Libra s’arrange avec la Suisse

arnaque-libra

Facebook aurait demandé à la plus haute cour financière suisse une autorisation d’être considérée comme une système de paiements officiel. La Financial Market Supervisory Authority ou FINMA pour les intimes aurait reçu une demande de Facebook pour son projet de stablecoin.

Libra Association, l’ASBL composée de membres de Libra pour réguler et développer le réseau de Libra a travers le monde a expliqué son choix de vouloir travailler avec la FINMA en Suisse pour donner un cadre légal au projet.

La Suisse offre des possibilités pour les services financiers responsables d’harmonie entre l’innovation et les normes financières globales. Nous nous engageons dans un dialogue constructif avec la FINMA et sommes encouragés de voir que le potentiel pour un réseau blockchain open source régulé et hautement sécurisé existe.

Pas plus tard que cet été, FINMA a proposé une série de lignes directrices de caractéristiques légales nécessaires pour les moyens de paiements sur la blockchain. Ces guidelines adhèrent au cadre légal proposé par la Financial Action Task Force, réseau intergouvernemental en charge d’empêcher le blanchiment d’argent à travers internet.

Le cadre légal de la FINMA serait apparemment encore plus strict que celui proposé par la FATF, ce qui montre que Libra cherche à être le plus sécurisé possible pour sa plateforme. Libra a annoncé sa volonté de satisfaire les plus haut standards égaux en ce qui concerne la protection contre les abus illégaux et le blanchiment d’argent.

Des représentants du gouvernement américain ont rendu visite à leurs homologues suisses en août pour leur partager leur point de vue en ce qui concerne Libra. Il est certain que le gouvernement américain ne voit pas du meilleur oeil la naissance d’un système monétaire global contrôlé par une entreprise privée.

Le 5 septembre, Thomas Jordan, le président de la banque nationale suisse a aussi questionné l’impact des stablecoins sur la politique monétaire suisse.

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin est des crypto-monnaies

Tracer les aliments grâce à la blockchain et à l’IA: une nouvelle initiative de la FDA

La Food and Drug Administration (FDA) américaine va tenir une assemblée publique pour discuter d'une nouvelle initiative appelée "A New Era of Smarter Food Safety".

Oubliez Libra ! 5 raisons pour lesquelles le TON de Telegram sera la seule crypto “sociale” digne de mériter votre attention

Titre volontiers un brin provocateur, dont je me fait fort de vous expliquer les tenants et aboutissants dans quelques lignes ! Depuis son annonce officielle, pas un jour ne se passe sans que Libra ne s'impose dans nos fils d'actualités. Pas un média crypto qui…

Alyra, l’école Blockchain fait sa rentrée ! Formations développeur bitcoin ethereum et chef de projet Blockchain

Depuis maintenant le début d’année 2019, une école spécialisée dans la technologie blockchain nommée Alyra a ouvert ses portes. Le 14 janvier 2019, a débuté la première session de « Développeur blockchain & smart contracts ». Jérémy Wauquier, fondateur d’Alyra l’école blockchain a mis en…

Distributeur de satoshis : Fabriquez le vous-même et échangez votre monnaie fiat en bitcoin !

Atelier bricolage aujourd'hui ! Vous avez toujours trouvé que toutes ces bêtises de blockchain, de Lightning Network, d'horodatage de blocs c'est sexy, mais pas franchement concret ? Vous êtes plus du style à consacrer vos week-end à bricoler une table basse en bois de palette…
Epresspack Keeex

Epresspack et Keeex s’associent pour authentifier la communication des entreprises sur la blockchain

Alors que plus un jour ne passe sans que l’on parle de fake news ou de deep fakes, Epresspack, entreprise spécialisée dans la gestion des contenus de communication pour entreprise s’est associée avec la start-up Keeex, spécialisée en technologie blockchain, dans le but d’offrir à…