Le cloud mining rentable de Bitcoin – Mythes et Réalités du “Minage dans le Nuage”

Peu d’activités en lien avec le minage de Bitcoin ont aussi mauvaise réputation que celle que l’on qualifie de “Cloud Mining” de BTC. Un certain consensus existe sur le sujet dans la communauté, et il n’est pas des plus engageants : le Cloud mining de Bitcoin serait non rentable, pas fiable, une perte de temps et d’argent, voire bien souvent, le paravent derrière lequel se cacherait des détrousseurs de la pire espèce. Et seule la disparition subite des margoulins dans le brouillard avec les fonds de leurs clients aurait un vague rapport avec le concept de “nuage”…

Et pourtant, il va malgré tout être question aujourd’hui de “minage dans le cloud”. On va définir la chose (et la débarrasser de tout le blabla marketing habituel qui l’entoure), puis montrer d’où cette activité – plutôt basique au fond – tire cette sale réputation.

Ensuite, on essaiera d’exposer les conditions auxquelles, en dépit des clichés, le cloud mining de Bitcoin peut devenir une activité rentable, même si elle n’est pas forcément adaptée à tout le monde. Surtout on verra qu’il est possible de s’y adonner, même avec des moyens modestes.

Enfin, parce qu’expliquer c’est bien, mais démontrer c’est mieux, on fera une petite simulation de rentabilité potentielle.

Ce plan fort académique maintenant exposé, il est temps d’embarquer, direction les nuages !

Cet article vous est proposé en partenariat avec la société Feel Mining. Les investissements crypto sont risqués par nature, faites vos propres recherches et n’investissez que dans les limites de vos capacités financières. Cet article ne constitue pas une incitation à l’investissement.

Pub

Le cloud mining, définition, histoire et réputation

“Miner dans le cloud” vous donne peut-être l’impression qu’il est possible d’extraire du Bitcoin dans un environnement éthéré, paisible, en flottant d’un nuage floconneux à l’autre, recueillant les bitcoins comme des gouttes de rosées, dans la plus grande des félicités.

Sauf que, pas du tout. le Cloud mining, ça consiste très basiquement à louer de la capacité de calcul à une entreprise de minage qui aligne une énorme puissance de feu dans un environnement industriel dédié : une ferme de minage.

Ferme de minage de Bitcoin où le miracle du "cloud" s'opère
Un des “nuages” où s’opère le minage de Bitcoin. Pas trop déçu ?

Ainsi, plutôt qu’avoir un RIG ou un mineur Asic qui manifeste bruyamment sa satisfaction de produire du Bitcoin dans votre cagibi en dégageant un boucan de moissonneuse-batteuse, vous bénéficiez du travail de ce même mineur, mais à distance respectable de vos oreilles (et de votre compteur électrique).

Dans l’immense majorité des cas, l’activité se décline dans un pays froid et dont le prix de l’électricité sera le plus bas possible, rendement oblige, comme le Canada par exemple.

Bref, le matériel et le même, le process aussi, sauf qu’avec le “cloud”, un intermédiaire spécialisé vous débarrasse du bruit, et de la gestion des machines, en contrepartie d’un loyer, d’un abonnement, ou d’un prélèvement sur les bénéfices.

Pourquoi le cloud mining a mauvaise réputation ?

Si vous traînez dans l’ecosysteme crypto depuis un petit moment, et que vous avez quelques notions dans le minage Bitcoin, l’évocation de “Cloud Mining” vous inspire peut-être quelque chose comme ça :

Ils ont tué le game chez Trip advisor

Là, ça tombe sur Genesis Mining (qui se traîne quand même une sacrée réputation de mauvais payeur), mais le constat est valable pour de multiples sociétés qui ont proposé au cours des années des services de cloud mining de Bitcoin, bien souvent pour le pire.

Dans la plupart des cas, les rendements annoncés n’étaient pas au rendez-vous, lorsqu’il ne s’agissait pas purement et simplement d’arnaques.

La raison en est simple : précisément parce que tout est dématérialisé et que le client dans la plupart des cas se contentera d’un tableau de bord avec de jolies indications, monter de toute pièce un site internet bidon proposant le service prend quelques heures et coûtera 100 euros.

Le site aura de l’allure, le rendement annoncé sera – évidemment – mirobolant, un faux simulateur de gains pour agrémenter l’ensemble, et le tour est joué.

Mieux encore, les première vagues de clients toucheront réellement durant un temps des revenus en BTC. En effet, le système étant souvent construit sur le modèle d’une pyramide de Ponzi, les nouveaux clients seront fortement incités à en “parrainer” d’autres avec à la clefs des potentiels de gains démultipliés.

Une partie de la pyramide est ainsi alimentée jusqu’à ce que tôt ou tard, l’ensemble s’effondre lorsque les organisateurs estiment avoir amassé suffisamment d’argent. Bien évidemment, aucun Asic n’a jamais extrait le moindre satoshi dans l’opération.

Bref, des milliers d’investisseurs ont été – et continuent – à être floués, non pas parce que l’activité de cloud mining est intrinsèquement non rentable ou vouée à l’échec, mais parce que le service se prête tout particulièrement à l’enfumage (des nuages ont vous a dit).

Tiens, un bel exemple, reçu dans ma boite mail pas plus tard qu’hier :

Le minage cloud de Bitcoin attire de nombreus escrocs
Notez les 2 belles fautes d’orthographe dans le nom de la société en bas à gauche, un gage de sérieux…

Sauf que, malgré tout ce modèle d’affaires présente quelques solides arguments. C’est la raison pour laquelle des sociétés de la place persistent à proposer cette option qui – si elle n’incarne probablement pas le chemin le plus rapide vers la fortune – à l’avantage d’être souple, accessible même aux investisseurs les plus modestes, le tout sans avoir à disposer de connaissances techniques ou financières poussées.

Pub
Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin et des crypto-monnaies

Est-ce que le cloud mining de Bitcoin est fait pour vous ?

Avant de vous offrir quelques éléments de réponses, allez faire un tour sur cet article qui vous permettra de maîtriser les fondamentaux de l’introduction de Bitcoin dans votre patrimoine, au travers de 13 règles essentielles.

Une fois cette saine lecture digérée, considérez ceci : la prévision de rentabilité d’un investissement dans le minage de Bitcoin est un art complexe, dont les variables sont nombreuses, tout autant que les inconnues.

Au rang des universelles (et quel que soit votre approche du minage du reste), il vous faudra ainsi prendre en compte :

  • Assez logiquement, votre “puissance de calcul“, exprimée en TH/sec
  • La « concurrence » sur le réseau Bitcoin, autrement dit le nombre de machines tentant simultanément de résoudre l’équation de résolution d’un bloc. Plus il y a de mineurs sur le réseau, plus la concurrence est féroce et la difficulté augmente en conséquence
  • Le réajustement automatique de cette difficulté du minage (aka la difficulté mathématique de l’équation à résoudre pour miner un bloc), tous les 2016 blocs, autrement dit tous les 14 jours
  • Les frais qu’appliquera la société qui propose le service
  • Les inconnues liées au futur halving qui divisera par 2 les récompenses de bloc en mai prochain (qu’est-ce que le halving).
  • Les variations du cours de Bitcoin en tant que devise

Une fois parfaitement conscient de ces paramètres dont la plupart échappent aux prévisions, il vous faudra déterminer si votre profil d’investisseur, et votre capacité d’exposition au risque font du cloud mining une bonne option pour vous.

Le Cloud mining est fait pour vous si :

  • Vous ne disposez pas des moyens suffisants pour vous offrir un RIG ou un mineur Asics (à partir de 1375 euros sur le site de Feel Mining pour un Antminer T17+), mais vous souhaitez quand même participer à l’aventure du minage à partir de quelques dizaines d’euros
  • Posséder une machine en propre vous séduit, mais les aspects maintenance, durabilité ou autre vous retiennent de sauter le pas. Vous privilégiez une solution ou la gestion du matériel et les risques induits sont pris en charge par la société prestataire
  • Votre équation personnelle vous incite à privilégier la SÉCURITÉ et des revenus limités, plutôt qu’un gros potentiel de rentabilité, associé à un RISQUE plus important
  • La perspective de vivre avec l’équivalent sonore d’un hélicoptère de combat dans  votre salon vous emballe moyennement
  • Vous craignez de voir votre facture d’électricité exploser en exploitant un mineur à la maison (et sauf personnel d’EDF et amateur de branchement sauvage sur la ligne du stade municipal voisin, vous avec raison)
  • Vous appréciez l’idée de toucher du bitcoin chaque jour

Le Cloud mining, vous aurez du mal si :

  • Vous êtes en recherche de gros rendements (mise en garde : ce faisant, vous rentrez dans une catégorie que les margoulins affectionnent particulièrement. Gros rendement implique nécessairement gros risque, c’est une règle absolue de l’Univers).
  • Vous êtes plus du style à acheter votre voiture en cash, plutôt qu’en leasing. Vous voulez VOTRE machine, nom d’un satoshi ! « Not you Asics, not your Bitcoin »
Pub

Simulation de rentabilité de Cloud Mining de Bitcoin avec Feel Mining

La rentabilité du minage cloud de Bitcoin, évaluation et illustrations

Partenaire de TheCoinTribune, la société grenobloise Feel Mining propose notamment des services de minage cloud. Vous pourrez au passage retrouver une présentation du panel de services de Feel Mining dans cet article, mais également comprendre pourquoi je pars miner du Bitcoin au Canada avec eux dans quelques jours (enfin, ce sont surtout mes mineurs asics qui vont profiter de la classe de neige).

J’aime à tester moi-même un service que je met en avant. C’est la raison pour laquelle j’ai souscrit sur le site de Feel Mining un contrat de Cloud pour du minage de Bitcoin (à noter que le minage de ZEC, d’ETH et de LTC est également proposé, lorsque toutes les places ne sont pas prises).

Comme toujours avec Feel Mining, la politique tarifaire est claire et équilibrée.

En l’occurrence vous pouvez souscrire à des tranches de puissance exprimées en TH/sec pour un prix fixe. Ce prix est valable pour un 1 an de minage sur les machines de l’entreprises qui, on le rappellera sont installées dans des fermes de minages dans plusieurs endroits du globe dont les conditions pour l’activité sont optimales (tarif de l’énergie faible, stabilité économique, environnement froid).

Ce que vous payez est “tout inclus”, 0 frais supplémentaire. Une fois le paiement validé, le minage commence instantanément.

Un tableau de bord très lisible vous permet de surveiller en temps réel votre production de Bitcoin. A tout moment, vous pouvez faire un virement de vos actifs vers un portefeuille BTC personnel, ou mettre en place une règle de retrait (par exemple, dès que le montant de vos BTC atteint un total de 100 euros, un virement se fait automatiquement vers l’adresse de votre choix, une super option !).

48 euros d’investissement pour 1 an de minage Bitcoin

Afin de tester le service, j’ai souscrit pour la somme de 48 euros TTC, à l’équivalent de 1 TH/sec.

Minage cloud de Bitcoin à hauteur de 1 TH/sec pour 45 euros

Chaque jour, les machines de Feel Mining minent donc à mon profit à hauteur de cette puissance.

Et chaque jour, je reçois des satoshi, qui me sont crédités en temps réel.

On le voit, ma petite puissance de minage me rapporte en ce moment une moyenne d’environ 2215 satoshi chaque jour. Ce calcul est nécessairement imparfait (rappelez-vous de la problématique du halving et des différents paramètres rappelés un peu plus haut qui influent sur la notion de rentabilité), mais dans l’hypothèse d’un rendement constant et au cours actuel du BTC, mon investissement me rapportera en 1 an :

  • 808 475 satoshi
  • Soit (au cours actuel) l’équivalent de 72 euros

Rapporté à mon investissement de 48 euros TTC, la rentabilité de mon contrat d’un an sera donc de 149.95%

1125 euros d’investissement (25 TH/sec), pour 1 an de minage Bitcoin

Minage cloud de Bitcoin à hauteur de 25 TH/sec

Même logique, même calcul mais cette fois-ci avec un investissement plus conséquent de 1125 euros, vous donnant droit à 25TH/sec de minage durant 1 an (pour l’anecdote, c’est environ la moitié de la puissance d’un Asic Antminer T17+). Au bout d’un an, vous aurez accumulé :

  • 0.14 759 140 BTC
  • Soit (au cours actuel) l’équivalent de 1800 euros
  • Pour une rentabilité théorique de 150%

Et si je veux avoir 1 Bitcoin complet au bout d’un 1 an ?

Sylvain nous le rappelait encore il y a quelques jours, la course pour faire partie des chanceux qui auront 1 BTC en entier a probablement déjà commencé.

Ainsi, dans l’hypothèse où votre objectif soit de disposer d’1 BTC complet au bout d’un an (dois-je vous rappeler les inconnues à prendre en compte où je vous ai suffisamment gonflé ? bon), il vous faudra disposer de la puissance de feu suivante :

  • 170 TH/sec pendant 1 an
  • pour générer 1 BTC en 365 jours
  • pour un coût de 7650 euros
La course au Bitcoin intégral
Pub

Et pour être encore plus rentable ?

On arrive maintenant à la fin de notre petit périple au pays du minage dans les nuages ! Si les offres de Feel Mining vous séduisent et que tester le service vous tente, sachez qu’en plus des tarifs raisonnables pratiqués par l’entreprise alpine, vous pouvez bénéficier en bonus d’une réduction sur l’intégralité de votre commande avec le code de réduction TAHITI

Quel est le nombre de Bitcoins en circulation ?

Combien y a-t-il de bitcoins (BTC) en circulation ?

Au troisième trimestre 2019, il y avait pratiquement 18 millions de Bitcoins dans le monde, d’après les données recueillies par Statista. Or, il faut savoir que le nombre final est fixé dans le code informatique de Bitcoin. Combien de Bitcoins maximum y aura-t-il à terme…

Et si Bitcoin n’était qu’un vulgaire actif financier de plus ?

Près de 12 ans après la dernière crise mondiale, nous sommes pris dans les fers d’une nouvelle crise. Le coronavirus fait trembler les marchés financiers. Les banques centrales baissent les taux d’intérêt et impriment de l’argent sans discontinuer. Alors, la tentation est forte de se…

Ancien Banquier, il mise tout sur Bitcoin avant la crise de l’insolvabilité

Ancien responsable des fonds spéculatifs en Europe pour le compte du géant bancaire Goldman Sachs, Raoul Pal en a la conviction : la crise actuelle a profondément ébranlé le système économique global, qui pourrait ne jamais se remettre d'un coup peut-être historiquement fatal. De son…

Bitcoin le 6 avril 2020 – Attention, Zone d’Achat en Formation

Cette fois-ci, ça s’est fait par palier : une marche après l’autre ! Bitcoin (BTC) a de nouveau refranchi la barre des 7 000 USD.  Le BTC culmine à plus de 7 000 USD depuis maintenant plus de 10 h. Son cours est de 7 158 USD aujourd’hui, 6 avril…

Né d’une crise, Bitcoin est parfaitement adapté à la situation actuelle

L’investisseur institutionnel PlanB est formel. Il n’y a pas de raison de déprimer face à la santé du Bitcoin au cœur de cette crise. Dans sa récente interview avec Anthony Pompliano, l’investisseur qui a un diplôme d’économie en finance quantitative et en droit des marchés…