Le Libra fait face aux problèmes mais anticipe toujours 100 membres au lancement

libra-projet-lancement

L’Association du Libra prévoit toujours un lancement avec les 100 membres initialement prévus dans son annonce de juin, y compris de nouveaux partenaires financiers et bancaires.


« Nous pouvons confirmer que le plan est d’avoir jusqu’à 100 membres » a déclaré un représentant de la Libra Association à CoinDesk lundi lors de la signature officielle de la charte à Genève.

Bertrand Perez, directeur de l’exploitation et directeur par intérim de la Libra Association se dit « convaincu » que le récent départ de Visa, Mastercard et PayPal, entre autres, ne mettra pas un frein au lancement final du réseau.

Pour l’instant, le projet dirigé par Facebook ne compte aucun partenaire bancaire parmi ses 21 membres fondateurs qui ont signé la charte plus tôt cette semaine.

« Il n’y a qu’un seul Visa, un seul Mastercard » a dit M. Perez dans une interview. « Je ne vous dirai pas que nous avons l’équivalent, mais je vous dirai que nous avons des entreprises réputées qui sont aussi très actives dans le domaine financier et bancaire. »

La perte des partenaires de paiement peut ralentir le planning, mais le projet n’est pas pour autant enterré, a-t-il dit :

« Avec un si grand projet et la vision que nous avons, lancer quelques trimestres plus tard ou plus tôt ne change rien. »

Lorsque la nouvelle des départs a été annoncée sur Twitter à la fin de la semaine dernière, David Marcus (PDG de Calibra et membre du conseil d’administration de la Libra Association) était toujours d’accord avec M. Perez.

« Je déconseille de sceller le sort du Libra dans cette nouvelle. Bien sûr, ce n’est pas une bonne nouvelle à court terme, mais dans un sens, c’est libérateur. Restez à l’écoute pour en savoir plus très bientôt. Un changement de cette ampleur est difficile. Tu sais que tu tiens quelque chose quand tant de pression s’accumule. »

– David Marcus (@davidmarcus) 11 octobre 2019

Pub

Cryptoassets are highly volatile unregulated investment products. No EU investor protection. Your capital is at risk.

L’Association du Libra a déclaré qu’environ 1 500 entreprises ont manifesté leur intérêt pour se joindre au projet et qu’environ 180 d’entre elles répondaient aux critères donnés. Quatorze des 21 membres initiaux doivent toutefois accepter chaque nouvel acteur se joignant au projet.

Collaboration entre Lunu et Laurent Grasso

La solution de paiement LUNU lance une initiative unique entre art et blockchain !

Lunu lance une initiative unique entre science, art et blockchain avec l'artiste français Laurent Grasso. On vous explique tout ça en détail
labyrinthe crypto

La règlementation française crypto, de l’espoir à la désillusion

Il fut un temps où la France était avant-gardiste en terme de législation des crypto-monnaies.
Illustration Akon City

Les promesses d’Akon City, la « ville du futur »

Akon City. Tout le monde (ou presque) en a entendu parler ces dernières années. Pour les nouveaux, il s’agit du projet d’une ville « futuriste ». Il est prévu qu’elle soit construite dès 2021 par la star américaine Alioune Badara Thiam (plus…
Image d'illustration

Tanzanie: un livre sur la blockchain en swahili

Sandra Chogo, une de femmes omniprésentes dans la cryptosphère Tanzanienne a récemment publié un livre sur la blockchain. Son titre : "Jihelimishe Kuhusu Blockchain" (Apprennez la blockchain en français). Le bouquet est une première publication sur Bitcoin (BTC) en langue…

PoW, PoS, dPoS, DoA….Qu’est-ce qu’un Consensus Blockchain ?

Qu'est-ce qu'un consensus blockchain ? On entend ce mot partout, on sait que c'est important pour la sécurité des différentes cryptomonnaies, mais finalement, cette notion reste assez floue. Dans cet article, nous allons vous expliquer comment fonctionne un consensus, à…