L’agressivité des banques centrales rend le Bitcoin plus attractif

La baisse attendue des taux d’intérêt de la banque centrale américaine est manifestement l’un des facteurs de la dernière hausse du bitcoin (BTC), a déclaré Jim Reid, cadre de la Deutsche Bank, dans une interview accordée à CNBC le 26 juin.


Reid, responsable de la stratégie du crédit fondamental global de la Deutsche Bank, a déclaré :

“Si les banques centrales sont aussi agressives, les monnaies alternatives deviennent un peu plus attrayantes.”

Reid a mentionné le récent discours de Jerome Powell, président de la Fed, qui a déclaré hier que la banque centrale envisage de réduire les taux d’intérêt au milieu de l’incertitude financière actuelle et des risques d’inflation. Ainsi, le dollar américain (USD) a chuté hier par rapport à d’importantes devises, enregistrant un niveau plus bas sur trois mois par rapport à l’euro (EUR), apparemment en raison des nombreuses baisses de taux d’intérêt attendues par la Fed.

Pendant ce temps, Bitcoin a continué d’atteindre de nouveaux records de plus de 12 000 $ en 2019, tandis que sa capitalisation boursière dépassait les 220 milliards de dollars avec un taux de dominance dépassant pour la première fois 60 pour cent.

Reid a également observé que la dernière flambée des prix des cryptomonnaies est en partie due au projet de crypto de Facebook Libra, qui a publié un white paper le 18 juin dernier. Le Bitcoin a depuis augmenté de plus de 30 pour cent, passant d’environ 9 000 $ à 12 616 $, selon les données de Coin360.

Dans l’interview, Reid a réitéré son opinion négative à l’égard de l’assouplissement des procédures de la Banque centrale après avoir précédemment affirmé que le système actuel de monnaie fiduciaire était volatil et approchait de sa fin. Présentant ses commentaires en novembre 2017, à la suite du record historique de 20 000 $ du Bitcoin en décembre 2017, M. Reid a critiqué la poursuite de l’impression d’espèces par les banques, avertissant que cela pourrait mener à la fin de la monnaie papier.

Mais les États-Unis ne sont pas seuls. Le président de la Banque centrale européenne, Mario Draghi, a également suggéré de nouvelles réductions des taux d’intérêt au cours des dernières semaines.

Pub

Cryptoassets are highly volatile unregulated investment products. No EU investor protection. Your capital is at risk.

Ironiquement, un affaiblissement de l’économie pourrait être en partie imputé à la Deutsche Bank elle-même. Les stocks de la banque ont chuté par rapport à l’année précédente pour atteindre des planchers records.

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin et des crypto-monnaies
Bitcoin (BTC) le 23 septembre 2020

Bitcoin (BTC) le 23 septembre 2020 – Cette Ligne Interdit Bitcoin de Chuter sous les 7000$ !

Petit chandelier vert quotidien suivi d’un autre de même taille mais, de couleur rouge : Bitcoin (BTC) reste comme figé suite à sa chute du 21 septembre 2020. Le BTC pourrait encore plonger en-dessous des 10 000 USD mais, son prix minimum…
Bitcoin (BTC) et le Dollar (USD)

BTC/USD faiblit dans le sillage de la Bourse, de l’Euro et de l’Or

BTC/USD semble suivre le sillage de la bourse américaine. La paire se retourne de nouveau en direction des 10 000 $ avec un petit temps de retard sur le NASDAQ et le S&P500 qui s'alourdissent. Pourtant, le scandale FinCEN impliquant…
Bitcoin (BTC) et l'or

Bitcoin (BTC) et Or, la vraie position des plus grands conservateurs de la Finance

L’émergence des cryptomonnaies, surtout celle du Bitcoin (BTC), a révolutionné le comportement des investisseurs sur le marché. Cela s’est d’ailleurs accentué avec la crise économique et la mauvaise santé du fiat qui perd progressivement du terrain. Naturellement, les investisseurs recherchent…
Bitcoin (BTC) le 22 septembre 2020

Bitcoin (BTC) le 22 septembre 2020 – Attention, COVID ou Crise, Bitcoin ne peut se permettre ni l’un ni l’autre !

Une petite pause après une journée sanglante pour Bitcoin (BTC) : on se pose et on réfléchit sur les causes de cette chute et sur le comportement probable des marchés dans les prochains jours. La COVID-19 continue de faire des victimes…
Cramer de CNBC est désormais pro Bitcoin (BTC)

Jim Cramer (CNBC) vient de changer d’avis sur Bitcoin (BTC)

Il n’est ni le premier et, ne sera point le dernier à reconnaître ses torts sur Bitcoin (BTC) : Peter Schiff a bien concocté tout un numéro sut Twitter pour pouvoir acheter des BTC sans perdre la face, MicroStrategy est passé…