L’agressivité des banques centrales rend le Bitcoin plus attractif

La baisse attendue des taux d’intérêt de la banque centrale américaine est manifestement l’un des facteurs de la dernière hausse du bitcoin (BTC), a déclaré Jim Reid, cadre de la Deutsche Bank, dans une interview accordée à CNBC le 26 juin.

Pub

Reid, responsable de la stratégie du crédit fondamental global de la Deutsche Bank, a déclaré :

“Si les banques centrales sont aussi agressives, les monnaies alternatives deviennent un peu plus attrayantes.”

Reid a mentionné le récent discours de Jerome Powell, président de la Fed, qui a déclaré hier que la banque centrale envisage de réduire les taux d’intérêt au milieu de l’incertitude financière actuelle et des risques d’inflation. Ainsi, le dollar américain (USD) a chuté hier par rapport à d’importantes devises, enregistrant un niveau plus bas sur trois mois par rapport à l’euro (EUR), apparemment en raison des nombreuses baisses de taux d’intérêt attendues par la Fed.

Pendant ce temps, Bitcoin a continué d’atteindre de nouveaux records de plus de 12 000 $ en 2019, tandis que sa capitalisation boursière dépassait les 220 milliards de dollars avec un taux de dominance dépassant pour la première fois 60 pour cent.

Reid a également observé que la dernière flambée des prix des cryptomonnaies est en partie due au projet de crypto de Facebook Libra, qui a publié un white paper le 18 juin dernier. Le Bitcoin a depuis augmenté de plus de 30 pour cent, passant d’environ 9 000 $ à 12 616 $, selon les données de Coin360.

Dans l’interview, Reid a réitéré son opinion négative à l’égard de l’assouplissement des procédures de la Banque centrale après avoir précédemment affirmé que le système actuel de monnaie fiduciaire était volatil et approchait de sa fin. Présentant ses commentaires en novembre 2017, à la suite du record historique de 20 000 $ du Bitcoin en décembre 2017, M. Reid a critiqué la poursuite de l’impression d’espèces par les banques, avertissant que cela pourrait mener à la fin de la monnaie papier.

Mais les États-Unis ne sont pas seuls. Le président de la Banque centrale européenne, Mario Draghi, a également suggéré de nouvelles réductions des taux d’intérêt au cours des dernières semaines.

Ironiquement, un affaiblissement de l’économie pourrait être en partie imputé à la Deutsche Bank elle-même. Les stocks de la banque ont chuté par rapport à l’année précédente pour atteindre des planchers records.

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin et des crypto-monnaies
Pub

Même un géant du minage de Bitcoin peut-être bousculé par la concurrence

Une nouvelle réorganisation serait-elle en train de se dessiner dans le secteur de la fabrication d'unités destinées au minage de Bitcoin (BTC) ? Depuis bien longtemps, cette activité a vu en effet une domination de Bitmain, caracolant en tête en ce qui concerne la part…

De bitcoin à Tezos, pas moins de 7 “Golden Cross” dans le Top10 crypto

Alors que le marché de la crypto voit apparaître les premiers signes d'une reprise après la liquidation du week-end, plusieurs actifs cryptographiques majeurs affichent un signal très haussier dans leurs graphiques sous la forme d'un symbole appelée la « croix dorée » (Golden Cross). En…
Le Cours de BTC le 19 février 2020

Bitcoin le 19 février – “Plus jamais sous 10 000” ?

C’est comme si l’avertissement d’une baisse sur plusieurs jours voire sur plusieurs semaines, dans notre article analysant le cours du Bitcoin (BTC) du 18 février 2020, avait été entendu, le marché étant sorti de son indécision quelques heures à peine après sa publication. Le danger…

Le PDG de Ripple tente une fake news sur Bitcoin…et se fait recadrer

S’exprimant sur le plateau de télévision de la chaîne CNN, Brad Garlinghouse, le PDG de Ripple, a fait des déclarations sur le Bitcoin et l’Ethereum qui semblent n’avoir pas plu à une large part de la sphère crypto. Il a ainsi déclaré que la blockchain…

Max Keiser multiplie ses prévisions pour le Bitcoin…par 4

Le Bitcoin (BTC) fera un grand bond pour atteindre les 400 000 $. Ce sont les prévisions du célèbre animateur de télévision Max Keizer qui, lors d’une interview le 17 février dernier, augmentait son objectif de prix du Bitcoin pour la première fois depuis 2012.…