Mark Karpelès, le grand retour dans le monde de la blockchain.

mark_karpeles

Tout aficionado du monde de la cryptomonnaie et de la blockchain a déjà entendu parler de Mark Karpelès. Ce français tristement célèbre suite à la faillite de son entreprise tokyoïte MtGox qui a perdu pour des raisons inconnues, en 2014, près de 850.000 bitcoins (BTC).

Alors qu’il était renvoyé devant les tribunaux pour détournements de fonds après le piratage de MtGox, Mark Karpelès risquait la peine de 10 ans d’emprisonnement. Finalement, ce dernier sera blanchi de cette accusation de détournements mais écopera d’un peine de 2 ans et demi de prison avec sursis pour manipulation de données informatiques.

Après ses déboires judiciaires, Mark Karpelès fait son retour dans l’univers de la blockchain en devenant le nouveau directeur technologique (CTO) de l’entreprise Tristan Technologies Co basée à Tokyo au Japon.

Cette entreprise a pour vocation première d’élaborer un tout nouveau système d’exploitation (OS) construit sur la technologie blockchain.

Mark Karpelès a déclaré à ce sujet que le Japon était un précurseur dans l’ingénierie PC. En revanche avec l’émergence du cloud, les entreprises japonaises se sont faites devancer par les américains.

Pour son amour du Japon Marke Karpelès souhaite redorer le blason de ce pays sur cette industrie.

Pas d’inquiétude pour les sceptiques du retour du français sur le marché de la blockchain. Ce dernier ne détient plus de bitcoin (BTC), ni de cryptomonnaies, indiquant que les risques autour de sa fluctuation sont beaucoup trop importants. Enfin, Tristant Technologies Co n’a pas évoqué faire appel à un quelconque actif.

Voyons comment cette nouvelle entité évoluera et ce qu’elle nous proposera dans années à venir, en espérant ne pas voir un nouveau scandale éclater.

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin est des crypto-monnaies

Le Bitcoin (BTC) maintenant une forme légale de paiement en Nouvelle-Zélande

Le ministère des finances néo-zélandais a annoncé dans son rapport d'Aout que les cryptomonnaies étaient maintenant une forme légale et taxable de paiements. Ce même rapport donne aussi un cadre légal qui permet aux entreprises de payer leurs employés en cryptomonnaie.
india-crypto

La Cour Suprême indienne pourrait juger illégale l’interdiction des cryptomonnaies

Le 14 août, la Cour Suprême indienne entendait les arguments de l'Internet and Mobile Association of India (IMAI) contre la Reserve Bank of India (RBI). L'IMAI aurait plaidé que la RBI a dépassé son domaine de juridiction en proposant une interdiction générale des cryptomonnaies en…

Bitcoin (BTC) pourrait passer sous les 10.000$ : Pourquoi ?

Le bitcoin flirte ces derniers jours avec la barre psychologique extrêmement importante des 10.000$ et certains indicateurs montrent que la cryptomonnaie la plus importante n'est pas à l'abri d'un nombre à quatre chiffres. L'étude précise des indicateurs montre néanmoins que Bitcoin pourrait remonter à 10.700$…
hong-kong

Manifestations à Hong-Kong : Bitcoin (BTC) s’échange à prix d’or

La demande de Bitcoin à Hong-Kong s'est envolée ces derniers jours alors que la région chinoise de 7 millions d'habitants manifeste pour plus de démocratie et un moins grand contrôle chinois. La perte de confiance dans le yen sur la péninsule asiatique s'est traduite par…
Inégalités-Bitcoin

Bitcoin (BTC) pourrait réduire les inégalités monétaires sur la planète !

Internet a été une première étape, la blockchain a le potentiel de complètement changer la donne et redessiner le visage de l’économie internationale actuelle ! Observons comment.