Mark Zuckerberg parle des 10 prochaines années de Facebook… sans jamais citer Libra

La Libra absente du discours de Marz Zuckerberg sur les 10 prochaines années de Facebook

Mark Zuckerberg doit être un pro des « mots interdits ». Il a tiré les mots blockchain, cryptomonnaies et Libra (≋). En quasiment 10 000 mots, Zuck s’est abstenu de citer même une seule fois l’un de ces 3 mots dans son post publié le 8 janvier sur son profil Facebook. Bon, son équipe de com’ l’a peut-être un peu aidé.

Pub

Dans certains discours, les non-dits parlent beaucoup plus à l’auditoire que les mots qui sortent de la bouche de l’orateur.

La Zucklist sur 10 ans

Le mieux c’est de commencer par le commencement : Un Zuckerberg qui fait le bilan de ses réalisations sur les 10 dernières années. Le moins que l’on puisse dire c’est qu’il n’a pas chômé : Apprentissage du mandarin, du codage d’un assistant IA, plus de lectures et de courses à pieds, cours de cuisine, de chasse et de prise de parole en public.

Puis une transition philosophique sur le fait d’être papa, sa passion pour sa vie de famille et pour la philanthropie.

Et enfin vient le moment des résolutions, non pas pour cette année mais pour les 10 prochaines années : 5 défis colossaux pour le commun des mortels (quand pour toi perdre du ventre en 10 ans, c’est mission impossible)  mais, à la portée de Zuck (Me traiter pas de fayot, je ne bosse pas pour lui).

Un Facebook au service de l’argent des millenials : J’ai créé Facebook pour donner du pouvoir à ma génération qui, pour moi avait des choses à dire (ok, on repassera pour les mèmes et autres blagues douteuses Zuck). Comme les millenials sont la prochaine génération qui prendra les rênes des entreprises, des institutions, MZ veut les aider grâce aux investissements de la Chan Zuckerberg Initiative dans la guérison, la prévention et la gestion des maladies ou encore en personnalisant l’éducation primaire.

Un réseau social plus intime : MZ se passionne pour la création de petites communautés en ligne où l’individu pourra de nouveau se démarquer plus facilement. Le chemin semble être tracé pour Facebook pour les 10 prochaines années à venir.

La décentralisation des opportunités : « Grâce à nos services, plus de 140 millions de petites entreprises ont déjà des clients, la plupart du temps gratuitement. » Zuck voit un Facebook, un Instagram et un WhatsApp toujours au service de la croissance des jeunes pousses pour la prochaine décennie.

Plus de place pour la réalité virtuelle et la réalité augmentée : Les smartphones auront toujours la cote mais les lunettes de réalité augmentée entreront dans nos vies. MZ pense que ces lunettes futuristes résoudront certains problèmes sociaux : « Imaginez si vous pouviez vivre là où vous voulez et accéder à n’importe quel emploi ailleurs », tout ça grâce à des lunettes qui nous permettent d’être présents quelque part sans qu’on n’y soit vraiment. Zuck, t’as oublié de parler d’Oculus, la filiale de Facebook dans la réalité virtuelle. Heureusement que je suis là pour le rappeler.

Une nouvelle forme de gouvernance : MZ demande au gouvernement plus de réglementations, notamment en ce qui concerne les élections, le contenu préjudiciable, la protection de la vie privée et la portabilité des données (C’est vrai que Facebook excelle dans tous ces domaines).

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin et des crypto-monnaies

Libra sous silence, vraiment ?

Les gouvernements s’en méfient, les banques pourraient la boycotter. Zuck s’est-il finalement plié aux desiderata des grands de ce monde en s’abstenant de parler Libra-ment dans son post ? Pas si sûr !

Zuck appelle le gouvernement à réglementer sur des domaines où Facebook est loin d’être un bon élève. MZ tend-il la main au gouvernement en leur lançant un message de type « On est prêt à se soumettre aux règles que vous établirez (ou que nous établirons ensemble) mais merci de ne pas tuer Libra dans l’œuf ».

Un Facebook, un Instagram et un WhatsApp présentés comme des outils e-marketing et e-commerce au service du développement des petites entreprises, c’est pas faux ! Et quelle crypto permettra développer le paiement en ligne sur leur messagerie ? Une manière de citer Libra sans la citer, subtil le Zuck.

A qui s’adresse le post de Mark Zuckerberg ? Aux Facebookeurs lambda qui ont liké ou commenté en masse la publication – si c’est le cas, le discours de MZ est ce qu’il est – ou aux puissants de ce monde qui pourraient ralentir ou accélérer le lancement de Libra – sa publication est alors riche de sous-entendus et de « messages codés ».

Cours du Bitcoin : après une incursion à 9000 $, nouveaux supports à surveiller ce 20 janvier

Pari réussi pour Su Zhu : Le Bitcoin (BTC) a franchi la barre des 9 000 USD le 19 janvier 2020 atteignant un nouveau sommet pour ce mois. L’ascension entre la barre des 9 000 USD et le nouveau pic a duré environ 1 heure.…

Tokeniser l’immobilier : En Suisse, un immeuble à 134 millions sur la blockchain

Takasbank a tokenisé l’or, BrickMark tokenise les briques d’un immeuble. La société immobilière Suisse BrickMark a fait l’acquisition d’un immeuble de 134 millions de dollars dans la rue Banhofstrasse à Zurich. Rien d’exceptionnel jusque-là pour une société immobilière ! Sauf que BrickMark utilise la blockchain…

Conférence blockchain en Corée du Nord : Mise en garde de l’ONU

Un petit tour en Corée du Nord, ça vous dit ! Qu’est ce que vous risquez ? Kim vous accueillera à bras ouverts mais, vous gagnerez probablement un aller direct à la case prison à votre retour, notamment si vous résidez au pays de l’Oncle…

[Tezos] StakerDAO révolutionnera t-il la DeFi en 2020 ?

250% de rendement sur les principaux leaders de la DeFi  en 2019, avec un Blockchain Capital qui prévoit jusqu’à 5 milliards de dollars d’investissement dans le secteur cette année. 2020 sera t-elle également l’année de la DeFi ? De nouvelles initiatives - certaines majeures, d’autres…
Initial Exchange Offering : prudence, selon la SEC, les recours seront impossibles

La SEC met en garde contre les investissements dans les IEO (Initial Exchange Offering)

A travers une alerte publiée le 14 janvier, le Bureau de la Formation et du Plaidoyer des investisseurs de la SEC a exhorté les investisseurs qui s’intéressent aux « Initial Exchange Offering » (des ICO coordonnées sur des exchanges), à faire preuve de prudence. Selon…