L’heure de vérité pour C. Wright et « son » million de bitcoins

En ce 17 avril, une partie de la cryptosphère garde un œil attentif sur la Floride. Un nouvel épisode de la rocambolesque saga judiciaire de Craig Wright se joue en effet dans l’un des Tribunaux de District de l’État américain. Dans l’affaire opposant le prétendu créateur de Bitcoin (BTC) aux ayants droit de son défunt associé Dave Kleiman, l’inénarrable Faketoshi devra présenter ses preuves à la Cour dans les toutes prochaines heures, au risque de faire une croix – définitive cette fois-ci – sur « ses » 1,1 million de bitcoins.


Craig Wright et le million de bitcoins

Personnalité controversée de la cryptosphère, celui qui s’autoproclame génial inventeur de Bitcoin, la doyenne des monnaies numériques n’en finit pas d’attirer les moqueries. Désormais bien connu pour ses charlataneries, souvent humilié, mais toujours triomphaliste, Wright voit un événement important le concernant se profiler en cette fin de semaine.

Un énième compte à rebours est en effet lancé pour Craig Wright aka Faketoshi. Une ordonnance signée cette semaine par une juge de Floride somme l’Australien de faire machine arrière pour se conformer à une précédente décision… Cette injonction précédente l’avait déjà, par le passé, obligé à présenter devant la Cour toutes preuves utiles permettant d’attester sa qualité de propriétaire du million de BTC.

Bref, la saga judiciaire entre Wright et les héritiers Kleiman apparaît sur le fond plutôt simple – un million de Bitcoin comme enjeu entre les parties –, mais son déroulement est tout ce qu’il y a de compliqué. La stratégie du défendeur semble en effet n’avoir aucun fil conducteur logique, menant le procès vers de fréquentes voies sans issues, ce qui oblige la Cour à revenir sur ses pas.

Habile et stratégique – mais également fourbe et recourant à des manœuvres dilatoires, selon les termes même du magistrat – l’affabulateur en chef de la cryptosphère n’a semble-t-il jamais manifesté la moindre véritable bonne foi à vouloir obtempérer aux principales requêtes de la Cour.

Sans doute parce qu’il ne détient – en réalité – aucune preuve pour confirmer ses déclarations, Craig Wright a en effet fait récemment objection pour demander à ne pas avoir à produire des documents essentiels à l’instruction. Sa manœuvre était à son image – burlesque – et elle consistait à invoquer les liens sacrés du mariage et le droit au secret professionnel, des motifs – très sérieux selon lui – qui ne lui permettaient pas de divulguer les pièces requises devant le Tribunal.

Pub

Cryptoassets are highly volatile unregulated investment products. No EU investor protection. Your capital is at risk.

La juge Beth Bloom de la Cour de District de Floride s’est ainsi prononcée sur l’affaire. Elle annule l’objection et intime à Faketoshi de livrer sans délai les justificatifs au Tribunal. Les secondes et les minutes s’égrènent, car la date du 17 avril est la seule limite acceptée… sinon, Craig Wright pourrait faire une croix sur son hypothétique fortune de 1,1 million de bitcoins.

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin et des crypto-monnaies
Space Shuttle Launch

Plus Haut Historique pour Bitcoin (BTC) après 3 Ans d’Attente

2 ans, 11 mois et 14 jours plus tard, le Bitcoin (BTC) marque un nouveau plus haut historique. Un beau triomphe malgré sa classification de « commodity » plutôt que de monnaie, les insultes des banquiers de tous horizons, le…
two gold Bitcoins

Les institutionnels ont aidé au rallye du Bitcoin (BTC) avec des volumes en forte augmentation

Alors que le Bitcoin (BTC) connait actuellement une hausse sur le marché ces dernières semaines, les analystes s’intéressent aux facteurs ayant favorisé ou déclenché ce cycle. L’examen de certains paramètres a permis à CryptoCompare de révéler dans un récent rapport…
Bitcoin (BTC) le 30 octobre 2020

Bitcoin (BTC) le 29 novembre 2020 – Piège haussier ou vraie prouesse ?

Bitcoin (BTC) peut-il clôturer le mois de novembre 2020 aux environs des 19 000 USD ? Le BTC n’a pas encore absorbé l’énorme chandelier rouge du 26 novembre 2020 mais, c’est en bonne voie. Un nouvel investisseur institutionnel pourrait bientôt pousser le…
A dolmen in the forest trace of celts in the brittany region

Bretton Woods 2.0, pourquoi serait-ce un désastre ?

La thèse d’un Bitcoin (BTC) agissant comme une banque centrale mondiale, faisant office de référence pour les autres monnaies, ne tiendrait donc finalement pas la route ? On négocie un second Bretton Woods. Le premier avait couronné le dollar ; le second…
Bitcoin on Wood Grain

Ray Dalio admet qu’il manque peut-être quelque chose avec Bitcoin (BTC)

Si seulement on avait une trace de toutes les discussions autour de Bitcoin (BTC) par les personnes impliquées d’une manière ou d’une autre dans sa création, durant l’ère pré-BTC. On saurait au moins avec plus de certitude le destin que…