Le FMI prévoit l’arrivée d’une cryptomonnaie des banques centrales

Le Fonds monétaire international (FMI) a prévu que les monnaies numériques des banques centrales (CBDC), qui sont des cryptomonnaies soutenues par l’état, deviendraient bientôt une réalité car les banques centrales les émettront déjà dans un avenir proche.

Le rapport ne semble pas tenir compte du fait que le Venezuela a déjà publié une CBDC, bien que sa légitimité soit, bien sûr, extrêmement douteuse, mais il reconnaît que plusieurs banques centrales mettent déjà en œuvre un certain type de CBDC dans différents pays du monde. Il mentionne le programme pilote de l’Uruguay et d’autres pays comme les Bahamas, la Chine, l’Union monétaire des Caraïbes orientales, la Suède et l’Ukraine, qui, selon lui, sont “sur le point ” de lancer les essais du système.

L’article complet décrit comment le FMI, de concert avec la Banque mondiale, a entrepris un sondage fintech, cherché des réponses auprès des institutions financières des pays membres, puis fondé en partie ses conclusions sur les réponses de 96 pays participants. Ce chiffre le place dans une vision mondiale relativement large.

Le rapport traite également des études menées par plusieurs banques centrales intéressées d’en apprendre davantage sur l’effet potentiel de la CBDC sur la stabilité économique ainsi que sur la structure du secteur bancaire. Il a également été question du potentiel d’entrée d’institutions financières non bancaires et de transmission de la politique monétaire.

Les résultats indiquent diverses motivations menant à la création d’une CBDC, l’intérêt venant tant des économies avancées que des économies émergentes. Alors que les pays développés cherchent à offrir une alternative au cash, les sociétés fonctionnant de moins en moins avec de l’argent liquide, ceux qui les testent dans les économies en développement espèrent réduire les dépenses bancaires et résoudre le problème des populations dites sans banque.

Une similitude se dégage également du rapport en ce qu’aucun des pays interrogés n’aspire à une CBDC anonyme. Ils souhaitent tous que l’État puisse tracer ces cryptomonnaies.

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin et des crypto-monnaies

Bitcoin le 1er juin 2020 – Le Point Rouge qui va affoler les Taureaux

Bitcoin (BTC) de retour à ses niveaux d’avant le Black Thursday : fait ! Bitcoin clôturant le mois de mai 2020 durant lequel a eu lieu le halving, avec un fort risque de capitulation des mineurs, sans oublier les rumeurs d’un Satoshi Nakamoto déplaçant ses BTC et,…

Ebang, un géant du minage de Bitcoin aux pieds d’argile ?

Bitcoin (BTC) sur les marchés financiers traditionnels classiques : sacrilège ? Une autre société de production de matériels de minage de BTC veut faire son entrée en bourse sur le Nasdaq. Une autre, car elle n’est pas la première et, peut-être ou probablement pas la dernière à…

Fiscalité Bitcoin et Crypto – Le Guide Facile pour remplir sa déclaration fiscale

Comment déclarer ses cessions imposables de Bitcoin et de cryptomonnaies pour la déclaration de revenus 2019 en ligne Impôt.Gouv ? Dans votre Tribune Droit et Fiscalité de Bitcoin et des cryptoactifs, après avoir étudié quoi déclarer aux impôts, il est temps d'apprendre à comment s'y…

1 Bitcoin sur 10 est immobile … définitivement ?

Combien de Bitcoins avez-vous aujourd’hui dans vos wallets ? Bitcoin (BTC) se fait de plus en rare et, ceux qui en ont ne sont pas toujours enclins à les céder. Si vous êtes un adepte du « wait and see », prenez garde à ne pas « waiter » pas…

Pourquoi le partenariat entre BRAVE (BAT) et Binance est historique

C’est la toute première fois dans l’histoire qu’un navigateur Web – Brave, avec ses plus de 4 millions d'utilisateurs par jour - et un exchange cryptographique - Binance, le plus grand exchange au monde en termes de volume d'échange et d'utilisateurs – décident de s’allier…
Pub