Le Bitcoin inclu dans le programme scolaire des lycéens français

Le Ministère de l’Éducation Nationale a récemment apporté des modifications à son plan d’enseignement, intégrant l’étude du Bitcoin (BTC) et des cryptomonnaies dans les syllabus des lycéens du BAC ES.

Le but est de familiariser les jeunes avec les crypto

L’objectif est de familiariser les élèves en leur apprenant les bases des cryptomonnaies. Conformément au rapport, les enseignants recevront trois vidéos explicatives du ministère. Ces vidéos se concentreront sur différentes facettes, à savoir: “Bitcoin, la monnaie du futur”, “le Bitcoin peut-il remplacer l’Euro ?” et enfin, “Faut-il avoir confiance en sa monnaie ?”.

Le but de cette activité est de permettre aux étudiants de comprendre le fonctionnement des cryptomonnaies, leur importance par rapport à l’Euro, ainsi que leur rôle dans l’économie mondiale.

[adsforwp-group id=”4236″]

[adsforwp-group id=”4237″]

Il est essentiel d’éduquer les jeunes pour qu’ils adhèrent à l’évolution des technologies et c’est le premier pas vers l’adoption de masse. Cette initiative de la France intervient alors que la prévalence et l’adoption des cryptomonnaies augmente parmi les masses, ce qui rend indispensable une connaissance de base sur le sujet.

Certaines critiques ont cependant été émises par des experts à l’encontre du programme car certains document fournis aux professeurs dataient de 2017, voire même de 2014. Etant donné les changements constants que connaissent les cryptomonnaies ces dernières années, le cours présente quelques lacunes. Néanmoins, ce programme représente une avancée importante pour l’enseignement des cryptomonnaies ainsi que pour la place que ces dernières occupent dans l’économie mondiale.

Le premier pays à proposer ce sujet à des élèves du secondaire

La France n’est pas le seul pays à inclure l’enseignement du Bitcoin dans son programme scolaire mais c’est le premier à proposer ce sujet à des élèves du secondaire.

En septembre 2019, à l’occasion de la Semaine du commerce de détail à Paris, 25 000 magasins de 30 commerçants français ont annoncé l’acceptation des paiements Bitcoin d’ici début 2020. L’adoption croissante de la crypto en France est clairement illustrée par les statistiques. Le pays a également été une plaque tournante pour des offres d’emploi lucratives. L’an dernier, International Business Machines (IBM) a également annoncé qu’il investirait dans la création de 1 800 emplois liés à la blockchain dans le pays.

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin et des crypto-monnaies

En 2019, Bitcoin (BTC) a fait mieux que 85% des altcoins

Alors que, croyez-le ou pas, l’avenir du Bitcoin (BTC) s’annonce sous les meilleurs auspices, 2019 a également été, dans l’ensemble, une bonne année pour la doyenne des cryptos. “Le BTC a surperformé 85% des 50 premiers altcoins”, dixit le crypto data analyst Ceteris Paribus, dans…

Comprendre Bitcoin en 10 mns : Le minage et les mineurs

Le minage de bitcoins est une activité particulièrement controversée dans les médias traditionnels qui l'attaquent volontier sous l'angle de sa monstrueuse empreinte carbone supposée. Pour autant, ce secteur fascine également, y compris au sein de la communauté, en partie en raison d'une certaine opacité. Qui…

Et si votre smart TV pouvait voler vos Bitcoin (BTC) ?

Aux États-Unis, l'antenne du Federal Bureau of Investigation opérant dans l’État de l'Oregon a lancé un avis très sérieux aux utilisateurs de téléviseurs intelligents. Selon ce service fédéral, les propriétaires de smart TV doivent s'habituer à prendre diverses précautions, au risque de subir des attaques…

Pour investir, les millennials sont plus Bitcoin (BTC) que Disney ou Netflix

Aux États-Unis, les préférences en matière d'investissement diffèrent selon l'âge. À la différence des baby-boomers et des personnes de la génération X, les millenials sont davantage intéressés à faire des placements dans les nouvelles technologies financières. Un rapport émis par la maison de courtage en…

New-York rafraîchit sa BitLicense et s’ouvre un peu plus au Bitcoin (BTC)

Le Département des services financiers de New York (NYDFS) confirme son ambition de voir évoluer l'écosystème de la blockchain et des cryptomonnaies sur le sol américain. À travers une annonce sur son portail officiel, évoquant la célèbre BitLicense, le régulateur annonce ses principales orientations concernant…