“Le Bitcoin (BTC) est la première monnaie de référence dans le monde digital”

Bitcoin

Les rencontres économiques d’Aix-en-provence, évènement organisé cette année autour du thème “renouer avec la confiance” par le Cercle des économistes a permis de regrouper plusieurs acteurs majeurs de l’écosystème blockchain dans une conférence intitulée : “La Blockchain, nouvel intermédiaire de confiance ?”. 

Au cours de cette conférence, Alexandre Stachtchenko, fondateur et dirigeant de l’entreprise blockchain France, renommée blockchain Partner, est intervenu afin de donner sa vision sur les apports de la technologie blockchain et notamment des cryptomonnaies.

On retiendra notamment sa déclaration à propos de Bitcoin : “Le Bitcoin est la première monnaie digitale de référence”. 

Lors de son intervention, il n’a pas voulu entrer dans trop de détails à propos du fonctionnement de la technologie, en faisant notamment un parallèle avec Internet en indiquant que de la même manière qu’il n’est pas nécessaire de comprendre le TCP IP pour comprendre Internet, il n’est pas nécessaire de comprendre tous les protocoles techniques de la technologie blockchain pour prendre la mesure des apports de la technologie. 

Concernant ces apports, la vision d’Alexandre Stachtchenko est la suivante : “La blockchain est le seul moyen que nous avons afin de transférer et de stocker de la valeur sur internet sans intermédiaire de confiance.” 

Aujourd’hui, même si sa société Blockchain Partner, co-fondée avec Claire Balva accompagne et conseille principalement des entreprises dans le cadre de développement de technologies de blockchain privées, ne recourant pas forcément à l’utilisation d’une cryptomonnaie, il explique que l’intérêt majeur de la technologie blockchain réside dans les cryptomonnaies et notamment Bitcoin.  

Alors qu’il semble s’opérer sur le marché une dissociation des concepts de blockchain et de cryptomonnaie, avec d’un côté une technologie prometteuse dont le développement intéresse fortement les Etats et les entreprises; et de l’autre, de nouvelles formes de monnaies véhiculant une idéologie libertarienne à bannir, il est intéressant de relever une citation du fondateur de Blockchain Partner :

“Pas de blockchain sans cryptomonnaies, pas de cryptomonnaies sans blockchain”. 

Un avis d’ailleurs partagé par deux autres intervenants lors de la conférence dont Neha Narula du MIT Lab et Allen Guao de la société d’investissement 2048 Capital, ce dernier déclarait notamment en anglais :

“La blockchain sans les crypto ce n’est pas très fun”. 

Cette conférence au-delà de l’interrogation sur les modifications des tiers de confiance à venir dans le monde digital, est l’occasion de mettre en lumière le cycle d’adoption des technologies blockchain et des cryptomonnaies. Les cryptomonnaies et bitcoin en particulier véhiculent de grandes attentes exprimées par les experts du secteur qui sont en avance sur une opinion générale encore sceptique sur cette technologie et qui préfère croire en la technologie blockchain privée, plus centralisée et proche de l’ancien monde.

Alors, à quand le grand saut dans le nouveau monde du Bitcoin et des cryptomonnaies ? Si certains ont déjà sauté le pas, le cabinet Gartner donne aux cryptomonnaies un laps de temps de 2 à 5 ans pour devenir matures. 

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin est des crypto-monnaies

6 ans après Bitcoin, satoshi rentre dans le dictionnaire d’Oxford

Le satoshi, la plus petite unité de compte composant un bitcoin (BTC), vient d'être accueilli dans la prestigieuse enceinte du Oxford English Dictionary, référence académique mondiale en terme de langage. Il rejoint ainsi le mot  « Bitcoin », ajouté pour sa part en 2013.  100…
or-blockchain-suisse

CoinShares lance un réseau de tokens basés sur l’or sur une sidechain Bitcoin

Le gestionnaire d'actifs numériques CoinShares met de l'or sur la blockchain bitcoin.

D’après le Congrès, Facebook devrait intégrer Bitcoin plutôt que développer Libra

Warren Davidson, un membre du Congrès Américain a annoncé que l'ajout de Bitcoin au portefeuille Calibra que développe Facebook serait une bien meilleure idée que le développement de sa propre monnaie.

Pourquoi Bitcoin est-il descendu de son plateau à 10.000$ ?

Après une longue période de stabilité autour des 10.000$, une chute impressionnante à 8.000$ a surpris les investisseurs à la fin du mois de septembre. Alors qu'aujourd'hui il semble que la remontée soit enclenchée, nous devons prendre un peu de recul pour comprendre comment un…
tim-draper

Bitcoin transcende les frontières et destitue les dictateurs – Tim Draper

L'investisseur milliardaire américain ne tarit pas de compliment pour le Bitcoin. Dans un blog sur le site Medium, il a annoncé que pour lui le futur du Bitcoin était excellent et qu'il serait la monnaie de l'innovation et des startups qui changeraient le monde.