“Le Bitcoin (BTC) est la première monnaie de référence dans le monde digital”

Bitcoin

Les rencontres économiques d’Aix-en-provence, évènement organisé cette année autour du thème “renouer avec la confiance” par le Cercle des économistes a permis de regrouper plusieurs acteurs majeurs de l’écosystème blockchain dans une conférence intitulée : “La Blockchain, nouvel intermédiaire de confiance ?”. 

Au cours de cette conférence, Alexandre Stachtchenko, fondateur et dirigeant de l’entreprise blockchain France, renommée blockchain Partner, est intervenu afin de donner sa vision sur les apports de la technologie blockchain et notamment des cryptomonnaies.

On retiendra notamment sa déclaration à propos de Bitcoin : “Le Bitcoin est la première monnaie digitale de référence”. 

Lors de son intervention, il n’a pas voulu entrer dans trop de détails à propos du fonctionnement de la technologie, en faisant notamment un parallèle avec Internet en indiquant que de la même manière qu’il n’est pas nécessaire de comprendre le TCP IP pour comprendre Internet, il n’est pas nécessaire de comprendre tous les protocoles techniques de la technologie blockchain pour prendre la mesure des apports de la technologie. 

Concernant ces apports, la vision d’Alexandre Stachtchenko est la suivante : “La blockchain est le seul moyen que nous avons afin de transférer et de stocker de la valeur sur internet sans intermédiaire de confiance.” 

Aujourd’hui, même si sa société Blockchain Partner, co-fondée avec Claire Balva accompagne et conseille principalement des entreprises dans le cadre de développement de technologies de blockchain privées, ne recourant pas forcément à l’utilisation d’une cryptomonnaie, il explique que l’intérêt majeur de la technologie blockchain réside dans les cryptomonnaies et notamment Bitcoin.  

Alors qu’il semble s’opérer sur le marché une dissociation des concepts de blockchain et de cryptomonnaie, avec d’un côté une technologie prometteuse dont le développement intéresse fortement les Etats et les entreprises; et de l’autre, de nouvelles formes de monnaies véhiculant une idéologie libertarienne à bannir, il est intéressant de relever une citation du fondateur de Blockchain Partner :

“Pas de blockchain sans cryptomonnaies, pas de cryptomonnaies sans blockchain”. 

Un avis d’ailleurs partagé par deux autres intervenants lors de la conférence dont Neha Narula du MIT Lab et Allen Guao de la société d’investissement 2048 Capital, ce dernier déclarait notamment en anglais :

“La blockchain sans les crypto ce n’est pas très fun”. 

Cette conférence au-delà de l’interrogation sur les modifications des tiers de confiance à venir dans le monde digital, est l’occasion de mettre en lumière le cycle d’adoption des technologies blockchain et des cryptomonnaies. Les cryptomonnaies et bitcoin en particulier véhiculent de grandes attentes exprimées par les experts du secteur qui sont en avance sur une opinion générale encore sceptique sur cette technologie et qui préfère croire en la technologie blockchain privée, plus centralisée et proche de l’ancien monde.

Alors, à quand le grand saut dans le nouveau monde du Bitcoin et des cryptomonnaies ? Si certains ont déjà sauté le pas, le cabinet Gartner donne aux cryptomonnaies un laps de temps de 2 à 5 ans pour devenir matures. 

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin et des crypto-monnaies

Aujourd’hui, la Banque Goldman Sachs organise une réunion stratégique….sur Bitcoin

Réunion obligatoire, réunion obligatoire : les grands gamins comme moi qui regardent les Teen Titans pour se marrer, comprendront. La réunion organisée par Goldman Sachs autour du Bitcoin (BTC) n’est pas obligatoire mais, elle fait partie de ces événements à ne pas manquer dans la vie…

Saurez-vous deviner où la majorité des holders cachent leur Bitcoin ?

Not your keys, not your Bitcoin (BTC) : mieux vaut le rappeler encore et encore, avant qu’il ne soit trop tard ! Un récent sondage montre qu’une grande partie des utilisateurs cryptos, semblent avoir retenu la leçon, en préférant stocker leurs BTC, dans des wallets physiques, bien…

“Institut de la Monnaie Numérique”, le Think Tank de Banques Centrales qui en dit long

Je me suis toujours méfié d’un élitisme apparent, avec des idées tellement séduisantes et des théories complexes, ne jurant parfois que par des modèles mathématiques compréhensibles uniquement par des initiés ; sans aller jusqu’à critiquer le rationalisme et l’ambition d’une vérité fruit uniquement d’une raison entraînée…

Bitcoin le 26 mai 2020 – Terre des Ours

Bitcoin (BTC) est reparti légèrement à la hausse hier, 25 mai 2020, une reprise du contrôle du marché par les taureaux le temps d’une journée, afin de limiter la casse après cette chute suite aux rumeurs d’un Satoshi Nakamoto déplaçant ses BTC. Après le chandelier…

Grayscale gère maintenant près de 4 milliards $ en Bitcoin pour ses clients

La valeur des cryptomonnaies - celle du BTC en particulier - évoluant au fil des années, la vague des investisseurs n’a cessé de croître. Si celle-ci est toujours de plus en plus grande, c’est sans doute en partie lié aux services offerts par les fonds…
Pub