Le Libra fait face aux problèmes mais anticipe toujours 100 membres au lancement

libra-projet-lancement

L’Association du Libra prévoit toujours un lancement avec les 100 membres initialement prévus dans son annonce de juin, y compris de nouveaux partenaires financiers et bancaires.

« Nous pouvons confirmer que le plan est d’avoir jusqu’à 100 membres » a déclaré un représentant de la Libra Association à CoinDesk lundi lors de la signature officielle de la charte à Genève.

Bertrand Perez, directeur de l’exploitation et directeur par intérim de la Libra Association se dit « convaincu » que le récent départ de Visa, Mastercard et PayPal, entre autres, ne mettra pas un frein au lancement final du réseau.

Pour l’instant, le projet dirigé par Facebook ne compte aucun partenaire bancaire parmi ses 21 membres fondateurs qui ont signé la charte plus tôt cette semaine.

« Il n’y a qu’un seul Visa, un seul Mastercard » a dit M. Perez dans une interview. « Je ne vous dirai pas que nous avons l’équivalent, mais je vous dirai que nous avons des entreprises réputées qui sont aussi très actives dans le domaine financier et bancaire. »

La perte des partenaires de paiement peut ralentir le planning, mais le projet n’est pas pour autant enterré, a-t-il dit :

« Avec un si grand projet et la vision que nous avons, lancer quelques trimestres plus tard ou plus tôt ne change rien. »

Lorsque la nouvelle des départs a été annoncée sur Twitter à la fin de la semaine dernière, David Marcus (PDG de Calibra et membre du conseil d’administration de la Libra Association) était toujours d’accord avec M. Perez.

« Je déconseille de sceller le sort du Libra dans cette nouvelle. Bien sûr, ce n’est pas une bonne nouvelle à court terme, mais dans un sens, c’est libérateur. Restez à l’écoute pour en savoir plus très bientôt. Un changement de cette ampleur est difficile. Tu sais que tu tiens quelque chose quand tant de pression s’accumule. »

– David Marcus (@davidmarcus) 11 octobre 2019

L’Association du Libra a déclaré qu’environ 1 500 entreprises ont manifesté leur intérêt pour se joindre au projet et qu’environ 180 d’entre elles répondaient aux critères donnés. Quatorze des 21 membres initiaux doivent toutefois accepter chaque nouvel acteur se joignant au projet.

eToro enrichit son offre de stablecoins

Rand, Lire turque, Dollar de Singapour…5 nouveaux stablecoins sur eToroX

La célèbre plateforme de trading social eToro enrichit son panel de stablecoins. C'est ainsi 5 nouveaux jetons, adossés à leurs monnaies nationale respectives, qui débarquent sur la filiale crypto de l'exchange eToroX, parmi lesquels le Rand sud-africain (ZARX) ou la lire turque (TRYX). D'autre actifs sont également…

E-Dinar : la CBT dément, les russes rétro-pédalent, le doute demeure

Après un phénomène de buzz assez conséquent ce week-end à l'annonce du lancement par la Tunisie d'une première « vraie » cryptomonnaie nationale, la Banque Centrale de Tunis (CBT) a quelque peu refroidi les ardeurs. Aucun projet ne serait en réalité en cours de formalisation…

La cryptomonnaie de Manny Pacquiao est maintenant disponible !

Le fameux boxeur et politicien philippin Manny Pacquiao a annoncé que son token, le PAC, sera disponible à l'achat sur la plateforme d'échange crypto GCOX basé à Singapour grâce à une première offre d'échange le 12 novembre.

La Chine encense le Bitcoin dans ses médias

L'agence de presse officielle chinoise Xinhua News Agency a publié un rapport reconnaissant Bitcoin (BTC) comme "la première application réussie de la technologie blockchain".
Vers un E-Dinar en Tunisie

E-Dinar : la Tunisie, première nation à émettre une devise numérique nationale ? [démenti]

Maj du 12/11/19 : La banque centrale tunisienne a démenti œuvrer avec Universa Blockchain à un E-Dinar. De nombreuses zones d'ombres demeurent dans ce dossier. Affaire à suivre. Alors que tous les yeux sont braqués vers la Chine, la Tunisie serait-elle sur le point de…