Le PDG de Ripple tacle le système SWIFT

ripple-price-analysis-bullish

Lors d’une conférence organisée par des banques nationales suisses, Brad Garlinghouse le PDG de Ripple a décrédibilisé son concurrent, le réseau SWIFT “Society for Worldwide Interbank Financial Telecommunication” qui est un réseau permettant les transactions financières dans le monde. En effet, Brad Garlinghouse ne loupe pas une occasion lorsqu’il s’agit de dénigrer son concurrent qui, selon lui, ne serait pas suffisamment automatisé et nécessiterait l’intervention humaine.

SWIFT, un coût d’exploitation trop élevé pour les banques

A la différence de la technologie Ripple (xRapid, xCurrent, xVia) qui utilise la blockchain pour faire fonctionner son système de transactions, SWIFT serait l’exemple même d’un système dépendant de l’intervention humaine pour fonctionner correctement. Selon Brad Garlinghouse, “6% des transactions sur Swift nécessitent une intervention humaine”.

Pour que SWIFT fonctionne correctement, le système nécessite une intervention humaine, ce qui entraîne nécessairement des coûts d’exploitation et de gestion pour les banques commerciales qui travaillent avec ce système. C’est pour cela que progressivement ces mêmes banques se tourneront vers la technologie de Ripple, notamment vers xCurrent qui permet d’effectuer des transactions transfrontalières entre les banques à moindre coût et d’une grande rapidité.

Le PDG de Ripple fait l’éloge de sa technologie

Brad Garlinghouse a également profité de cette conférence pour faire l’éloge de sa technologie auprès des banques, affirmant que Ripple était “1000 fois plus rapide que Bitcoin” dans ses transferts d’un compte à l’autre. Il a également souligné le fait que la technologie blockchain permettait “d’effectuer des transactions sans avoir besoin de confiance”, c’est à dire que les détenteurs de crypto-monnaies n’auront plus à attendre l’accord de leur banque pour effectuer des transactions.

Il aussi ajouté que Ripple vise à à vendre des technologies aux banques et aux institutions financières pour résoudre un problème de paiements transfrontaliers.

Ripple à déjà commencé séduire les banques et les institutions financières en leur offrant une technologie supérieure et innovante par rapport au système classique et bientôt obsolète.

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin est des crypto-monnaies

Bank of America et Ripple – un partenariat futur envisageable ?

Bank of America, la deuxième plus grande banque des États-Unis, a testé discrètement le réseau blockchain de Ripple. Un tel partenariat serait historique dans l'histoire de la technologie Blockchain.
finastra

Ripple s’allie avec Finastra, géant du FinTech

Finastra, la troisième plus grande société de technologie de services financiers au monde, s'est associée à Ripple pour permettre à ses clients d'accéder au réseau blockchain RippleNet. Finastra, basée à Londres, est née de la fusion entre Misys et D+H, deux sociétés financières, et est…

Selon le PDG de Ripple, Libra ne sera pas lancé avant 2023

Brad Garlinghouse, le PDG du réseau de paiement et d'échange basé sur la blockchain Ripple, pense que Facebook ne parviendra pas à lancer sa monnaie numérique Libra avant 2023.

Ripple fait l’acquisition d’un nouvelle échange pour son expansion en Islande.

Ripple continue ses acquisitions en annonçant son expansion en Islande après l’acquisition de l’échange Algrim.

Après une semaine catastrophe, que peut-on espérer du marché ?

Depuis la chute de mardi dernier, le marché a eu sa pire semaine depuis longtemps. Les 20 principales crypto ont toutes subi des pertes à deux chiffres et les corrections attendues se font toujours désirer.