La Thaïlande s’adapte pour être compétitive dans le monde du Bitcoin

La Thaïlande envisage de réformer en 2020 ses lois sur la cryptomonnaie, pour éviter d’être mise sur la touche dans la course crypto.  


Les lois ne devraient pas être dépassées mais doivent être en mesure de répondre aux besoins du marché, affirme Ruenvadee Suwanmongkol, Secrétaire Générale de la Securities and Exchange Commission (SEC).

Le gouvernement thaïlandais continuera toutefois à sanctionner toutes personnes ou entreprises vendant des tokens sans l’approbation de la SEC. Les contrevenants s’exposent  à une amende d’un montant minimum de 16 540 USD et sont passibles d’une peine d’emprisonnement de 2 ans. 

La crypto en ThaÏlande : Des lois dissuasives, des réformes nécessaires

Dans son édition du 25 novembre 2019, le Bangkok Post rapporte que le régulateur thaïlandais (SEC) révisera ses lois sur la crypto en 2020.

Le système de certification et d’octroi de licences est loin de convaincre les entreprises. Selon les données de la SEC, 5 entreprises ont obtenu leur licence depuis 2018 et, seules 2 d’entre elles sont aujourd’hui opérationnelles : Bitkub Online Co Ltd et Satang Pro Corporation.

Bitcoin Co a quant à lui fermé ses portes en Thaïlande au mois d’août 2019, et Bitherb Co Ltd et Huobi Thailand Co Ltd ne sont pas encore fonctionnels..

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin et des crypto-monnaies

Le crypto-trading en Thaïlande : Des lois plus flexibles ?

L’organisme de réglementation doit être plus flexible dans l’application des règles, et tenir compte de l’environnement, explique Suwanmongkol.  

La SEC vérifiera ainsi si le décret royal, qui est entré en vigueur le 14 mai 2018, comporte des obstacles majeurs pour les entreprises de trading de cryptos.

Les nouvelles lois doivent assurer la clarté réglementaire pour faciliter l’utilisation légitime des actifs numériques, tout en protégeant les investisseurs contre les fraudes, le blanchiment d’argent et toutes les transactions financières illégales, comme l’avait déjà déclaré, Rapee Sucharitakul, l’ancien Secrétaire Général de la SEC, en 2018.

Pub

Cryptoassets are highly volatile unregulated investment products. No EU investor protection. Your capital is at risk.

La SEC affiche sa volonté d’amender le décret royal encadrant le trading des cryptos dans le pays. Des lois plus souples seront probablement adoptées afin d’augmenter l’attractivité de la Thaïlande pour les entreprises de crypto-trading.

ConsenSys passe à la Loupe 3 mois de Finance Décentralisée (DeFi) intensive

Vous vous demandez peut-être mais qu’est-ce que ConsenSys ? Il 'agit du fameux éditeur de solutions blockchain qui se retrouve à intégrer les projets d’acteurs de l’institution classique tel que Jp Morgan avec Quorum. Crée par le Co-Fondateur d’Ethereum Joseph Lubin,…

Vous avez raté la distribution gratuite d’AVAX cette nuit ? Il vous reste 24h pour l’Airdrop de CoinEx

Avec le tout récent lancement de son Mainnet, Avalanche (AVAX) a indéniablement fait partie des sensations de la rentrée crypto. Si l'inception du projet a été suivie ces 18 derniers mois avec la plus grande des attentions, on conviendra que…
App Dharma

[DeFi] Zoom sur le projet Dharma, la porte d’entrée pour la Finance Décentralisée

Tout savoir sur le projet Dharma, basé sur le protocole Compound cette application vise a démocratiser l'accès à la DéFi.

Yearn Finance (YFI) est maintenant sur DeFi Swap

Grâce au Défi Swap de Crypto.com, les passionnés de Yearn Finance (YFI) pourront désormais accéder de façon plus aisée à différents produits et profiter des nombreux avantages qu’offre la Finance Décentralisée. Defi Swap accueille Yearn Finance Yearn Finance (YFI) est…

Trop ambigu, le terme “Stablecoin” doit être revu selon la BCE

La Banque Centrale Européenne (BCE) s’attaque au nom même des stablecoins, une réaction logique quand on sait que ces derniers sont les principaux concurrents aux fiats. Cette intervention de la BCE intervient à un moment où le boom de la…