criminelles et civiles. Les lois sur les valeurs mobilières fournissent de l’aide à cet égard dans le cas où les déclarations faites par l’émetteur s’écartent de ce qui est exigé alors qu’elles influencent directement la décision de placement.

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin et des crypto-monnaies

Investir sur du Bitcoin (BTC) physique en Suisse grâce à la bourse SIX

Le gestionnaire d’actifs WisdomTree a procédé au lancement d’un ETP physiquement adossé au Bitcoin (BTC). D’après un communiqué du 3 décembre, le produit sera proposé par la SIX Swiss Exchange. L’ETP, bientôt négocié à la bourse SIX Swiss Exchange Le fournisseur d’ETF, WisdomTree, dont le…

Le navigateur crypto BRAVE dépasse les 10 millions d’utilisateurs

Brave confirme le très bon démarrage de son navigateur, après le lancement de la version stable 1.0 à la mi-novembre. Selon les responsables de l'application, le nombre d'utilisateurs a connu une forte croissance en décembre, séduisant 1,7 million d'internautes supplémentaires, soit un bon de +…

Des analystes confirment le décollage imminent du Bitcoin (BTC)

La cryptosphère l’attend impatiemment, pourvu qu’il ne la déçoive pas. Le halving de 2020 fera t-il décoller le prix du Bitcoin (BTC) ? Philip Swift le pense, le prochain halving ramènera selon lui le prix du BTC à 5 chiffres. Mike McGlone, analyste de Bloomberg…

Argentine : Un ransomware Bitcoin chiffre 10 ans d’archives gouvernementales

Un responsable ministériel argentin vient d'en faire l'aveu : il y a 2 semaines, un des data centers du gouvernement à fait l'objet d'une attaque par ransomware, aboutissant au chiffrement des données hébergées. C'est pas moins de 90% des serveurs qui ont été atteints par…

250 000 signatures pour libérer le créateur d’une place de marché Bitcoin (BTC) illégale

Peut-il espérer que sa peine soit commuée par Donald Trump ? En tout cas, il a déjà réussi à rassembler plus de 250 000 personnes sur une cause commune : Sa libération. En juillet 2018, une pétition sollicitant la clémence du président américain pour Ross…