Lancement d’une plate-forme d’assurance basée sur la blockchain pour les agriculteurs au Sri-Lanka

La compagnie d’assurance décentralisée Etherisc a mis en place une plate-forme d’assurance basée sur la blockchain pour les agriculteurs au Sri Lanka.

Cette plate-forme est le fruit d’une collaboration entre la compagnie d’assurance Aon et l’organisation caritative Oxfam au Sri Lanka, selon le communiqué de presse de Aon du 1er juillet.

En quoi cela consiste-t-il?

Selon l’étude, l’objectif de la plate-forme d’assurance est de fournir aux agriculteurs sri-lankais un moyen d’accéder à une protection contre les risques en cas de conditions météorologiques défavorables aux cultures. L’étude indique que près de 200 agriculteurs se sont inscrits pour utiliser cette plate-forme pour la “micro-assurance”. En effet, de nombreux agriculteurs n’ont pas d’assurance, selon Michiel Berende, directeur de l’inclusion chez Etherisc :

“Les agriculteurs représentent un tiers de la main-d’œuvre et près de 20 pour cent de l’économie, mais très peu ont une assurance. Cela fait du Sri Lanka un candidat idéal pour percevoir les avantages d’une assurance décentralisée, collaborative et automatisée. Cette alliance est vraiment une coopération entre tous et met en valeur l’utilisation de la blockchain pour le bien social”.

Un manque de clarté et d’accessibilité

Le directeur national d’Oxfam au Sri Lanka, Bojan Kolundzija, a déclaré que cette nouvelle solution de blockchain permettra d’assurer une couverture contre les risques pour “une grande partie de l’économie du Sri Lanka”. Selon le communiqué de presse, certains obstacles importants pour les agriculteurs concernant l’assurance comprenaient le manque d’abordabilité et de clarté par rapport aux avantages qu’ils pourraient en tirer. Le but de la plate-forme blockchain est de remédier à ces problèmes, en rendant l’accès à l’assurance plus démocratique et facile à utiliser grâce à l’automatisation des procédures de réclamation.

Comme Cointelegraph l’a déjà rapporté, il existe de plus en plus d’alternatives tech en matière d’assurance – domaine désormais surnommé “insurtech” – et les applications basées sur la blockchain occupent une place importante.

Un rapport de Hartford Insurtech Trends indique que les compagnies d’assurance utilisent actuellement la technologie de la blockchain pour “rationaliser les processus, assurer la transparence et améliorer la sécurité ” ainsi que la gestion et la protection des informations, réduire les frais administratifs et accroître la confiance et la fidélité des clients.

MarketsandMarkets Research Company prévoit qu’en 2018, la valeur des composantes blockchain sur le marché de l’assurance atteindra 1,4 milliard de dollars d’ici la fin de 2023.

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin est des crypto-monnaies

ibm-blockchain

IBM brevète un browser web blockchain

Le géant américain de l'informatique IBM a récemment fait breveter son nouveau projet, un browser web de type Chrome ou Safari, seulement celui-ci serait basé sur la technologie blockchain. D'après le brevet, sa particularité serait d'enregistrer les données des recherches sur la blockchain.
Blockchain-Auto

Siemens teste actuellement une blockchain pour une solution d’auto-partage

La société allemande Siemens qui fabrique notamment des produits électroniques est actuellement en train de tester de nombreux cas d’usages pour utiliser la technologie blockchain, dont l’un d’eux est de l’auto-partage.
india-crypto

La Cour Suprême indienne pourrait juger illégale l’interdiction des cryptomonnaies

Le 14 août, la Cour Suprême indienne entendait les arguments de l'Internet and Mobile Association of India (IMAI) contre la Reserve Bank of India (RBI). L'IMAI aurait plaidé que la RBI a dépassé son domaine de juridiction en proposant une interdiction générale des cryptomonnaies en…
Copyrights-Blockchain

Comment fonctionnent les copyrights sur la blockchain ?

La technologie blockchain ne fait pas actuellement partie d’une réglementation propre en terme de copyright, observons comment cela pourrait évoluer.
barclays-coinbase

Barclays met fin à son partenariat avec Coinbase

La banque mondiale britannique Barclays aurait arrêté de travailler avec Coinbase cette semaine d'après des sources proches de l'échange. Coinbase aurait cependant lancé un nouveau partenariat avec la startup ClearBank mais le cachet de Barclays, fameuse institution bancaire britannique, va certainement manquer à la plus…