Le mythe de l’empreinte carbone de Bitcoin vient d’en prendre un coup

Les activités de minage de Bitcoin (BTC) sont une source permanente de débat pour les spécialistes de l’environnement. Les anciennes études autour des émissions de gaz à effet de serre générées par la monnaie numérique pointaient un volume démesuré de 63 mégatonnes de CO2 par an. Aujourd’hui, de nouvelles recherches mettent en doute ces précédents chiffres et révèlent que les bitcoins auraient une empreinte carbone bien moins importante que prévu.

Pub

Les bitcoins moins gourmands en énergie

Pour créer de nouveaux bitcoins, l’utilisation d’une importante puissance de calcul est indispensable afin de résoudre des problèmes mathématiques complexes.

Ces longues et intenses opérations requièrent une consommation énergétique importante. Par le passé, les études les plus plausibles avaient révélé qu’environ 63 mégatonnes de CO2 par an étaient produites par ces activités de minage de cryptomonnaie. Des spécialistes de l’université d’Aalborg mettent cependant en doute ces anciennes statistiques et annoncent de nouvelles consommations établissant que Bitcoin serait plus respectueux (ou moins irrespectueux que prévu, c’est selon) de l’environnement.

Dans un rapport publié dans la revue The Scientist, Susanne Köhler et Massimo Pizzol précisent en premier lieu que les conclusions des recherches antérieures étaient le fruit d’hypothèses générales. Pour avoir une véritable notion du volume de gaz émis par les activités des cryptomonnaies, divers points particuliers sont à considérer. Pour détailler leur étude, les scientifiques ont pris l’exemple de la Chine, qui détient une part importante de l’exploitation mondiale de BTC.

China accounts for 47 per cent of bitcoin's carbon emissions
Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin et des crypto-monnaies

17,29 mégatonnes de CO2, en grande partie générées par le minage

Ainsi, d’après Susanne Köhler et Massimo Pizzol, les précédentes études avaient pris en compte que la production d’électricité était uniforme pour les activités de minage dans l’ensemble de la Chine. Or, pour une estimation optimale, il convient de segmenter le pays en diverses régions en fonction de l’importance de l’industrie du bitcoin. Ainsi, après des recherches méticuleuses, le duo de scientifiques est arrivé à situer autour de 17,29 mégatonnes de CO2 l’empreinte environnementale liée aux activités de minage de bitcoin. Près de 4 fois que prévu, donc.

En donnant davantage de détails, les deux universitaires ont précisé que ces émissions de carbone sont avant tout générées par la consommation d’électricité liée à la production de bitcoin. Les activités nécessaires à la construction du matériel de minage et à leur destruction ne sont responsables que d’une infime partie de ces rejets de CO2.

Cours du Bitcoin (BTC) du 25 janvier – Les traders ont la clef entre les mains

Le Bitcoin (BTC) a fini haussier à 8 462 USD à sa clôture le 24 janvier 2020, par rapport à son cours de clôture de la veille à 8 322 USD. La forte hausse à partir d’hier à midi s’est finalement prolongée jusqu’à la clôture, malgré quelques…
Elon Musk avis Bitcoin (BTC)

Bitcoin : l’avis (bizarre) d’Elon Musk sur la reine des cryptomonnaies

On pardonne tout aux génies, y compris d'être excentriques. Surtout d'être excentriques en fait. Et si en dépit de ses goûts particuliers en matière de design automobile, son petit penchant pour la marijuana médicale et une capacité au hors-piste dont on espère que son Cybertruck…

Les (mauvaises) raisons de ne pas acheter du Bitcoin : “BTC se fait pirater !”

3éme volet de notre tour d'horizon des arguments les plus éventés entendus autour de la table du réveillon, lorsque le sujet dérive dangereusement sur votre affection pour le Bitcoin. Après avoir ironisé sur le très relatif "Bitcoin, monnaie du crime" et exposé en quoi le…

Cours du Bitcoin (BTC) du 24 janvier – On demande le signal de tendance !

Sans surprise, le Bitcoin (BTC) a fini baissier hier à sa clôture par rapport à son cours de la veille.  Et comme mentionné dans nos analyses du cours du BTC du 23 janvier 2020, le BTC est reparti à la hausse 5 heures environ après…

Utiliser Bitcoin (BTC) sans Internet ? Le Venezuela montre le chemin

Une équipe vénézuélienne développe un réseau maillé décentralisé qui permettra d’effectuer des transactions avec Bitcoin (BTC) en se passant d'Internet. Basé sur les ondes radio, ce système baptisé « Locha Mesh » est né en réponse aux fréquentes pannes d'électricité et d'Internet au Venezuela. Mais au-delà de…