Lancement d’une plate-forme d’assurance basée sur la blockchain pour les agriculteurs au Sri-Lanka

La compagnie d’assurance décentralisée Etherisc a mis en place une plate-forme d’assurance basée sur la blockchain pour les agriculteurs au Sri Lanka.

Cette plate-forme est le fruit d’une collaboration entre la compagnie d’assurance Aon et l’organisation caritative Oxfam au Sri Lanka, selon le communiqué de presse de Aon du 1er juillet.

En quoi cela consiste-t-il?

Selon l’étude, l’objectif de la plate-forme d’assurance est de fournir aux agriculteurs sri-lankais un moyen d’accéder à une protection contre les risques en cas de conditions météorologiques défavorables aux cultures. L’étude indique que près de 200 agriculteurs se sont inscrits pour utiliser cette plate-forme pour la “micro-assurance”. En effet, de nombreux agriculteurs n’ont pas d’assurance, selon Michiel Berende, directeur de l’inclusion chez Etherisc :

“Les agriculteurs représentent un tiers de la main-d’œuvre et près de 20 pour cent de l’économie, mais très peu ont une assurance. Cela fait du Sri Lanka un candidat idéal pour percevoir les avantages d’une assurance décentralisée, collaborative et automatisée. Cette alliance est vraiment une coopération entre tous et met en valeur l’utilisation de la blockchain pour le bien social”.

Un manque de clarté et d’accessibilité

Le directeur national d’Oxfam au Sri Lanka, Bojan Kolundzija, a déclaré que cette nouvelle solution de blockchain permettra d’assurer une couverture contre les risques pour “une grande partie de l’économie du Sri Lanka”. Selon le communiqué de presse, certains obstacles importants pour les agriculteurs concernant l’assurance comprenaient le manque d’abordabilité et de clarté par rapport aux avantages qu’ils pourraient en tirer. Le but de la plate-forme blockchain est de remédier à ces problèmes, en rendant l’accès à l’assurance plus démocratique et facile à utiliser grâce à l’automatisation des procédures de réclamation.

Comme Cointelegraph l’a déjà rapporté, il existe de plus en plus d’alternatives tech en matière d’assurance – domaine désormais surnommé “insurtech” – et les applications basées sur la blockchain occupent une place importante.

Un rapport de Hartford Insurtech Trends indique que les compagnies d’assurance utilisent actuellement la technologie de la blockchain pour “rationaliser les processus, assurer la transparence et améliorer la sécurité ” ainsi que la gestion et la protection des informations, réduire les frais administratifs et accroître la confiance et la fidélité des clients.

MarketsandMarkets Research Company prévoit qu’en 2018, la valeur des composantes blockchain sur le marché de l’assurance atteindra 1,4 milliard de dollars d’ici la fin de 2023.

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin et des crypto-monnaies

Finances Personnelles – Livret A ou Masternode Crypto ? Le Match de la semaine

Tout le monde n'est pas fait pour l'investissement. D'une part, certains trouveront l'exercice vain, pas vraiment à l'aise avec cette sorte de fuite en avant, à la poursuite d'un gain perpétuel et infini, dans le contexte d'un monde dont on a déjà largement trouvé les…

Les institutionnels investissent dans le minage de Bitcoin grâce à Bitfury

Pendant longtemps, les clients institutionnels ont montré une évidente réticence à investir directement dans le bitcoin fuyant comme la peste la volatilité du marché. En revanche, les produits d'exposition alternative à Bitcoin et aux cryptomonnaies ont rapidement attiré leur attention, de manière à tirer profit…

Quand Craig Wright se fait insulter…par ses propres adresses Bitcoin

Faisant déjà l’objet de nombreuses moqueries - c'est un euphémisme - pour avoir prétendu être l’inventeur du Bitcoin, Craig Wright ne cesse de perdre en crédibilité dans le procès qui l’oppose à la famille Kleiman. Il avait notamment refusé de fournir les preuves de l’existence…

Block.one (EOS) sous le feu d’une seconde Class Action

Peut-on se lancer dans un projet crypto d’envergure, sans avoir à faire face à un procès ? Comme si les tribunaux étaient une étape incontournable pour les grandes sociétés cryptos ou blockchain. Block.One (EOS) s’expose aujourd’hui à un remboursement à 9 chiffres, après avoir écopé d’une…

“Tous Influenceurs !” – Avec SaTT, la Blockchain redéfinit la pub et la communication

Troisième épisode de notre saga "Adopte un Projet Crypto", avec aujourd'hui le plaisir de présenter un autre projet français. Et oui, la France ne manque pas d'idées novatrices dans le domaine de la Blockchain. Le projet proposé aujourd'hui à l'adoption se concentre sur le secteur…
Pub