Le Naufrage des Exchanges Bitcoin : après le hack de Kucoin, BitMEX sous le feu judiciaire américain

Le KYC de BitMEX : une bonne nouvelle pour Ethereum (ETH) et la DeFi ? Quoi qu’il en soit, au final, cette mise en conformité par rapport aux lois US n’aura pas permis à l’exchange d’échapper aux foudres de la Commodity Futures Trading Commission (CFTC).

Pub

Les vacances paradisiaques de BitMEX gâchées par la CFTC

La CFTC a annoncé dans un communiqué, avoir déposé une plainte au civil, dans le district sud de New York, le 1er octobre 2020, contre l’exchange BitMEX basé aux Seychelles.

Le régulateur a décidé d’entamer des poursuites contre le CEO de BitMEX, Arthur Hayes, 2 actionnaires de l’exchange, Ben Delo et Samuel Reed, et 5 personnes morales – DR Global Trading Limited, 100x Holding Limited, ABS Global Trading Limited, Shine Effort Inc Limited, et HDR Global Services (Bermuda) Limited (BitMEX).

La CFTC motive ses poursuites en accusant BitMEX de défaut d’enregistrement auprès de la Commission, d’absence de procédures KYC et de dispositif anti-AML, alors que l’exchange aurait offert des services de trading d’une valeur de 1 000 milliards de dollars à des clients US, depuis sa création en 2014.

La CFTC demande une restitution des « gains mal acquis », des sanctions pécuniaires, ainsi que des interdictions permanentes de trading et une injonction contre les futures infractions.

Le prix de Bitcoin (BTC) n’a pas résisté à l’annonce de la CFTC ; le BTC a chuté de quasiment 4% en 1 h, le 1er octobre 2020.

Justice ou acharnement judiciaire ?

Le procureur de New York a pour sa part inculpé Arthur Hayes, Ben Delo, Samuel Reed et Gregory Dwyer, le responsable du développement commercial de BitMEX, d’avoir violé et conspiré pour violer la loi sur le secret bancaire.

Pub

Ils risquent tous les 4, une peine d’emprisonnement de 5 ans maximum et une amende de 250 000 USD.

Le directeur technique de BitMEX, Samuel Reed, a été arrêté le 1er octobre dans le Massachussetts, alors que les 3 autres sont toujours en liberté.

Arthur Hayes, le brillant autant que sulfureux CEO de bitMEX semble rester globalement froid face à la tourmente. L’intéressé n’hésite pas à liker sur les réseaux sociaux les nombreux memes et autres détournements qui fleurissent depuis hier. Il semble aussi beaucoup d’amuser – ou le feint avec talent – d’être désormais considéré comme un pestiféré par une partie de la scène crypto mondiale.

“Mignon”

Des rapports indiquant une enquête de la CFTC sur BitMEX, étaient apparus dès 2019 ; ces investigations étaient motivées par l’utilisation de l’exchange par des clients US.

Les conditions d’utilisation de BitMEX interdisent formellement son utilisation par les résidents US, ceux de certaines provinces du Canada, de la Chine et d’autres pays.

Un simple VPN suffit cependant à contourner le blocage par adresse IP mis en place par la plateforme.

Pub

La loi c’est la loi : sagesse ou formule abrutissante ? Les autorités de régulation sont là pour défendre « l’innocent » investisseur US qui risque son argent sur une plateforme de trading qui lui interdit déjà l’accès. Les actions de la CFTC et du procureur de New York sont loin d’être dénuées – comment dit-on déjà -, d’hypocrisie. Satoshi Nakamoto a créé Bitcoin, responsabilisant ses détenteurs grâce à sa décentralisation. On attend qu’un autre (ou le même) Nakamoto crée un exchange qui échapperait à tout contrôle des autorités, ces gendarmes de la finance. A quand une action en justice contre le gouvernement US et toute sa clique, pour avoir enfreint les principes de base en économie monétaire et financière, en distribuant gratuitement des dollars dans la gestion de la crise économique actuelle ?

Space Shuttle Launch

Plus Haut Historique pour Bitcoin (BTC) après 3 Ans d’Attente

2 ans, 11 mois et 14 jours plus tard, le Bitcoin (BTC) marque un nouveau plus haut historique. Un beau triomphe malgré sa classification de « commodity » plutôt que de monnaie, les insultes des banquiers de tous horizons, le…
two gold Bitcoins

Les institutionnels ont aidé au rallye du Bitcoin (BTC) avec des volumes en forte augmentation

Alors que le Bitcoin (BTC) connait actuellement une hausse sur le marché ces dernières semaines, les analystes s’intéressent aux facteurs ayant favorisé ou déclenché ce cycle. L’examen de certains paramètres a permis à CryptoCompare de révéler dans un récent rapport…
Bitcoin (BTC) le 30 octobre 2020

Bitcoin (BTC) le 29 novembre 2020 – Piège haussier ou vraie prouesse ?

Bitcoin (BTC) peut-il clôturer le mois de novembre 2020 aux environs des 19 000 USD ? Le BTC n’a pas encore absorbé l’énorme chandelier rouge du 26 novembre 2020 mais, c’est en bonne voie. Un nouvel investisseur institutionnel pourrait bientôt pousser le…
A dolmen in the forest trace of celts in the brittany region

Bretton Woods 2.0, pourquoi serait-ce un désastre ?

La thèse d’un Bitcoin (BTC) agissant comme une banque centrale mondiale, faisant office de référence pour les autres monnaies, ne tiendrait donc finalement pas la route ? On négocie un second Bretton Woods. Le premier avait couronné le dollar ; le second…
Bitcoin on Wood Grain

Ray Dalio admet qu’il manque peut-être quelque chose avec Bitcoin (BTC)

Si seulement on avait une trace de toutes les discussions autour de Bitcoin (BTC) par les personnes impliquées d’une manière ou d’une autre dans sa création, durant l’ère pré-BTC. On saurait au moins avec plus de certitude le destin que…