L’Armée Populaire de Libération va t-elle payer ses soldats en NEO ?

L'armée chinoise, payée en cryptomonnaies ?

Le journal officiel de l’Armée Populaire de Libération du peuple chinois, le PLA Daily a suggéré, il y a quelques jours que les soldats chinois soient récompensés en cryptomonnaie. L’article de presse qui a mis en exergue ce système de récompense est rendu public alors que le Président Xi Jinping a récemment lancé un appel à une plus forte mobilisation autour de la Blockchain.

Récompenser ou punir avec la cryptomonnaie ?

Le PLA Daily, le journal officiel de l’Armée Populaire de Libération du peuple chinois a fait une proposition des plus surprenantes concernant un tout nouveau système de récompenses des soldats de l’Armée Populaire de Libération du peuple chinois (APL). Selon le quotidien, la République populaire gagnerait à offrir des cryptomonnaies aux soldats les plus valeureux pour leurs performances.

Le système de récompense avec des jetons de cryptomonnaies se fonderait sur les résultats des évaluations du personnel avec pour critères principaux la formation, la finalisation des missions ou encore les compétences spécifiques. Les jetons seraient alors attribués ou retranchés de la rémunération des soldats sur la base de l’analyse de leurs performances martiales au quotidien.

L’objectif serait de motiver les troupes et de contribuer à leur dynamisation sur la base d’une évaluation qui leur vaudrait – ou pas quelques cryptomonaies sonnantes et trébuchantes. Selon la déclaration faite par le porte-parole de l’armée, ce serait une excellente façon d’implémenter l’innovation alors même que le pays commence à peine à embrasser la Blockchain.

Une consequence directe du crypto-dynamisme chinois

L’article du PLA Daily intervient peu après les récentes déclarations du Président Xi Jinping en octobre dernier. Le lointain successeur du Grand Timonier a en effet publiquement et officiellement placé la Chine dans la crypto-course, ambitionnant que l’Empire du Milieu devienne la nation leader de la blockchain.

On rappellera que cette déclaration a été faite à l’occasion d’une session d’étude de groupe dont le sujet était la Blockchain. Depuis lors, pas un jour ne se passe sans que le système chinois ne démontre qu’il se met en ordre de bataille. L’objectif : inciter l’écosystème national à investir davantage dans cette technologie afin d’accélérer son développement.

Xi Jinping incite ainsi les investisseurs à faire plus d’efforts dans le sens du renforcement de la capacité d’innovation et de la recherche fondamentale. Cela devrait aider la Chine à faire émerger les industries et l’innovation. Une loi a d’ores et déjà été adoptée pour faciliter l’utilisation de la monnaie virtuelle.

Armée et cryptomonnaie, un mélange fonctionnel ?

Peu après la publication de l’article du PLA Daily , Xi Jinping a déclaré que l’armée implémente depuis peu de nombreuses nouveautés, que ce soit dans le cadre de ses missions, son fonctionnement au quotidien, sa constitution, la composition de son personnel ainsi que son environnement social. Elle est donc prête à faire face à de nouveaux défis et à s’y adapter.

Lors d’une réunion du Comité militaire central portant sur l’organisation de la PLA, le Président chinois a également précisé que les forces armées chinoises devraient pouvoir s’accommoder des contraintes d’un nouvel environnement en perpétuelle mutation.

Il semble que le président chinois ne serait pas contre l’idée d’un système de récompense basé sur des jetons d’une monnaie virtuelle. Le champ des possibilités reste donc ouvert, notamment avec l’engouement grandissant autour de la monnaie d’origine chinoise NEO.

Un conseiller de Dash vole les fonds crypto de plusieurs investisseurs

Au mois d’août 2019, le conseiller principal du Dash Core Group avait envoyé un email aux investisseurs, leur informant qu’il allait fermer le service de Masternodes Partagés et qu’il renverrait tous les dépôts à leur adresse initiale. Le 1er décembre 2019, Dash Uncensored annonce sur…

Accord entre Zilliqa et Elliptic pour séduire les fonds institutionnels

Zilliqa (ZIL), la plateforme blockchain publique à haut débit, s'est associé à Elliptic, la société de crypto-surveillance londonienne, pour améliorer la conformité de sa crypto ZIL et du stablecoin XSGD, aux lois anti-blanchiment d’argent. Selon Tom Robinson, Co-Fondateur d'Elliptic, les institutions financières préféreront les plateformes…

Luxembourg : Création d’un hub d’excellence blockchain

Dans un communiqué commun, plusieurs leaders luxembourgeois du secteur ont annoncé l'émergence d'un hub d'excellence pour la blockchain. L’objectif est à la fois ambitieux et limpide : que le Luxembourg se mette dès maintenant en ordre de bataille pour prendre sa place dans la révolution…

Fraude alimentaire : 31 milliards d’économie sur 5 ans grâce à la blockchain (étude)

Le 21 octobre 2019, la Food And Drug Administration (FDA) américaine a organisé une consultation avec des intervenants internationaux, en vue d’établir un système de suivi utilisant la blockchain et l’IA pour mieux tracer les aliments. Une étude du 25 novembre 2019 réalisée par le…

HUOBI Russia lance de nouveaux services crypto et accepte les roubles

Exchange de cryptomonnaies basé à Singapour, Huobi vient d'annoncer le développement de nouveaux services mis à disposition par sa récente franchise Huobi Russie. Le dépôt de roubles russes est désormais possible et le lancement prochainement d’une plate-forme IEO est confirmé, rapporte le site spécialisé d’informations…