Le New York Times confirme qu’il utilise la blockchain pour combattre les fakes news

nouveau-projet-pilote-fakenews

La New York Times Company a révélé de nouveaux détails concernant ses expériences de publications avec la blockchain, révélées pour la première fois par CoinDesk en Mars.

Publié mardi, un nouveau site web pour le « News Provenance Project » de l’éditeur explique comment l’équipe de recherche et développement du journal prévoit d’utiliser la blockchain permissionnée (permissioned blockchain) d’Hyperledger Fabric pour authentifier les photographies d’actualité en partenariat avec IBM Garage, le programme accélérateur du géant technologique.

Le projet vise à lutter contre la désinformation et la falsification des médias, ce qui, selon lui, nuit aux petits comme aux grands éditeurs. « Les consommateurs de nouvelles[qui] sont trompés et confus… finissent par devenir fatigués et apathiques aux nouvelles » dit le site web.

Le New York Times et les entreprises partenaires effectueront une validation de principe de juillet à fin 2019 afin de trouver un moyen de maintenir la confiance dans les fichiers numériques. Le projet vise à stocker les « métadonnées contextuelles » d’une nouvelle sur une blockchain, y compris quand et où une photo ou une vidéo a été prise, qui l’a prise et comment elle a été montée et publiée.

L’idée est de créer un « ensemble de signaux qui peuvent voyager avec les médias publiés partout où le matériel est affiché » dit le site web, y compris sur les médias sociaux, dans les discussions de groupe et dans les résultats de recherche.

Le Times prévoit de publier des mises à jour sur le projet tout au long du processus, dont le point culminant sera un rapport complet après la conclusion du projet pilote.

Une confirmation supplémentaire a été apportée par un tweet de Vivian Schiller, PDG de Civil Media, qui travaillait auparavant pour le New York Times, et un long article de Sasha Koren, chef de projet du programme, sur Medium.

CoinDesk a rapporté en Mars que le Times s’apprêtait à expérimenter la technologie de la blockchain lorsque l’entreprise a publié – puis rapidement retiré – une annonce de recherche pour un chef de projet.

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin est des crypto-monnaies

Découvrez « Poop Token », le 1er véritable shitcoin !

Les cryptomonnaies pourront-elles résoudre le problème de défécation publique auquel fait face actuellement la ville de San Francisco ? Le très inspiré Poop Token (Littéralement « jeton de m***e ») vient en tout cas de faire irruption dans le monde des cryptomonnaies. Des jetons peuvent…

Paypal quitte PornHub, provoquant l’envolée vigoureuse de Verge (XVG)

Le retrait unilatéral de Paypal du site « culturel » PornHub a eu une conséquence inattendue. Déjà proposé depuis un moment en tant que moyen de paiement sur la plateforme aux beautés exotiques, le token Verge (XVG) a vu sa valeur connaître un pic d'hormone…
2412 cryptomonnaies en 1 image

L’image de la semaine : 2412 cryptomonnaies sur 1 graphique

L'image de la semaine nous vient du site spécialisé dans la construction de graphiques en lien avec les cryptoactifs, charts.wobull.com, fondé par Willy Woo. L'analyste est parvenu au tour de force de faire tenir plus de 2400 cryptomonnaies en une unique image, dont vous tirerez…
Universa blockchain vs Banque centrale de Tunisie, qui manipule qui ?

E-Dinar tunisien – Universa Blockchain sort du silence et contre-attaque

Le CEO de la start-up russe Universa Blockchain s'est fendu d'une explication sur Medium revenant sur le crypto-psychodrame du week-end dernier, sur fonds de l'annonce de la sortie imminente d'un E-Dinar adoubé par la Banque Centrale de Tunisie (CBT). Si la CBT publiera rapidement un…
Recrutement chez Bitstamp

Bitstamp étend ses activités en Asie-Pacifique

Bitstamp, un des leaders de l'industrie des exchanges, étend son empire et s’ouvre à de nouveaux horizons. L’entreprise veut étendre ses activités vers l’Asie-Pacifique (APAC). Pour ce faire, il a engagé Andrew Leelarthaepin pour diriger le développement commercial dans la région. Cette embauche représente une…