Le milliardaire Mark Cuban considère que Libra est une erreur

Dans une entrevue accordée à CNBC le 12 juillet, Mark Cuban, propriétaire de l’équipe de basketball de Dallas Mavericks et entrepreneur milliardaire, a qualifié le stablecoin Libra de Facebook d’erreur majeure.

Pub

Au cours de son interview, Cuban a commenté l’initiative de cryptomonnaie du géant des réseaux sociaux:

“Je ne suis pas un grand fan de ce qu’ils font là-bas. (…) Je pense que c’est une grosse erreur”

Cuban aurait déclaré qu’il est plus préoccupé par l’impact mondial de Libra que par l’effet qu’elle aura sur les Etats-Unis. Selon le rapport, il a fait remarquer que “dans le monde et dans les pays où il n’y a pas beaucoup d’État de droit, de stabilité gouvernementale ou de stabilité monétaire, cela pourrait être dangereux “. Selon lui:

“Il va y avoir un despote dans un pays africain qui va vraiment s’énerver de ne plus pouvoir contrôler sa monnaie et c’est là que les vrais problèmes commenceront à apparaître”

Il y a deux ans, Cuban a annoncé qu’après avoir appelé Bitcoin (BTC) une bulle, il prévoyait d’investir dans une monnaie numérique.

“Je crois que c’est dans une bulle. Je ne sais juste pas quand et de combien cela se corrigera. Quand tout le monde se vante de la facilité avec laquelle il fait de l’argent” dit-il en juin 2017. 

Le président américain Donald Trump a exprimé son opposition aux cryptomonnaies dans leur ensemble, citant spécifiquement Bitcoin et Libra. Brian Armstrong, PDG de Coinbase, a déclaré que le fait qu’il ressentait le besoin de frapper publiquement Bitcoin alimente le discours selon lequel il est à la fois indépendant des puissances mondiales et incapable d’être écrasé par elles.

D’autre part, le gouverneur de la Banque d’Angleterre, Mark Carney, a déclaré hier que les gens devaient reconnaître les problèmes que Facebook tentait de régler avec Libra, quels que soient les inconvénients potentiels du projet.

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin et des crypto-monnaies

En Europe, Bitcoin (BTC) nous sert surtout…à manger

Bien loin de servir à se procurer de la drogue sur le darknet, ou à obtenir la dernière carte graphique à la mode sur des sites spécialisés, les européens se servent de leurs bitcoins principalement pour sortir au restaurant, aller à l'hôtel, ou au supermarché.…
En raison des incertitudes liées au dollar et au dollar, 2020 sera un belle année pour Bitcoin

Gros potentiel pour Bitcoin (BTC) en 2020 face aux tensions géopolitiques et aux carences du dollar (Bloomberg)

Bloomberg a dévoilé ses perspectives pour les cryptomonnaies pour cette année 2020. En ce qui concerne le Bitcoin (BTC) plus particulièrement, les prévisions du groupe financier s'inscrivent dans les mêmes tendances que celles émises par certains observateurs et analystes habitués de la cryptsophère. Selon Bloomberg,…

Ripple (XRP) est-il en passe d’être considéré comme un “security” ?

Les réserves de XRP détenues par Ripple ne sont pas encore à sec. Mais Ripple pourrait avoir prochainement des problèmes avec la SEC si l’autorité de régulation américaine conclut que le XRP est un titre non enregistré. Un document prouvant de manière concise que le…

Le meilleur mois de janvier depuis 2012 pour Bitcoin (BTC)

Il aura donc fallu 8 ans au Bitcoin (BTC) pour qu’il connaisse un meilleur mois de janvier que celui de 2012. Entre temps, Donald Trump fut élu Président des Etats-Unis, la France a gagné pour la deuxième fois la coupe du monde et Craig Wright…

L’intérêt pour les contrats à terme sur le Bitcoin est “étonnamment élevé” (JP Morgan)

Le 13 janvier 2020, le Chicago Mercantile Exchange Group (CME) a lancé ses options sur les contrats à terme sur le Bitcoin (BTC), un nouveau produit dérivé très attendu par le marché, selon une note rédigée par les stratèges de JP Morgan quelques jours auparavant.…