Le PDG de Ripple tacle le système SWIFT

ripple-price-analysis-bullish

Lors d’une conférence organisée par des banques nationales suisses, Brad Garlinghouse le PDG de Ripple a décrédibilisé son concurrent, le réseau SWIFT “Society for Worldwide Interbank Financial Telecommunication” qui est un réseau permettant les transactions financières dans le monde. En effet, Brad Garlinghouse ne loupe pas une occasion lorsqu’il s’agit de dénigrer son concurrent qui, selon lui, ne serait pas suffisamment automatisé et nécessiterait l’intervention humaine.

SWIFT, un coût d’exploitation trop élevé pour les banques

A la différence de la technologie Ripple (xRapid, xCurrent, xVia) qui utilise la blockchain pour faire fonctionner son système de transactions, SWIFT serait l’exemple même d’un système dépendant de l’intervention humaine pour fonctionner correctement. Selon Brad Garlinghouse, “6% des transactions sur Swift nécessitent une intervention humaine”.

Pour que SWIFT fonctionne correctement, le système nécessite une intervention humaine, ce qui entraîne nécessairement des coûts d’exploitation et de gestion pour les banques commerciales qui travaillent avec ce système. C’est pour cela que progressivement ces mêmes banques se tourneront vers la technologie de Ripple, notamment vers xCurrent qui permet d’effectuer des transactions transfrontalières entre les banques à moindre coût et d’une grande rapidité.

Le PDG de Ripple fait l’éloge de sa technologie

Brad Garlinghouse a également profité de cette conférence pour faire l’éloge de sa technologie auprès des banques, affirmant que Ripple était “1000 fois plus rapide que Bitcoin” dans ses transferts d’un compte à l’autre. Il a également souligné le fait que la technologie blockchain permettait “d’effectuer des transactions sans avoir besoin de confiance”, c’est à dire que les détenteurs de crypto-monnaies n’auront plus à attendre l’accord de leur banque pour effectuer des transactions.

Il aussi ajouté que Ripple vise à à vendre des technologies aux banques et aux institutions financières pour résoudre un problème de paiements transfrontaliers.

Ripple à déjà commencé séduire les banques et les institutions financières en leur offrant une technologie supérieure et innovante par rapport au système classique et bientôt obsolète.

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin et des crypto-monnaies

Des paiements facilités entre l’Australie et la Thaïlande grâce à Ripple

En 2018, Ripple lance On-Demand Liquidity (ODL) - une plateforme de transferts de fonds transfrontaliers basée sur le XRP - au Mexique et aux Philippines. A l’origine, Ripple avait lancé ce service sous le nom de xRapid.  Un an plus tard, la société envisage de…

La Photo de la semaine : L’analyse qui prouve que Ripple (XRP) atteindra 60 dollars (spoiler : absolument pas)

C'est à l'occasion d'échanges controversés avec une communauté Ripple pas toujours très receptive à la dérision, qu'un analyste a « prouvé » que le Ripple (XRP) atteindraient FOR-CE-MENT les 60 dollars en 2030. C'est bien évidemment faux et satyrique, l'idée étant surtout de rappeler que…

Ripple veut booster l’adoption de XPR et injecte 20 millions dans MoneyGram

Ripple vient de finaliser un nouvel investissement de 20 millions de dollars dans MoneyGram afin de booster l’utilisation de XRP et va profiter pleinement de la fonctionnalité On-demand-Liquidity (ODL). Cette fonctionnalité sera principalement utilisée en Australie, en Europe et dans d’autres marchés importants. Un investissement…

Ripple monnaie de criminel ? Oui, mais bien moins que Bitcoin ou ETH

400 millions USD en XRP ont été utilisés dans des transactions illégales, rapporte Elliptic, une société basée à Londres connue pour ses services visant à lutter contre les usages illicites des cryptomonnaies. Elliptic précise cependant que ce montant ne représente que 0,2% des transactions en XRP,…
500 millions de dollars injectés par Ripple pour l'adoption des cryptomonnies

Ripple : 500 millions USD dépensés pour plus d’adoption des cryptomonnaies

2004, Ryan Fugger conçoit le premier prototype de Ripple. Son objectif est d’instaurer un système monétaire décentralisé. Le système est mis en service un an après. 2018, la société lance le fonds d’investissement Xpring pour inciter les entrepreneurs à utiliser la plateforme Ripple et notamment…