Le World Economic Forum lance des comités liés à la Blockchain et l’intelligence artificielle

WEF

L’organisation internationale a annoncé mercredi son initiative de lancer six comités différents de recherche dédiés à diriger sa politique technologique. L’idée serait d’aider les législateurs à réguler plus précisément ces domaines plus complexes et mal encadrés par la législation mondiale actuelle.

Les domaines concernés seraient l’intelligence artificielle, le mouvement autonome, la blockchain, les drones, la médecine technologiquement assistée et l’internet of things. Ces domaines ont connu une croissance énorme ces dernières années mais leur complexité fait en sorte qu’ils sont méconnus et souvent mal régulés. Le caractère global de ces technologies rend nécessaire de les aborder de manière internationale ce que le World Economic Forum est idéalement placé pour faire.

La première rencontre de ce conseil a eu lieu à San Francisco le 29 mai au Centre for the Fourth Industrial Revolution Network. Le but ce premier meeting a été de définir des règles pouvant être appliquées internationalement mais aussi de créer un échange de bons procédés entre les membres ainsi que d’amener une vision stratégique plus globale.

Ceci n’est pas la première fois que le World Economic Forum cherche à standardiser l’application de la technologie blockchain dans le monde, étant aussi à l’origine du Global Blockchain Council. La création de ce think-tank représente cependant une véritable possibilité de rapprocher les acteurs publics internationaux des entreprises qui utilisent au jour le jour cette technologie.

Cette approche contraste avec les politiques de la Chine, de l’Inde et des Etats-Unis qui semblent vouloir réguler beaucoup plus durement la blockchain sur leurs territoires. Peut-on avoir l’espoir d’une politique globale plus libérale ? C’est encore trop tôt pour le dire.

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin est des crypto-monnaies

ibm-blockchain

IBM brevète un browser web blockchain

Le géant américain de l'informatique IBM a récemment fait breveter son nouveau projet, un browser web de type Chrome ou Safari, seulement celui-ci serait basé sur la technologie blockchain. D'après le brevet, sa particularité serait d'enregistrer les données des recherches sur la blockchain.
Blockchain-Auto

Siemens teste actuellement une blockchain pour une solution d’auto-partage

La société allemande Siemens qui fabrique notamment des produits électroniques est actuellement en train de tester de nombreux cas d’usages pour utiliser la technologie blockchain, dont l’un d’eux est de l’auto-partage.
india-crypto

La Cour Suprême indienne pourrait juger illégale l’interdiction des cryptomonnaies

Le 14 août, la Cour Suprême indienne entendait les arguments de l'Internet and Mobile Association of India (IMAI) contre la Reserve Bank of India (RBI). L'IMAI aurait plaidé que la RBI a dépassé son domaine de juridiction en proposant une interdiction générale des cryptomonnaies en…
Copyrights-Blockchain

Comment fonctionnent les copyrights sur la blockchain ?

La technologie blockchain ne fait pas actuellement partie d’une réglementation propre en terme de copyright, observons comment cela pourrait évoluer.
barclays-coinbase

Barclays met fin à son partenariat avec Coinbase

La banque mondiale britannique Barclays aurait arrêté de travailler avec Coinbase cette semaine d'après des sources proches de l'échange. Coinbase aurait cependant lancé un nouveau partenariat avec la startup ClearBank mais le cachet de Barclays, fameuse institution bancaire britannique, va certainement manquer à la plus…