L’Iran fait la chasse au Bitcoin

Depuis 2018, il n’est plus possible de miner ni d’échanger du Bitcoin et des cryptomonnaies en Iran. L’état iranien fait la chasse à ceux qui continuent de miner le Bitcoin. En effet, il y a quelques semaines, l’Iran a annoncé avoir saisi plus de 1 000 machines qui servaient à miner la reine des cryptomonnaies. Ces machines seraient même à l’origine d’une augmentation de 7% de l’électricité dans le région de la saisie.

L’Iran a peur de Bitcoin

L’Iran se méfie énormément de Bitcoin et craint une fuite des capitaux dans cet environnement d’embargo américain. La monnaie iranienne, le rial a perdu environ 50% de sa valeur depuis mai 2018. Et de nombreux iraniens utilisaient Bitcoin en solution à la dévaluation de la monnaie iranienne suite aux sanctions américaines.

Le député Ali Akbar Karimi, membre du Comité économique du Parlement iranien annonçait que le minage des cryptomonnaies consommait beaucoup d’énergie durant cette période assez chaude ce qui posait problème pour le pays. Le député estimait néanmoins que l’utilisation des cryptomonnaies était une bonne chose pour contourner les sanctions mais que cette utilisation devait être réglementée.

Bientôt une cryptomonnaie d’état ?

Les cryptomonnaies peuvent servir à contourner les sanctions des américains et de leurs partenaires. Mais elles peuvent également servir la fuite des capitaux hors d’Iran, ce qui serait dangereux pour la république islamique. L’Iran serait depuis quelques mois à l’étude pour la création d’une cryptomonnaie d’état qui n’aurait pas besoin d’être minée. Les transactions ne seront pas non plus publiques et seront accessibles via une blockchain privée. L’état n’en a pas dit plus pour le moment et souhaite garder le secret.

Qu'est-ce qui fait grimper le prix du bitcoin (BTC) ? Les banques centrales !

Qu’est-ce qui fait grimper le prix du bitcoin (BTC) ? Les banques centrales ?

Le correspondant en chef du Financial Times de la catégorie finances internationales affirme que les banques centrales peuvent être indirectement responsables de l’embrasement du prix du Bitcoin (BTC).
Bitcoin sera dans le portefeuille de chaque investisseur institutionnel

Bitcoin (BTC) sera dans le portefeuille de chaque investisseur institutionnel

Pompliano a récemment prédit que Bitcoin (BTC) atteindra 100 000 $ d'ici la fin de 2021. L'investisseur américain et co-fondateur de Morgan Creek Digital Assets, Anthony Pompliano, affirme que Bitcoin (BTC) se retrouvera dans le portefeuille de chaque investisseur institutionnel.

Bitcoin (BTC) bientôt disponible sur Booking.com ?

Dans un entretien donné à Skif, le CEO du site de réservation d'hôtels Booking.com Glenn Fogel a annoncé voir un gros potentiel dans les cryptomonnaies. Il parle des nouveaux modes de paiements qui pourraient arriver dans l'industrie du voyage et s'attarde sur les cryptomonnaies. Néanmoins,…
ErikFinman-Mettalicus-investissement

Pourquoi le plus jeune millionnaire du bitcoin est prêt à tout miser sur Metal Pay ?

Metallicus, la startup à l'origine de la plateforme de paiements peer-to-peer Metal Pay a reçu un investissement providentiel du plus jeune millionnaire du bitcoin, Erik Finman.

Le Bitcoin (BTC) maintenant une forme légale de paiement en Nouvelle-Zélande

Le ministère des finances néo-zélandais a annoncé dans son rapport d'Aout que les cryptomonnaies étaient maintenant une forme légale et taxable de paiements. Ce même rapport donne aussi un cadre légal qui permet aux entreprises de payer leurs employés en cryptomonnaie.