McAfee Magic: la plateforme de trading de John McAfee

John McAfee, le fondateur de la suite de logiciels d’anti-virus au succès planètaire McAfee vient de lancer sa propre plateforme de trading de crypto-monnaies à travers plusieurs bourses de façon simultanée. Cette plateforme a pour nom McAfee Magic.

Sur le site McAfee Magic, on peut lire que le service offre la possibilité de “négocier des crypto-monnaies sur plusieurs exchanges au sein d’un même tableau de bord, de façon automatique ou manuelle”. Ainsi les utilisateurs ne déposent pas directement leurs crypto-monnaies sur la plateforme mais l’utilise pour trader sur différents exchanges.

La plateforme fournit aux traders un ensemble de fonctionnalités classiques comme l’achat et la vente ou encore l’option de stop loss.

Au niveau de la sécurité, dans la rubrique FAQ de Magic, il est expliqué que le site web est hébergé sur des serveurs Amazon Web Service “de hauts niveaux” dotés d’une protection DDOS.

Le site indique également: “Nous ne publions cette plateforme qu’au public après de nombreux processus de tests et d’audits qui ont duré des mois.” Mais malgré tout, la plateforme fait déjà face à des attaques DDOS provenant d’adresses IP situées au Texas et au Belize, selon un récent Tweet de McAfee.

Il y a à peine une dizaine de jours, McAfee a également annoncé le lancement de sa crypto-monnaie baptisée “McAfee Freedom Coin” pour cet automne.

McAfee tient à l’époque des propos portant à confusion:

«La pièce McAfee Freedom est conçue pour faire face au problème de l’échange… Elle ne repose sur aucune marchandise et n’est pas liée à la valeur d’un objet externe. La valeur de la pièce sera toujours nulle par rapport à toute autre monnaie mais sa valeur marchande naturelle est libre de croître…”

Cependant, le jeton ne semble pas être lié au fonctionnement du nouvel échange Magic, du moins pas encore. Le site Magic dit qu’il utilisera le jeton ERC-20 Fuel (ARB) issu d’un projet appelé Arbitraging.

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin est des crypto-monnaies

ibm-blockchain

IBM brevète un browser web blockchain

Le géant américain de l'informatique IBM a récemment fait breveter son nouveau projet, un browser web de type Chrome ou Safari, seulement celui-ci serait basé sur la technologie blockchain. D'après le brevet, sa particularité serait d'enregistrer les données des recherches sur la blockchain.
Blockchain-Auto

Siemens teste actuellement une blockchain pour une solution d’auto-partage

La société allemande Siemens qui fabrique notamment des produits électroniques est actuellement en train de tester de nombreux cas d’usages pour utiliser la technologie blockchain, dont l’un d’eux est de l’auto-partage.

Le Bitcoin (BTC) maintenant une forme légale de paiement en Nouvelle-Zélande

Le ministère des finances néo-zélandais a annoncé dans son rapport d'Aout que les cryptomonnaies étaient maintenant une forme légale et taxable de paiements. Ce même rapport donne aussi un cadre légal qui permet aux entreprises de payer leurs employés en cryptomonnaie.
india-crypto

La Cour Suprême indienne pourrait juger illégale l’interdiction des cryptomonnaies

Le 14 août, la Cour Suprême indienne entendait les arguments de l'Internet and Mobile Association of India (IMAI) contre la Reserve Bank of India (RBI). L'IMAI aurait plaidé que la RBI a dépassé son domaine de juridiction en proposant une interdiction générale des cryptomonnaies en…
Copyrights-Blockchain

Comment fonctionnent les copyrights sur la blockchain ?

La technologie blockchain ne fait pas actuellement partie d’une réglementation propre en terme de copyright, observons comment cela pourrait évoluer.