L’intérêt des banques à utiliser la Blockchain

Pour Ripple toutes les banques devront adopter la technologie Blockchain

Le PDG de Ripple, Brad Garlinghouse, déclare que les plus grandes banques ont de bonnes raisons d’adopter l’innovation dans les domaines de la crypto et de la blockchain, en dépit de la menace apparente qu’elle fait peser sur leur oligopole actuel.

Tout au long de l’entretien, Garlinghouse a souligné que l’approche de Ripple consistait à collaborer avec les institutions financières et les régulateurs, avec et non contre le système. Il a affirmé qu’il souhaite collaborer avec les gouvernements pour lutter contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme.

Le 20 mai, le PDG a fait ces remarques lors d’une interview:


«Je ne pense pas que la toute puissance des banques va disparaître. Les banques appliquent un cadre réglementaire très important qui, à mon avis, est primordiale pour la société. Personnellement, j’ai la conviction que les banques continueront de jouer ce rôle, c’est un domaine dans lequelle elles excellent. Je pense qu’il s’agit d’un nouvel ensemble de technologies dont elles peuvent tirer parti pour développer leurs activités.»

Aux yeux du PDG de Ripple, les banques sont des partenaires incontournables, il a abordé à la fois les avantages et les résistances possibles qui se présentent à l’intersection de la crypto-sphère et de la finance traditionnelle.

Banques centrales et régionales: un degré d’attraction différent pour la Blockchain

Les technologies de Ripple, xRapid, xCurrent et xVia visent à réduire de manière significative les coûts et à augmenter la rapidité des transferts de fonds transfrontaliers. Le PDG de Ripple a indiqué que l’engouement pour la technologie de la blockchain serait plus importante pour les banques régionales que pour les banques centrales.

Pour les banques régionales, en citant l’exemple de Wells Fargo (banque américaine), il a déclaré que l’envie d’adopter l’efficacité des technologies de blockchain et des crypto-monnaies était déjà bien présente, il affirme également que:

“99% des banques aiment ce que Ripple fait, car nous démocratisons un système contrôlé depuis toujours par les banques centrales.” Les banques régionales grâce à la technologie blockchain pourront se détacher des banques centrales et gagner en indépendance.

En ce qui concerne les banques centrales, le PDG de Ripple a reconnu que leur contrôle actuellement oligopolistique du secteur bancaire était menacé par les nouvelles technologies et les flux de capitaux. Par exemple, Citibank la banque la plus importante des Etats-Unis, aurait réalisé environ «8 milliards de dollars de profit sur le dos des banques de second rang.”

Toutefois, étant donné que les transactions cryptées compatibles KYC, permettent de vérifier l’identité des clients et offrent un moyen de faciliter et de réduire considérablement les coûts des envois de fonds, le PDG de Ripple a déclaré que même les “plus grandes des grandes” banques seraient sans doute invitées à exploiter les technologies de la blockchain afin d’empêcher les multinationales telles qu’Amazon de les absorber. Pour preuve, la gigantesque banque américaine JPMorgan Chase a annoncé cet automne la mise en place de son propre actif numérique doté d’un règlement basé sur la Blockchain, baptisé «JPM Coin».

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin est des crypto-monnaies

bank-of-america-cryptos-wallet

Bank of America cherche à breveter un portefeuille de cryptos

Bank of America cherche à breveter un système de sécurité « partitionné » pour les portefeuilles de monnaie numérique ce qui donnerait à différents utilisateurs différents niveaux d'accès aux fonds stockés.
Israël-regulations-finctech

L’organisme de réglementation israélien accélère le traitement de 2 000 demandes de licence Fintech !

L'organisme israélien de réglementation Fintech est en train de réorganiser son régime d'octroi de licences pour encourager la concurrence dans ce domaine.
levéedefond-CRM-blockchain

Le concurrent de Salesforce « Cere » lève 3,5 millions de dollars auprès de Binance Labs et d’autres partenaires

Le Cere Network, un logiciel de gestions des relations avec la clientèle (CRM) basé sur la blockchain vient de clôturer un tour de table « seed round » de 3,5 millions de dollars.
darkweb-trafic-cryptos

Un trafiquant de drogue du dark web perd des millions de dollars de gains cryptos illicites

Un homme a été condamné à San Diego, en Californie, pour de la vente de drogue contre des cryptos sur le dark web.