Les régulateurs discutent des lois autour des crypto-monnaies avant le G20

Crypto_regulation_G20

Nouvelles avancées pour les régulations autour des cryptomonnaies à l’approche du G20, où des représentants étatiques vont échanger autour des nouvelles mesures du groupe d’actions financières (GAFI).

L’organisation va diffuser ses propositions le 21 juin dans l’espoir d’établir de nouveaux standards internationaux.

Le sommet à venir va également voir la participation d’associations nationales de blockchain et du fameux Virtual Assets Service Providers (VASPs).

Les normes du GAFI pour la blockchain et les cryptomonnaies ont placé de grosses attentes autour des organes législateurs. En particulier, leur impact sur les produits financiers de long terme est particulièrement suivi.  C’est un des sujets adressés par l’homme politique japonais Naokazu Takemoto. Ce dernier a reconnu l’importance de régulations claires pour prévenir les crimes et la corruption.

L’évènement a lieu en parallèle du G20 le 28 et 29 juin à Osaka, au Japon. C’est d’autant plus pertinent que ce pays est le seul à avoir un cadre légal aussi poussé pour les cryptomonnaies.

Le dernier exemple en date inclut des mesures restrictives pour les trades spéculatifs et de nouvelles obligations pour les échanges sur le marché, notamment garder un fond de protection.  

Dans d’autres pays du monde, bien que les régulateurs soient d’accord sur la nécessité d’un cadre législatif, le degré de contrôle nécessaire reste très controversé. Selon Roger Williams, ancien président du GAFI, une des préoccupations les plus courantes est que trop de règles fassent fuir le public des plateformes contrôlées. Cela pourrait être dommageable pour la prévention des crimes financiers en poussant les utilisateurs à aller vers des plateformes non régulées.  

Des représentants d’associations de blockchain de Chine, de Corée du Sud, du Royaume-Uni, de Singapour et d’Australie seront également présents pour évaluer les nouvelles normes. L’industrie saura alors si une réelle stratégie d’oppression sera votée par l’organisation internationale.

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin est des crypto-monnaies

Ouverture du premier Master en Blockchain à Malte !

Malte, surnommée la "Blockchain Island" en Méditerranée, dispose d'une autorité gouvernementale pour certifier les plates-formes blockchain, d'une réglementation pour gérer les contrats intelligents et d'un cadre légal pour lancer les ICOs. Aujourd'hui, il est même possible de suivre un programme de Master en Blockchain. Le…

No-Deal Brexit, une aubaine pour le marché crypto ?

Les législateurs britanniques ont voté en faveur du report d'un vote Brexit crucial et ont forcé le Premier ministre Boris Johnson à demander à l'UE une prolongation. Quels effets un Brexit No-Deal pourrait-il avoir sur le marché crypto ?
Nasdaq-indice-cryptos

Le Nasdaq liste les 100 meilleurs acteurs du marché crypto sur la base d’un indice IA

La bourse du Nasdaq propose un indice des 100 premières cryptos, aux côtés des indices les plus connus sur le marché comme le S&P 500 et le Dow.
libra-projet-lancement

Le Libra fait face aux problèmes mais anticipe toujours 100 membres au lancement

L'Association du Libra prévoit toujours un lancement avec les 100 membres initialement prévus dans son annonce de juin, y compris de nouveaux partenaires financiers et bancaires.
fraude-one-coin-menace

Une Britannique fait face à des menaces de mort après avoir dénoncé l’arnaque derrière OneCoin

Une victime britannique du probable système de Ponzi derrière OneCoin dit qu'elle a reçu des menaces de mort pour s'être prononcée contre le projet.