Le moyen-orient : nouvel eldorado de l’industrie blockchain ?

dubai-blockchain

Alors que l’on se focalise principalement sur l’adoption des cryptomonnaies et de la blockchain en Europe et aux Etats-Unis, on ne parle pas souvent des pays du Moyen-Orient quand il s’agit de la blockchain et des cryptomonnaies. Pour autant, ce marché est en plein essor ! 

Pub

En effet, les Emirats Arabes Unis, l’Arabie Saoudite et Bahreïn se positionnent depuis des années sur la technologie blockchain et aujourd’hui de nombreuses start-ups du marché des cryptomonnaies y sont financées. Selon une étude du Asia Times, les start-ups émiratis ont levé près de 210 millions de dollars au premier trimestre 2019, un chiffre qui positionne les Etats du golf devant les financements réalisés aux Etats-Unis par exemple. D’autre part, la fondation Ethereum réalise de nombreux partenariats avec des institutions financières pour se développer dans la région. 

Cette situation peut notamment s’expliquer par la volonté des pays du golf de développer une industrie technologique afin de diversifier leur économie pétrolière.

Mais c’est aussi du fait des nombreuses réglementations qui apparaissent en Europe et aux Etats-Unis. Celle-ci font fuire de nombreux investisseurs vers de nouvelles destinations comme Dubaï, Bahreïn ou Singapour par exemple. 

Des développement stratégiques qui sont notamment poussés par les gouvernements des Etats du golf. En effet, Bahreïn a développé une réglementation avantageuse pour les cryptomonnaies afin d’affirmer sa position de place financière du moyen orient. Un membre du comité de direction de la banque centrale de Bahreïn déclarait ainsi : 

“L’introduction des réglementations concernant les crypto-actifs est en ligne avec notre objectif de développement de réglementations claires pour l’écosystème des fintechs qui permettra de renforcer la position de Bahreïn comme un hub financier au moyen orient et en Afrique du nord.” 

L’Arabie Saoudite n’est pas en reste, en effet, la banque centrale du pays a développé un partenariat avec la firme Ripple, maison mère de la cryptomonnaie XRP, afin de mettre en place des protocoles améliorant la rapidité des transferts monétaires internationaux tout en réduisant les coûts de transaction. 

De nombreux projets dans les pays du golf afin d’obtenir des financements.

C’est notamment le cas de la fondation Ethereum qui ne verrait pas d’un mauvais oeil un soutien du moyen orient. Le directeur des opérations de la fondation Virgil Griffith déclarait ainsi :

“Il y a une possibilité pour que des fonds souverains saoudiens investissent un trillion de dollars dans les projets d’Ethereum ce qui serait un vrai plus. Ce serait vraiment génial.” 

Si Ethereum rêve d’un financement en trillions de dollars, d’autres projets ont déjà vu le jour avec des financements, certes plus “modestes” de quelques millions seulement. C’est notamment le cas du projet de blockchain-as-a-service développé par la société Data Gumbo qui a levé 6 millions de dollars grâce au soutien de la firme pétrolière saoudienne Saoudi Aramco. Un des projets de blockchain de Data Gumbo sera notamment de proposer une plateforme uniformisée concernant les données du marché de l’extraction pétrolière. En effet, les pays du Golf n’ont pas de standards au niveau des données et des interprétations mènent à de grands écarts de comptabilité entre les pays. 

D’autres projets utilisent notamment la technologie blockchain d’IBM par la compagnie pétrolière nationale d’Abou Dabi afin de garder une trace de toutes les transactions ayant lieu entre ses différents membres.

Dubaï a également annoncé le déploiement d’un système administratif basé sur la technologie blockchain pour plus de transparence et de sécurité. 

Ainsi, le moyen-orient pourrait donc être la surprise en terme de développement de la technologie blockchain et dépasser des pays européens mais également les Etats-unis dans le domaine en misant sur leur puissance de frappe financière et des cas d’usage concret permettant d’optimiser les processus de leur économie pétrolière. Enfin, il sera intéressant de suivre l’évolution du marché dans la région avec l’arrivée prochaine de la cryptomonnaie Libra, projet porté par Facebook qui compte pas moins de 265 millions d’utilisateurs actifs dans la région du golf ! 

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin et des crypto-monnaies

6 géants en test sur une cryptomonnaie de Banque Centrale, le début des choses sérieuses ?

Dans un article du 12 décembre 2019, Le FMI avait exprimé son soutien au développement des Cryptomonnaies Des Banques Centrales (CDBC). Dans un communiqué de presse du 21 janvier 2020, la Bank of England (BOE) a annoncé que 5 banques centrales et la Banque des…

Telegram (TON) vs SEC : La Chambre de Commerce Numérique plonge dans la mêlée

Finalement, rien n’est encore joué ! On pensait que les carottes étaient cuites pour les frères Dourov après que la SEC ait déposé des factures prouvant que Telegram a vendu des GRAM post-ICO, à la Cour de district des États-Unis pour le district sud de New…

L’Inde mise sur la blockchain pour améliorer l’école publique

Selon l’agence de presse Press Trust of India, Ravi Shankar Prasad, Ministre Indien des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) aurait demandé à la National Informatics Center (NIC) de concevoir des solutions basées sur la technologie de la blockchain pour améliorer la qualité…

Passe d’armes entre Binance et Chainalysis sur fonds de respect des normes anti-blanchiment

Il avait su garder son calme face à un Vitalik Buterin qui ne ratait pas une occasion d’attaquer Binance sur le fait que celui-ci n’est un DEX que de nom. Mais le rapport de Chainalysis mettant en cause Binance dans des transactions illégales de 2,8…

Maduro, Petro et Casino, le tiercé gagnant ?

Nicolas Maduro joue-t-il avec l’avenir de son pays ? Le Président du Venezuela a annoncé l’ouverture d’un casino international à l'hôtel Humboldt de Caracas, un crypto-casino où tous les paris devront être placés en Petro (PTR). Maduro est en effet prêt à tout pour faire adopter…