Lolli vs Alibaba, les Bitcoins de la discorde

Une réponse en forme de réglement de compte. C’est ce qu’on peut retenir de cette nouvelle sortie du PDG de Lolli, Alex Adelman. En effet, Adelman a réfuté les déclarations du représentant du géant chinois Alibaba selon lesquelles la société américaine derrière l’application de shopping n’aurait jamais eu d’accord formel avec Alibaba. C’est dans un courriel adressé le 17 novembre dernier à Cointelegraph que Adelman a affirmé qu’il y avait bel et bien un contrat entre les deux sociétés.

Injustice ou simple malentendu ?

Alex Adelman, PDG de Lolli avait initialement – et non sans fierté on l’imagine – annoncé un partenariat entre Lolli et le géant chinois du e-commerce Alibaba pour récompenser ses acheteurs avec une récompense de 5% en bitcoins à l’occasion de la célébration (et de la frénésie d’achats) du jour des célibataires. Patatra, il ne falait pas attendre plus d’une dizaine d’heure pour qu’Alibaba décide de nier ce partenariat lors d’une déclaration faite par un de ses représentants à Coindesk en ces termes :

« Lolli n’a aucunement le droit de revendiquer un partenariat avec Alibaba.com ou impliquant le groupe Alibaba ».

Brutal.

Cette réaction du groupe Alibaba s’explique peut être en grande partie par l’impressionnante popularité qu’a connue la campagne marketing éclair de la journée des célibataires, doublé du fait que certains points de vente auraient associés de manière peut-être trop formelle, Alibaba à la campagne de cashback bitcoins.

Cette attitude du géant chinois est d’autant plus justifiée, qu’on rappelera que Pékin n’est pas le plux fervent défenseur du Bitcoin (BTC). Ali Baba a ainsi probablement souhaité couper court à toute supputation, quitte à faire de l’Apps Lolli une victime collatérale de l’opération.

Lolli contre-attaque

Adelman trouve cependant ça un peu raide. Il souligne que le contrat a été rompu de manière unilatérale alors même que Lolli et le
représentant de Alibaba.com auraient convenu de lancer ce partenariat précisément pour la fête des célibataires. Il s’est d’ailleurs exprimé sur Cointelegraph en ces termes : 

« Nos services ont été testés par Alibaba.com pendant 24 heures et sans motif il a été décidé de rompre le contrat et de désactiver le service. Le représentant de Alibaba.com a accepté et approuvé un accord pour le compte de Alibaba.com nous autorisant à utiliser
leur marque pour faire du marketing par courriel et via les réseaux sociaux. Nous n’avons jamais eu l’intention de dénaturer Alibaba. »

Adelman poursuit en rappelant que nier un tel accord a pour conséquence de porter préjudice à la réputation de Lolli qui n’a fait que respecter ses engagements vis-à-vis de l’accord signé. Il conclut en disant qu’il y a eu un malentendu regrettable dû à la communication de Alibaba, mais qu’il reste disposé à travailler de nouveau avec le groupe chinois à l’avenir (AliBaba fait partie de ces acteurs commerciaux avec lesquels on se fâche pas…).

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin et des crypto-monnaies

Alibaba réitère son refus du Bitcoin

Le géant chinois est jusqu’à ce jour resté ferme et aligné sur la position officielle du gouvernement chinois en ce qui concerne le Bitcoin.

Alipay une branche du groupe a d’ailleurs réaffirmé sa position négative par rapport au Bitcoin. Elle a également rappelé qu’elle interdira toute transaction qui pourrait avoir un lien avec le Bitcoin.

Un nouvel épisode de l’espèce de « Je t’aime, moi non plus » perpétuel que grandes firmes, Etats et institutions ont pris l’habitude de jouer avec le Bitcoin ces derniers temps. 

Le site du Ponzi géant OneCoin enfin hors d’état de nuire

En attendant de mettre la main sur la Cryptoqueen, la justice règle ses comptes avec les anciens compagnons de route du Dr. Ignatova. Mark Scott a été reconnu coupable de blanchiment d’argent dans l’affaire OneCoin et, son frère Ignatov risque 90 ans de prison. C’est…

Le gouverneur de la Banque Centrale Indienne parle crypto, Bitcoin et stablecoin

Au cours d’une conférence de presse jeudi, Shaktikanta Das, le gouverneur de la Reserve Bank of India (RBI) n’a pas manqué d’émettre la position tranchée de la banque centrale sur les cryptomonnaies privées. Son propos s’est aussi concentré sur un éventuel projet d’émission de cryptomonnaie…

Pour cet analyste, l’explosion du Bitcoin vers les 100 000$ commencera à une date très précise

L'analyste PlanB multiplie ces temps-ci les projections concernant la valeur à venir de Bitcoin. Le BTC connaîtra t-il une explosion exponentielle et imminente l'emmenant vers de nouveaux sommets inédits ? Le halving à venir serait-il au contraire déjà absorbé par le marché ? Eléments de…

Tim Draper fait l’éloge d’un criminel du Bitcoin (BTC)

Dans une vidéo du 21 septembre, Tim Draper a fait la demonstration de toute la sympathie qu'il entretient pour un célèbre criminel du Bitcoin (BTC), Ulrich Ulbricht, et appelle à sa libération. Selon lui, le monde a besoin « d’entrepreneurs comme celui-là ». Un appel…

La photo de la semaine : Quand Bitcoin s’invite à la manifestation du 5 décembre à Paris

C'est une image qui a été beaucoup partagée sur les réseaux sociaux ces derniers jours. Celle d'un participant à la manifestation parisienne contre la réforme des retraites le 5 décembre dernier arborant un texte à la gloire de Bitcoin. Le courageux holder ne s'est ainsi…