La guerre de la Chine contre Bitcoin ne fait que commencer

Des avertissements ont  été émis par les autorités chinoises dans le cadre de la répression cryptographique en Chine. Pékin cible tout particulièrement toutes les activités illicites relatives aux cryptodevises. En tout, 39 échanges d’actifs cryptographiques recensés par le bureau des finances seront inspectés.

Pub

Une répression engagée par le gouvernement de Shenzhen

C’est dans la grande ville de la province chinoise du Guangdong que la répression cryptographique a débuté selon les informations rapportées.

Une étude du fonctionnement des échanges des cryptoactifs locaux a été initiée par le gouvernement de  Shenzhen. À l’issue de cette étude, 39 échanges d’actifs cryptographiques ont été ciblés par le bureau des finances de la ville et seront inspectés.

Cette enquête impliquera aussi la division de Shenzen de la Banque populaire de Chine. Elle permettra aux autorités de contrôle de vérifier si les plateformes de trading de cryptomonnaies mènent des activités illégales, en l’occurrence le blanchiment d’argent.

En dehors de l’enquête sur les échanges cryptographiques, les autorités chinoises étudieront les activités des entreprises d’actifs numériques spécialisées dans les échanges internationaux et qui commercialisent les jetons de cryptodevises sous la forme d’investissement à travers la publication de livres blancs.

3 activités ciblées par les autorités

Selon ce qui a été rapporté, 3 activités seront principalement ciblées par la répression.

  • la fourniture de services de trading de devises numériques ou l’ouverture de places de négociation de devises numériques en Chine.
  • la fourniture de canaux de service pour les lieux de négociation des cryptomonnaies à l’extérieur, ce qui inclut les services de change et de trading
  • La vente de jetons ainsi que la collecte de fonds pour le compte des investisseurs ou de monnaies numériques, notamment le Bitcoin (BTC) et l’Ethereum (ETH).

Toutes les inspections des autorités locales seront achevées le 25 novembre. À l’issue de celles-ci, tous les échanges non conformes aux directives réglementaires devront arrêter leurs activités.

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin et des crypto-monnaies

Une purge salutaire pour l’espace crypto en Chine

En dépit de certaines « mésaventures » ces derniers jours, Changpeng Zhao, le PDG de Binance a qualifié ces inspections de développement positif. Selon lui, elles permettront de « nettoyer l’industrie des escrocs et des fraudeurs ». Elles favoriseront la création d’un terrain favorable à l’espace crypto qui continue de murir, de s’agrandir et de susciter l’intérêt des investisseurs institutionnels.

Une répression similaire avait été menée par le gouvernement de Shanghai la semaine dernière. 

Cours du Bitcoin (BTC) du 25 janvier – Les traders ont la clef entre les mains

Le Bitcoin (BTC) a fini haussier à 8 462 USD à sa clôture le 24 janvier 2020, par rapport à son cours de clôture de la veille à 8 322 USD. La forte hausse à partir d’hier à midi s’est finalement prolongée jusqu’à la clôture, malgré quelques…
Elon Musk avis Bitcoin (BTC)

Bitcoin : l’avis (bizarre) d’Elon Musk sur la reine des cryptomonnaies

On pardonne tout aux génies, y compris d'être excentriques. Surtout d'être excentriques en fait. Et si en dépit de ses goûts particuliers en matière de design automobile, son petit penchant pour la marijuana médicale et une capacité au hors-piste dont on espère que son Cybertruck…

Les (mauvaises) raisons de ne pas acheter du Bitcoin : “BTC se fait pirater !”

3éme volet de notre tour d'horizon des arguments les plus éventés entendus autour de la table du réveillon, lorsque le sujet dérive dangereusement sur votre affection pour le Bitcoin. Après avoir ironisé sur le très relatif "Bitcoin, monnaie du crime" et exposé en quoi le…

Cours du Bitcoin (BTC) du 24 janvier – On demande le signal de tendance !

Sans surprise, le Bitcoin (BTC) a fini baissier hier à sa clôture par rapport à son cours de la veille.  Et comme mentionné dans nos analyses du cours du BTC du 23 janvier 2020, le BTC est reparti à la hausse 5 heures environ après…

Utiliser Bitcoin (BTC) sans Internet ? Le Venezuela montre le chemin

Une équipe vénézuélienne développe un réseau maillé décentralisé qui permettra d’effectuer des transactions avec Bitcoin (BTC) en se passant d'Internet. Basé sur les ondes radio, ce système baptisé « Locha Mesh » est né en réponse aux fréquentes pannes d'électricité et d'Internet au Venezuela. Mais au-delà de…