Le FMI prévoit l’arrivée d’une cryptomonnaie des banques centrales

Le Fonds monétaire international (FMI) a prévu que les monnaies numériques des banques centrales (CBDC), qui sont des cryptomonnaies soutenues par l’état, deviendraient bientôt une réalité car les banques centrales les émettront déjà dans un avenir proche.


Le rapport ne semble pas tenir compte du fait que le Venezuela a déjà publié une CBDC, bien que sa légitimité soit, bien sûr, extrêmement douteuse, mais il reconnaît que plusieurs banques centrales mettent déjà en œuvre un certain type de CBDC dans différents pays du monde. Il mentionne le programme pilote de l’Uruguay et d’autres pays comme les Bahamas, la Chine, l’Union monétaire des Caraïbes orientales, la Suède et l’Ukraine, qui, selon lui, sont “sur le point ” de lancer les essais du système.

L’article complet décrit comment le FMI, de concert avec la Banque mondiale, a entrepris un sondage fintech, cherché des réponses auprès des institutions financières des pays membres, puis fondé en partie ses conclusions sur les réponses de 96 pays participants. Ce chiffre le place dans une vision mondiale relativement large.

Le rapport traite également des études menées par plusieurs banques centrales intéressées d’en apprendre davantage sur l’effet potentiel de la CBDC sur la stabilité économique ainsi que sur la structure du secteur bancaire. Il a également été question du potentiel d’entrée d’institutions financières non bancaires et de transmission de la politique monétaire.

Les résultats indiquent diverses motivations menant à la création d’une CBDC, l’intérêt venant tant des économies avancées que des économies émergentes. Alors que les pays développés cherchent à offrir une alternative au cash, les sociétés fonctionnant de moins en moins avec de l’argent liquide, ceux qui les testent dans les économies en développement espèrent réduire les dépenses bancaires et résoudre le problème des populations dites sans banque.

Pub

Une similitude se dégage également du rapport en ce qu’aucun des pays interrogés n’aspire à une CBDC anonyme. Ils souhaitent tous que l’État puisse tracer ces cryptomonnaies.

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin et des crypto-monnaies

Escroqués, ils deviennent crypto-escrocs à leur tour

En dehors des ICOs qui ont permis à beaucoup de personnes malintentionnées de disposer des économies d’honnêtes citoyens, il existe plein d’autres types d’arnaques liées aux cryptomonnaies. Il est ainsi fréquent d’entendre parler d’escroquerie à base de type MLM sur…
ESPN Global accepte les paiements en Bitcoin avec le blockchain

ESPN lance une plateforme de jeu Blockchain acceptant des paiements en Bitcoin (BTC)

2020 est décidément l’année de tous les records. À l’opposé du triste bilan lié à cette période coronavirale, de nombreux secteurs sont le théâtre d’innovations de tous ordres. Sur la même longueur d'onde, ESPN Global a décidé de révolutionner l’univers…
Asuka, e dernier SCAM de la DeFi

La Finance Décentralisée (DeFi) connait ses premiers Exit Scam

La cryptosphère : un terrain fertile aux scams ? RIP les espoirs d’une blockchain capable d’enrayer toutes fraudes. Les scammeurs trouveront toujours la faille tant qu’un système repose à minima sur un contrat de confiance (smart contract). La finance décentralisée (DeFi) n’est…
chine blockchain crypto

10 000 nouvelles sociétés Blockchain en Chine en 2020

La Chine doit se trouver dans une autre dimension : vous sortez une nouvelle invention, elle est capable de la copier, de l’améliorer, de l’adapter, de l’utiliser à grande échelle, le tout à une vitesse grand V. La blockchain est-elle née…
bitcoin en route pour les 100000 selon Pantera

Le Patron de Pantera persiste et signe sur un Bitcoin (BTC) à 100 000 dollars !

Un jour, on racontera l’histoire de l’ascension de Bitcoin (BTC) jusqu’aux 100 000 USD  – en rajoutant du piquant bien évidemment - pour émerveiller les futurs cryptophyles débutants. Mais pour le moment, Bitcoin doit gagner la bataille des 12 000 USD, alors…