Lightning Labs conçoit un outil de gestion pour le réseau bitcoin ‘Layer 2’

nouvelle-outilsgestion-bitcoin-lightning-network

Le lightning network, considéré comme l’avenir des paiements en bitcoin, est maintenant un peu plus facile à surveiller.


Ce mercredi, Lightning Labs a publié un nouvel outil d’analyse de réseau appelé « Lndmon » que les utilisateurs du lightning network bitcoin peuvent utiliser pour obtenir des données sur l’état de leur node et du reste du réseau. L’offre comprend des graphiques colorés illustrant différents aspects du réseau, tels que les frais de réseau ou les « channels » qu’un utilisateur a ouverts pour envoyer des paiements ultra-rapides.

C’est utile pour les utilisateurs qui utilisent des « lightning nodes », qu’ils doivent configurer afin d’utiliser le réseau de la manière la plus sûre possible. Lndmon donne aux utilisateurs un aperçu plus tangible de ce qui se passe avec leurs nodes, qu’il s’agisse d’un utilisateur qui exploite un routing node et qui cherche à gagner un peu d’argent ou d’un amateur de bitcoin qui veut simplement en savoir plus sur le reste du réseau.

Le billet d’annonce du blog est écrit par Valentine Wallace, l’ingénieure en logiciel de Lightning Labs qui a dirigé le projet. Elle explique :

« Comme le réseau s’est développé au cours de la dernière année, nous avons remarqué des lacunes dans son observabilité et le besoin d’un outil facile à utiliser pour que les opérateurs de nodes puissent les gérer. »

Il y a même eu des cas où l’outil aurait même pu prévenir des problèmes avec le réseau, affirme V.Wallace dans le billet du blog : « Cette année l’absence d’un tel outil a causé certains problèmes dans le réseau peer-to-peer, invisibles jusqu’à ce qu’ils deviennent nuisibles. »

À ce titre, elle pense que Lndmon peut « aider à prévenir les problèmes en permettant aux utilisateurs de surveiller les tendances et de prendre des mesures préventives ».

De plus, l’outil n’est pas seulement fait pour détecter les problèmes. En regardant les graphiques, les utilisateurs peuvent avoir un meilleur aperçu de l’historique de leurs paiements, ou potentiellement l’utiliser pour déterminer comment payer les frais les plus bas lors de l’envoi de paiements.

L’outil est censé être facile à utiliser, du moins pour les développeurs. Une fois qu’un utilisateur a son node opérationnel, il suffit de quelques étapes supplémentaires pour mettre en place son propre tableau de bord Lndmon et le faire fonctionner.

Pub

Lightning Labs a l’intention d’étendre l’outil, par exemple en prenant en charge davantage de données réseau et en permettant aux utilisateurs de configurer des notifications lorsqu’ils souhaitent être informés de quelque chose.

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin et des crypto-monnaies

Bitcoin (BTC) le 10 août 2020 – La bataille des 12 000$ fait rage

C’est reparti pour les 12 000 USD pour Bitcoin (BTC), avec tous les risques de chutes vertigineuses qui accompagnent toutes ascensions majeures. Plus on s’élève et plus dure sera la chute ? Les marchés BTC ont-ils prévu un filet de sécurité en…

Bakkt devait Institutionnaliser Bitcoin (BTC) – Bilan d’une Année contrastée

Plus de 6 mois après son lancement, les résultats ne sont pas au rendez-vous pour le projet Bakkt et son ancienne CEO Kelly Loeffler est dans la tourmante.

Bitcoin (BTC) le 9 août 2020 – le mur des 11 800$ défie les Taureaux

Les échecs se sont succédé pour Bitcoin (BTC) durant ces derniers jours et peuvent inquiéter raisonnablement les traders ou les investisseurs. Est-il temps de donner du repos aux taureaux essoufflés et se résoudre à un retour des ours ? Vous avez…

La Meilleure offre de DeFi ? Bitcoin ! (Blockcstack)

Bitcoin (BTC) qui veut DeFier Ethereum (ETH) sur son propre terrain : les altcoins seront-ils toujours obligés de s’incliner devant la doyenne des cryptos ? Bitcoin et la DeFi se regardent jusque-là de loin, en restant chacun sur sa rive : le BTC…

“Tous des Scams” Le Maximaliste Bitcoin Adam Back dézingue l’industrie Crypto

Certaines personnes ont toujours le mot pour rire, d’autres ont le tweet qui fâche : les règlements de compte se font par tweets acides et cinglants dans la cryptosphère. Adam Back se retient apparemment depuis un bon moment, vu tout ce…