L’affaire Tron (TRX), explications de la chute brutale du prix Lundi dernier

enquête-affaire-TRON

Le prix de Tron a chuté subitement lundi à cause des rumeurs inexactes d’une « descente de police » dans les bureaux de la société à Pékin. La vraie histoire est cependant beaucoup plus intéressante.


Selon un poste officiel de l’entreprise, la police est arrivée pour protéger le bureau contre « ceux qui ont été trompés par la soi-disant “Wave Field Super Community” », un groupe qui a utilisé la « version chinoise du nom de TRON pour frauder les investisseurs ». Les victimes ont qualifié Tron d’escroquerie et ont cité le présumé suicide d’un investisseur de la Wave Field Super Community au début du mois.

On avait promis aux victimes des rendements élevés sur leurs investissements au nom de TRON, BitTorrent et uTorrent » a écrit la société.

Les investisseurs escroqués ont également pris d’assaut le mauvais endroit. Ils se sont adressés au bureau de Raybo Technologies, une filiale de Tron qui semble avoir déposé un certain nombre de marques déposées aux États-Unis pour diverses expressions liées à Tron.

« Les responsables de TRON ont exprimé leur sympathie et leur compréhension pour ceux qui ont été trompés, mais l’entreprise condamne fermement les actes de violence qui peuvent être perpétrés à la suite d’événements qui ne sont pas sous son contrôle direct » a écrit la société.

La Wave Field Super Community existe depuis janvier 2019 et a misé sur la similitude de son nom avec l’utilisation par Tron de l’expression « Wave Field » en Chine. La supposée pyramide de Ponzi promettait des retours massifs et prétendait investir dans « Tron, BitTorrent, et uTorrent ».

Le groupe s’est fait passer pour un « super-représentant » du Tron, essentiellement un node important du réseau, une affirmation que Tron n’a jamais confirmée. Le site a soudainement fermé le 1er juillet, ce qui a entraîné une confusion massive. Les utilisateurs du site de microblogging chinois Weibo ont fait circuler ce qui semble être une lettre de suicide d’une femme nommée Xia Bing, qui aurait emprunté de l’argent pour investir dans ce projet.

Pub

Cryptoassets are highly volatile unregulated investment products. No EU investor protection. Your capital is at risk.

Même avec les rumeurs de « descente de police » démystifiées, le prix du Tron n’a pas encore complètement récupéré son niveau d’avant.

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin et des crypto-monnaies
Contrats à terme Bitcoin

Bitcoin (BTC) le 17 janvier 2021 – Les taureaux n’iront pas plus loin ?

Bitcoin (BTC) n’arrive toujours pas à franchir les zones à proximité des 40 000 USD. Les marchés restent saturés suite au rallye haussier qui a amené le BTC des 20 000 USD aux 40 000 USD en moins d’un mois. Les investisseurs doivent…
reglementation crypto monnaies royaume uni

Le gouvernement britannique consulte l’écosystème crypto en vue de la réglementation

Les stablecoins et les cryptos en général finiront-ils par s'incliner avec la pression réglementaire croissante des autorités de régulation de différents pays à leur encontre ? Le process de régulation semble aujourd’hui bien huilé : des propositions de loi, une période de…

Blockchain for social good : une technologie à impact ?

Alors que le Bitcoin (BTC) n’en finit plus d’enflammer la scène crypto, on oublierait presque la technologie à la base de cette petite révolution. Car si le secteur financier a été le premier à mettre en exergue une nouvelle manière…
dan larimer eos

Dan Larimer quitte Block.one. EOS plonge

Certains départs sont tellement attendus – pas celui de Donald Trump ? – d’autres sont regrettés. La démission de Dan Larimer de Block.one fait plonger le cours de l’EOS. Larimer s’en va vers de nouveaux cieux tout en restant sur des…
vaccin covid19 bitcoin

Covid19 : des vaccins contre du Bitcoin (BTC)

La covid-19 copie les projets cryptos. Ces derniers peuvent connaître des forks, le virus lui peut subir des mutations et donner naissance à de nouveaux variants. Des scammers vendent des vaccins contre le coronavirus au marché noir et se font…