L’Ouzbékistan interdit Bitcoin et les cryptomonnaies

Si vous aviez prévu de partir en Ouzbékistan avec vos crypto, annulez-tout !

L’Ouzbékistan ferait-il marche arrière au sujet des cryptomonnaies ? Un média local a mis en lumière une décision récente des autorités du pays imposant l’interdiction de faire des transactions crypto – et notamment leurs achats. Cette décision à rebours de toutes les actions entamées jusqu’alors qui faisaient pourtant part d’un accueil favorable de l’utilisation des monnaies numériques dans le pays.


Une surprise de taille pour les Ouzbèkes et la communauté crypto

L’étonnement est grand chez les Ouzbèkes ainsi que chez les parties de près ou de loin en lien avec les cryptomonnaies et la blockchain. Les autorités d’Ouzbékistan ont en effet décidé d’interdire tout achat de crypto, même auprès des exchange ayant une licence officielle. Cette décision émane de l’Agence nationale pour la gestion de projets (NAPM) qui a récemment introduit des ajustements à la réglementation en vigueur. Instaurés depuis le 6 décembre, les textes de ce nouveau cadre changent la donne, car l’achat de monnaies numériques est désormais considéré comme illégal, notamment pour les particuliers.

Ce recul des autorités ouzbèkes concernant les monnaies numériques a alimenté rapidement les débats dans la sphère crypto. Jusqu’à l’apparition d’une nouvelle décision, les détenteurs de monnaies cryptographiques sont néanmoins autorisés à vendre les actifs qu’ils ont en leur possession avant la mise en place de la présente réglementation. Les transactions sont ainsi réalisables auprès de Sputnik ou de Forklog, les deux plates-formes enregistrées dans le pays.

Ne reste plus qu’à utiliser ce bien vieux So’m, monnaie nationale convertible contre….aucune autre

Même si cet État d’Asie centrale est absent de la Top-list des principaux pays où l’activité crypto se déploie, la fermeté de la décision ainsi que la célérité de sa mise en application étonnent plus d’un observateur. D’autant plus qu’il y a près d’un an, les mêmes autorités avaient accordé des licences d’exchange via des décrets présidentiels. Depuis, les transactions étaient alors acceptées dans le pays, qui avait même à l’époque envisagé d’étendre les collaborations avec les organismes crypto, à l’instar de la signature d’une convention avec l’association Korean Blockchain Business.

Pub

Désormais, c’est donc un revirement à 180° qu’opère aujourd’hui le pays, au grand désespoir de quelques investisseurs crypto en Ouzbékistan.

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin et des crypto-monnaies
Joe rogan

Le jour où 200 millions d’Américains ont découvert Bitcoin (BTC)

On s’accorde à dire que l’un des défis majeurs pour la survie du bitcoin est qu’il finisse par être adopté par la majorité de la population mondiale. Bien que les États-Unis constituent une plaque tournante de l’écosystème de la cryptomonnaie,…

Bitcoin (BTC) le 12 août 2020 – Pourquoi les 12 000$ vont tout changer

Les marchés se remettent de la chute d’hier, 11 août 2020. Bitcoin (BTC) est de nouveau dans le vert : pour combien de temps ? On l’ignore. Les va-et-vient de ces derniers jours suscitent certaines questions sur la direction que suivra un…
Bitcoin le seul qui vaille le coup à long terme ?

Et si Bitcoin (BTC) était le seul Actif Financier valable à long-terme ?

Je jure fidélité à Bitcoin (BTC) et je m’attaquerai aux autres cryptomonnaies qui essaieront de le détrôner : ce serment ne figure pas dans le Livre Blanc de Bitcoin. Ca n’empêche pas certains excès de zèle comme celui d’Adam Back qui…

Forex : Stabilisation du Dollar, Stop de la hausse Bitcoin/USD vers 14 000 $

BTC/USD a de nouveau trouvé de la résistance sur le seuil des 12 100 $, dernier obstacle avant d'aller rejoindre le dernier plus haut en date, juste au-dessous des 14 000 $. Peut-être faudra-t-il attendre que l'or reprennent un peu…

MicroStrategy achète 20 000 bitcoins (BTC) et lance un message au Monde

Certains continuent à attaquer le Bitcoin en disant qu'il n'est utilisé que pour de la spéculation ou des activités illégales. Ces personnes utilisent les vieux clichés dépassés qui étaient déjà présents en 2016. Nous sommes en 2020. Vous devez absolument…