L’alliance financière entre la Chine et la Russie contre le dollar fait le jeu du Bitcoin (BTC)

Le Financial Times – qui n’est pas exactement ce que l’on pourrait appeler un journal crypto-anarchiste – fait écho aux pages géopolitiques de Thecointribune. Dans un article intitulé « La Russie et la Chine se débarrassent du dollar en vue d’une alliance financière », le FT apporte des chiffres frais quant à l’ampleur de la de-dollarisation entre les deux pays.


Pas de dollar entre amis

Le journal britannique rapporte que la part du dollar dans le commerce bilatéral entre la Russie et la Chine est tombée sous la barre des 50 % au cours du premier trimestre 2020. Des chiffres disponibles sur le site de la banque centrale russe.

La part du dollar est passée à 46 % alors que celle de l’euro s’est hissée à 30 %. En sachant que la part du billet vert était encore de 90 % il y a 5 ans à peine… Les échanges en rouble ainsi qu’en yuan ont compté pour 24 % des transactions commerciales entre les deux nations. Un nouveau record.

Une alliance financière est en train de naître parallèlement à leurs alliances commerciale et militaire. Vladimir Putin a annoncé l’année dernière son intention d’aider la Chine à développer un système de détection de missiles balistiques. Le président Russe a promis un accroissement radical les capacités de défense chinoises en précisant que seuls les États-Unis et la Russie possédaient un tel arsenal.

Sur le front commercial, la Russie est en train de construire un pipeline de 1.42 m de diamètre (Power of Siberia) pour acheminer chaque année 61 milliards de mètres cube de gaz à l’empire du milieu. N’oublions pas non plus que les nouvelles routes de la soie passeront par Moscou et qu’une foultitude de projets d’infrastructure sortent de terre partout en Asie.

A présent, l’alliance sino-russe se prolonge aussi via la dedollarisation de leurs échanges commerciaux.

pipeline gaz russie chine
Power of Siberia

G7

La Russie a coupé les ponts suite au coup d’État en Ukraine qui se solda par la prise de la Crimée (abritant la base navale de Sébastopol en mer noire). Claquant la porte du G8 dans la foulée, Vladimir Putin pivota vers Xi Jinping et, face aux sanctions économiques occidentales, jura de supprimer le dollar des échanges commerciaux internationaux…

Une nécessité de plus en plus pressante puisque les États-Unis ont rapidement menacé la Russie d’un embargo financier. En effet, toute transaction impliquant le dollar doit passer par une chambre de compensation américaine, ce qui signifie que le gouvernement US peut interdire toute transaction.

Message reçu 5 sur 5 si bien que le tango sino-russe a depuis mis sur pied ses propres infrastructures de paiement international. Une question de survie économique pour la Chine dont les ambitions hégémoniques ont été freinées par la guerre commerciale avec l’administration Trump. Une précaution vitale quand on voit que l’Oncle Sam n’a pas hésité à déconnecter l’Iran de l’omnipotent réseau SWIFT.

Pour rappel, SWIFT est une architecture financière noyautant quasiment toutes les transactions internationales de plus de 24 000 banques. En être privée revient à voir son économie s’écrouler (hyperinflation) faute de pouvoir payer pour ses importations et être payé pour ses exportations.

Réserves de change

Le dollar représente toujours un peu plus de 60 % des réserves de change mondiales. L’explication étant que les plus grands pays producteurs de pétrole le vendent en dollar (un M16 sur la tempe…). Nous étions tout de même à 70 % dans un passé pas si distant, ce qui suggère que les efforts de Putin commencent à payer…

La Russie s’est débarrassée de 101 milliards de dollars en début d’année dernière, soit l’essentiel de ses réserves en dollar d’alors. Un trou comblé par l’euro, le yuan et l’or… Le renminbi représente ainsi 15 % des réserves de change de la Russie contre 5 % auparavant. La Russie détient ¼ des réserves de change mondiales en yuan et son fonds souverain peut désormais investir dans la dette chinoise.

Pub

Cryptoassets are highly volatile unregulated investment products. No EU investor protection. Your capital is at risk.

Et s’il fallait encore des preuves de l’amitié entre Pékin et Moscou, les deux Banques Centrales ont conclu un « swap » (échange) de monnaie d’une valeur de 150 milliards de yuans (25 milliards $) pour 3 ans. Les deux pays ont donc pu obtenir la monnaie de leur voisin sans avoir à l’acheter sur le marché des changes (forex). Ceci est la démonstration d’une alliance solide car la FED n’accorde des swaps qu’à la Banque Centrale européenne, la Banque Nationale Suisse, la Banque d’Angleterre et la Banque du Japon. Ses alliés proches.

Memento mori

Il ne serait pas raisonnable de croire que le dollar puisse rester la principale monnaie de réserve internationale ad vitam aeternam. La patience des nations a des limites, d’autant plus que Washington se sert de l’extraterritorialité du dollar contre ses propres alliés (BNP/IRAN…). Décréter des embargos ici et là pour déstabiliser des régimes finira par éroder complètement la suprématie de la monnaie de singe américaine.

Histoire des monnaies de reserve internationales

L’extraterritorialité du droit américain est une guerre de basse intensité. Une guerre par le droit théorisé par l’armée américaine et déployée comme un mode alternatif à l’action militaire (Lawfare). Et puisqu’il s’agit d’une guerre incessante, un vainqueur finira par émerger. Il n’est pas dit que la société américaine pourra se payer encore longtemps le luxe de leur hégémonie…

L’empire colmate les brèches par lesquelles les tentacules chinoises se déploient le long des nouvelles routes de la soie. Que ce soit au Kashmir, sur le détroit de Malacca (Malaisie), d’Ormuz (Iran) ou en mer de Chine, les États-Unis essaient de contrer l’avancée chinoise. Autant de gesticulations d’un empire déchu, qui devra bientôt se sevrer de son addiction au pétrole… Oui, le pic du pétrole de Schiste US devrait se manifester d’ici 4 ans d’après l’Agence internationale de l’énergie. Combien de temps encore les États-Unis vont pouvoir d’entretenir l’illusion sans pétrole…

"Le train de vie des americains n'est pas negociable"

La baisse du dollar

Après 9 ans de solidité, le dollar est de nouveau sur la pente descendante. Avec des taux d’intérêt proches de zéro, un déficit budgétaire en roue libre et un sabordage économique face à l’hystérie médiatique autour du Covid, le dollar est au plus bas depuis deux ans. Cette tendance pourrait continuer si Trump est réélu et qu’il continue de résorber son déficit commercial avec la Chine.

Même des banques comme Goldman Sachs se laissent aller à dire que ce n’était qu’une question de temps avant que le dollar ne faiblisse après une hausse de 30 % au cours des 12 dernières années. C’est bien simple, le dollar est la monnaie la plus sur-évaluée du monde si l’on se base sur le taux de change réel. D’après la banque des règlements internationaux, le dollar est environ 16 % surévalué par rapport à l’euro.

Dollar Index (vigueur du dollar par rapport aux principales monnaies)

Comme vous pouvez le voir sur le graphique précédent (Dollar Index), les cycles haussiers ou baissiers sont longs et persistants. Peut-être sommes-nous donc au début d’un cycle de baisse du dollar qui durera plusieurs années. Il est permis de l’envisager tant que la FED maintiendra une politique monétaire très accommodante. On voit mal comment la Banque Centrale US pourrait rehausser son taux directeur avec une dette gouvernementale aussi monumentale… #QE_Infinity. De bon augure pour BTC/USD..

Exit le dollar, vive le Bitcoin

C’est aller un peu vite en besogne que de penser que le Bitcoin remplacera bientôt le dollar sur l’échiquier monétaire mondial. Sachons raison garder. Nul besoin de déclarations grandiloquentes déservant la cause de la cryptomonnaie.

Mais tout de même… Tous les pays qui amassent de l’or et tentent de créer leur « CBDC » (Central Bank Digital Currency) devraient s’intéresser de plus près à l’or digital, le BTC… Il est une monnaie apatride que personne en particulier ne peut contrôler. Une monnaie neutre dont les transactions sont impossibles à stopper. Pas d’embargo avec le Bitcoin…

Sa liquidité est largement supérieure à celle de l’or dont la forme physique oblige d’adopter l’imparfait Gold Standard. Chacun aura en mémoire l’année 1971, lorsque Nixon supprima la convertibilité du dollar en or sans que personne ne puisse s’y opposer…

Le Bitcoin n’a pas ce problème. Nul besoin de créer une monnaie fiat adossée à l’or pour des raisons pratiques. Les transactions dans la Blockchain peuvent être effectuées en un instant, quasiment gratuitement… L’Échange Bitfinex a par exemple réalisé une transaction de 1.1 milliards $ en BTC pour seulement 0,68 $. Essayez de faire cela dans le système bancaire de réserve fractionnaire, cette usine à gaz dans laquelle l’argent que nous croyons avoir sur nos comptes est en réalité de la fausse monnaie, une illusion…

Pub

Cryptoassets are highly volatile unregulated investment products. No EU investor protection. Your capital is at risk.

N’oubliez jamais que l’argent papier (1400 milliards dans la zone euro) ne représente que 10 % de l’ensemble de la masse monétaire M3 (13 885 milliards). 8 % à l’échelle du monde. A contrario, il n’existe pas de faux Bitcoin. Il n’y aura jamais de bank run contre le Bitcoin

Bitcoin centralisé sur certains échanges

Les 5 Plus Gros Exchanges du Monde se Partagent 10% du Bitcoin (BTC) en Circulation !

Pour conserver leurs avoirs en cryptomonnaies, la plupart des détenteurs passent par un portefeuille numérique logé auprès des exchanges. Pour des raisons de sécurités, la tendance de ces dernières années semblait tourner en faveur des exchanges décentralisées. Cependant, le service…
Bitcoin plus jamais sous 11000

Voici les 6 Principales Raisons Pour Lesquelles le Bitcoin (BTC) a Tellement de Valeur

Les mentalités évoluent concernant le Bitcoin (BTC), et les choses s'accélèrent indéniablement en 2020. Cependant, certains restent encore coincés dans un modèle de pensée datant de la décennie passée. Certains banquiers, politiciens, ou économistes continuent à dénigrer le Bitcoin avec…

Jack Dorsey, le Patron de Twitter et de Square, Incite à Donner en Bitcoin (BTC) Contre les Violences Policières au Nigeria

Le réchauffement climatique, la faim dans le monde, le respect des droits de la personne : Bitcoin (BTC) et les cryptos en général peuvent-ils résoudre ces problèmes ? Jack Dorsey soutient le financement en Bitcoins d’une cause visant à lutter contre les…

Bitcoin (BTC) à 15000$ après les élections américaines, c’est ce que disent les chiffres !

L’année 2020 tend à sa fin et la valeur du Bitcoin (BTC) est loin d’être celle des nombreuses prévisions post haliving. Pour autant, il n’est pas exclu que le prix de l’actif atteigne les 15 000 dollars dans la période qui…
Bitcoin le 16 novembre 2020

Bitcoin (BTC) le 19 octobre 2020 – En Route Pour les 20000$ ?!

Bitcoin (BTC) attaque de nouveau les dernières lignes de défense avant les 12 000 USD. C’est bien parti pour au moins une consolidation réussie au-dessus des 11 700 USD. Et si le trajet vers les 20 000 USD se faisait en une seule…